Cette semaine dans les salles

  • House Of Gucci (Universal Pictures International France) Nouveau long de Ridley Scott dont les meilleurs scores sont Gladiator (4.73M), 1492 Christophe Colomb (3.08M), Alien Le Huitième Passager (2.8M), Hannibal (2.57M), Seul Sur Mars (2.52M), Robin Des Bois (2.38M), Blade Runner (2.04M) et qui reste sur Alien Covenant (1.29M), Tout L’Argent Du Monde (279.7k) et Le Dernier Duel (384.4k). Le film est adapté du livre de Sara Gay Forden The House of Gucci: A Sensational Story of Murder, Madness, Glamour, and Greed.

Le film House Of Gucci est basé sur l’histoire vraie de l’empire familial qui se cache derrière la célèbre marque de luxe italienne. Sur plus de trois décennies de passions, trahisons, décadence, vengeance et finalement meurtre, le film met en scène ce que signifie un nom, ce qu’il vaut et jusqu’où une famille peut aller pour reprendre le contrôle.

CRITIQUE

  • Resident Evil Bienvenue A Raccoon City (Metropolitan FilmExport) Nouvel opus de la saga après Resident Evil (1.10M), Resident Evil Apocalypse (990.2k), Resident Evil Extinction (582.8k), Resident Evil Afterlife 3D (911.8k), Resident Evil Retribution (519.2k) et Resident Evil Chapitre Final (322.5k). Ce reboot est réalisé par Johannes Roberts à qui l’on doit The Door (247.4k) et Strangers Prey At Night (50.4k).

Autrefois le siège en plein essor du géant pharmaceutique Umbrella Corporation, Raccoon City est aujourd’hui une ville à l’agonie. L’exode de la société a laissé la ville en friche… et un grand mal se prépare sous la surface. Lorsque celui-ci se déchaîne, les habitants de la ville sont à jamais… changés… et un petit groupe de survivants doit travailler ensemble pour découvrir la vérité sur Umbrella et survivre à la nuit.

CRITIQUE

  • De Son Vivant (Studiocanal) Nouveau long d’Emmanuelle Bercot après La Puce (12.2k), Clément (5.4k), Backstage (39.1k), Elle S’En Va (414.1k), La Tête Haute (761.2k) et La Fille De Brest (410.7k).

Un homme condamné trop jeune par la maladie. La souffrance d’une mère face à l’inacceptable. Le dévouement d’un médecin (le docteur SARA dans son propre rôle) et d’une infirmière pour les accompagner sur l’impossible chemin. Une année, quatre saisons, pour « danser » avec la maladie, l’apprivoiser, et comprendre ce que ça signifie : mourir de son vivant.

CRITIQUE

  • L’Evénement (Wild Bunch) Nouveau long d’Audrey Diwan après Mais Vous Etes Fous (107.7k). Le film est adapté du roman éponyme d’Annie Ernaux. Le film est reparti de la Mostra de Venise 2021 avec le lion d’or.

France, 1963. Anne, étudiante prometteuse, tombe enceinte. Elle décide d’avorter, prête à tout pour disposer de son corps et de son avenir. Elle s’engage seule dans une course contre la montre, bravant la loi. Les examens approchent, son ventre s’arrondit.

CRITIQUE

  • Suprêmes (Sony Pictures Releasing France) Nouveau long d’Audrey Estrougo après Regarde Moi (28.5k), Toi Moi Les Autres (172.4k), Une Histoire Banale (8.6k) et La Taularde (203k).

1989. Dans les cités déshéritées du 93, une bande de copains trouve un moyen d’expression grâce au mouvement hip-hop tout juste arrivé en France. Après la danse et le graff, JoeyStarr et Kool Shen se mettent à écrire des textes de rap imprégnés par la colère qui couve dans les banlieues. Leurs rythmes enfiévrés et leurs textes révoltés ne tardent pas à galvaniser les foules et … à se heurter aux autorités. Mais peu importe, le Suprême NTM est né et avec lui le rap français fait des débuts fracassants !

  • Liban 1982 (Moonlight Films) Un long de Oualid Mouaness.

En 1982 pendant l’invasion du Liban, dans une école privée en périphérie de Beyrouth, Wissam, onze ans, tente de confesser son amour à l’une de ses camarades de classe. Au même moment, ses professeurs, qui partagent un différend politique, essayent de masquer leurs craintes.

  • Encanto La Fantastique Famille Madrigal (The Walt Disney Company France) Film d’animation de Jared Bush et Byron Howard. On doit à ce dernier Volt Star Malgré Lui (2.97M), Raiponce (3.92M) et Zootopie (4.85M).

Dans un mystérieux endroit niché au cœur des montagnes de Colombie, la fantastique famille Madrigal habite une maison enchantée dans une cité pleine de vie, un endroit merveilleux appelé Encanto. L’Encanto a doté chacun des enfants de la famille d’une faculté magique allant d’une force surhumaine au pouvoir de guérison. Seule Mirabel n’a reçu aucun don particulier. Mais lorsque la magie de l’Encanto se trouve menacée, la seule enfant ordinaire de cette famille extraordinaire va peut-être se révéler leur unique espoir…

CRITIQUE

  • Au Crépuscule (Shellac)  Nouvelle réalisation de Sharunas Bartas dont le meilleur score en France est Few Of Us (18k) et qui reste sur Peace To Us In Our Dreams (3.4k) et Frost (6.8k).

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, dans un village isolé en Lituanie, alors que la misère ne laisse place à aucune liberté, le jeune Unte et le mouvement des Partisans dans lequel il s’est engagé, doivent faire acte de résistance face à l’emprise de l’occupation soviétique. De cette lutte désespérée dépend l’avenir de tout un peuple.

  • En Attendant La Neige (Gebeka Films) Courts métrages d’animation de Robin Morales, Chaitane Conversat, Svetlana Andrianona, Lenka Ivancikova et Nina Bisiarina.

-C’est bientôt l’hiver… Une grand-mère amasse de drôles d’objets dans sa maison bientôt remplie jusqu’au toit… Un chien perdu trouve enfin une amie, le petit tigre ses rayures… Un lynx s’égare dans une ville inconnue pendant que doucement les flocons de neige recouvrent le sol d’une forêt endormie par le froid…
-Le Tigre Sans Rayures de Robin Morales – Dessin et animation sur ordinateur 2D – 8’30 – France – 2018 – sans dialogue : un petit tigre décide d’entreprendre un long voyage dans l’espoir de retrouver ses rayures perdues.
-Le refuge de l’écureuil  de Chaïtane Conversat – Papier découpé, peinture, objets, sable et éléments végétaux – 13’25 – France/Suisse – 2018 : une vieille dame accumule chez elle des cartons remplis de souvenirs. Tous les mercredis, avec l’aide de ses amies les blattes, elle invente de fabuleux récits pour sa petite-fille. D’histoire en histoire, la petite fille grandit et la place vient à manquer.
-Ticket gagnant  de Svetlana Andrianova – Dessins animés sur ordinateur 2D – 4’ – Russie – 2018 – sans dialogue : dans la ville en pleine agitation, la circulation des voitures s’ajoute à la précipitation des piétons. Personne ne fait attention à un pauvre chien errant… jusqu’au jour où une petite fille pose son regard sur lui ! L’affection le sauve alors de l’indifférence.
-Première neige  Lenka Ivancíková – Marionnettes animées en stop motion – 13’ – République Tchèque – 2015 – sans dialogue : un petit hérisson se réveille un peu trop tôt de son hibernation. Les lumières de la nuit l’attirent irrésistiblement. Mais quand la première neige se met à recouvrir tous les sentiers, comment retrouver le terrier où dort encore toute la famille ?
-Un lynx dans la ville  de Nina Bisiarina – Dessins animés sur ordinateur 2D – 6’ – France – 2020 – sans dialogue : attiré par les lumières du soir, un lynx un peu curieux s’ennuie dans sa forêt et décide d’aller faire un tour dans la ville voisine. Durant la nuit, il s’y promène en trouvant des tas de choses inconnues qui l’amusent beaucoup ! Puis il s’endort au milieu des voitures. Au petit matin, les habitants découvrent cet étrange animal…

  • Mon Fils Malik (Les Films A Fleur De Peau) Un long de thitia Marquez.

Un jour, alors que Slimane rentre chez lui, il découvre une patrouille de police devant sa maison, le stress monte, la tension est palpable, Slimane pénètre dans la maison, c’est un véritable drame qui vient de se produire. Sa femme Samira est là, sans vie devant lui, gisant dans son sang et son fils Malik a disparu. Le papa est perdu, anéanti, une souffrance immense se lit sur son visage. Une histoire se raconte à travers son regard…

  • Hikikomori (Les Découvertes Du Saint-André) Un long de Sophie Attelann.

Camille, cloitrée chez elle depuis plus d’un an, s’évade dans les jeux vidéos, la danse, les mangas et le dessin . Parmis ses dessins, on découvre MYO, son double, plus forte et plus extravertie qu’elle. Un personnage qu’elle a crée et qu’elle “intègre” pour affronter le monde extérieur. Un matin, sous la pression de sa mère, Camille décide d’en finir avec son incompréhension de la société et du monde qui l’entoure et franchit la porte de son appartement avec l’ambition de mettre fin à ses jours. Bien heureusement, grâce aux différentes personnes qu’elle va rencontrer en chemin, loin de son amertume, elle trouvera enfin le gout sucré de la vie.

  • Frida Viva La Vida (Eurozoom) Documentaire de Giovanni Troilo.

Le film présente les deux facettes de Frida Kahlo : d’un côté, l’artiste révolutionnaire, pionnière du féminisme contemporain; de l’autre, l’être humain, victime d’un corps torturé et d’une relation tourmentée. Au fil de la narration d’Asia Argento, ces deux aspects de l’artiste sont révélés par le biais des paroles de Frida, tirées de ses lettres, journaux intimes et confessions privées. Le film présente tour à tour entretiens, documents originaux, reconstructions captivantes et tableaux de l’artiste conservés dans certains des plus extraordinaires musées du Mexique.

  • Les Mots De Taj (La Voie Lactée) Documentaire de Dominique Choisy à qui l’on doit Confort Moderne (12k), Les Fraises Des Bois (2.8k) et Ma Vie Avec James Dean (2.4k).

A 14 ans, Tajamul a fui l’Afghanistan pour venir jusqu’en France. Six ans plus tard, il a voulu refaire le voyage mais à rebours, d’Amiens jusqu’à Kaboul, pour raconter et montrer ce qu’il a vécu pendant le trajet qui a fait de lui un réfugié ; des mots pour celles et ceux qui ne peuvent pas, qui ne peuvent plus parler. Les Mots de Taj est certainement un témoignage, mais c’est aussi le portrait d’un jeune homme d’aujourd’hui, en qui résonne le fracas du chaos du monde.

  • Soul Kids (jour2fête Distribution) Documentaire d’Hugo Sobelman.

A Memphis, une des villes américaines les plus sinistrées, la Stax Music Academy fait figure d’oasis. Fondée sur l’héritage du label légendaire des années 60 qui accompagna la lutte pour les Droits Civiques, cette école de musique, extra-scolaire et gratuite, permet à des adolescents passionnés d’apprendre et de comprendre l’Histoire noire américaine à travers la découverte des plus grands tubes de la Soul. Un voyage musical dans le temps et une plongée dans la pensée d’une nouvelle génération.

  • Antim The Final Truth (Night ed Films) film indien de Mahesh Manjrekar.

Témoin de l’injustice et de la souffrance que traverse sa famille, le fils d’un fermier gagne en notoriété en s’enfonçant dans le banditisme. Un flic tente de le stopper pendant son ascension

  • Manaadu (Night ed Films) Film indien de Venkat Prabhu.

Trois hommes : un Ministre, son garde du corps et un policier sont piégés dans une boucle temporelle infernale…

Synopsis © Distributeurs & allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :