Cette semaine dans les salles

Dernière semaine de sorties de l’année à cheval sur 2017 et 2018. Bon choix et bonnes séances.

 

  • Pitch Perfect 3 (Universal Pictures International France) Après The Hit Girls (107.4k) et Pitch Perfect 2 (279.8k), voici le troisième opus avec aux commandes Trish Sie à qui l’on doit Sexy Dance 5 All In Vegas (814.2k).

Après avoir remporté les championnats du monde, les Bellas se retrouvent séparées et réalisent qu’il n’existe pas de perspective de travail qui permette de faire de la musique avec sa bouche. Mais lorsqu’on leur offre la chance de se retrouver une nouvelle fois sur scène pour une tournée à l’étranger, ce groupe de nerds se réunit pour une dernière nouvelle aventure musicale.

 

  • L’Echange Des Princesses (Ad Vitam) Deuxième long de Marc Dugain après Une Exécution Ordinaire (239.8k). Le réalisateur adapte le livre éponyme de Chantal Thomas. L’Ecrivaine a déjà été adapté à l’écran par Benoit Jacquot avec Les Adieux A La Reine (570.9k).

1721. Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France… Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues.
Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans.
Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance…

 

  • I Am Not A Witch (Pyramide Distribution ~47 copies) Premier long de la réalisatrice Rungano Nyoni.

Shula, 9 ans, est accusée de sorcellerie par les habitants de son village et envoyée dans un camp de sorcières. Entourée de femmes bienveillantes, condamnées comme elle par la superstition des hommes, la fillette se croit frappée d’un sortilège : si elle s’enfuit, elle sera maudite et se transformera en chèvre… Mais la petite Shula préfèrera-t-elle vivre prisonnière comme une sorcière ou libre comme une chèvre ?

 

  • Momo (Mars Films ~452 copies) Un long de Sébastien Thiery et Vincent Lobelle. On doit à ce dernier Les Dents De La Nuit (80.1k).

Un soir, en rentrant chez eux, Monsieur et Madame Prioux découvrent avec stupéfaction qu’un certain Patrick s’est installé chez eux. Cet étrange garçon est revenu chez ses parents pour leur présenter sa femme. Les Prioux, qui n’ont jamais eu d’enfant, tombent des nues… D’autant que tout semble prouver que Patrick est bien leur fils. Patrick est-il un mythomane ? Un manipulateur ? Les Prioux ont-ils oublié qu’ils avaient un enfant ? Madame Prioux, qui souffre de ne pas être mère, s’invente-t-elle un fils ?

 

  • The Wedding Plan (Mag Distribution ~24 copies) Deuxième long de la réalisatrice Rama Burshtein après Le Coeur A Ses Raisons (22.1k).

À 32 ans, Michal est enfin heureuse : tout est prêt pour qu’elle s’unisse à l’homme de sa vie. Un mois avant le jour J, quand il lui avoue qu’il ne l’aime pas, Michal est au bord de la crise de nerfs. Bien décidée à abandonner son statut de célibataire qui lui colle à la peau, Michal continue ses préparatifs comme si de rien n’était. Elle le sait, car Dieu l’a  prévu : elle se mariera le huitième soir de Hanouka. Elle a la robe, le traiteur, le lieu de la fête… après tout, il lui reste 30 jours pour trouver un mari !

 

  • Tout L’Argent Du Monde (Metropolitan FilmExport ~324 copies) Nouveau long de Ridley Scott dont les meilleurs score en France sont Gladiator (4.73M), 1492 Christophe Colomb (3.08M) et Alien Le Huitième Passager (2.8M). Le réalisateur reste sur le score d’Alien Covenant (1.25M). Le film a déjà fait parler de lui avant sa sortie puisque Christopher Plummer a remplacé Kevin Spacey dans toutes les scènes où ce dernier apparaissait.

Rome, 1973. Des hommes masqués kidnappent Paul, le petit-fils de J. Paul Getty, un magnat du pétrole connu pour son avarice, mais aussi l’homme le plus riche du monde.  Pour le milliardaire, l’enlèvement de son petit-fils préféré n’est pas une raison suffisante pour qu’il se sépare d’une partie de sa fortune.
Gail, la mère de Paul, femme forte et dévouée, va tout faire pour obtenir la libération de son fils. Elle s’allie à Fletcher Chace, le mystérieux chef de la sécurité du milliardaire et tous deux se lancent dans une course contre la montre face à des ravisseurs déterminés, instables et brutaux.

 

  • Le Rire De Madame Lin (Sophie Dulac Distribution ~22 copies) Un long de Zhang Tao.

Dans un village du Shandong, une vieille paysanne fait une chute. Immédiatement, ses enfants en profitent pour la déclarer inapte et l’inscrivent malgré elle dans un hospice. En attendant qu’une place se libère, la doyenne séjourne chez chacun de ses enfants, alors qu’aucun ne veut la prendre en charge. Elle voyage ainsi de famille en famille, tandis que son état de santé et ses rapports familiaux se dégradent. Un rire désespéré et maladif finit par poindre chez cette vieille femme délaissée.

 

  • Heartstone Un Eté Islandais (Outplay ~10 copies) Premier long du réalisateur islandais Guðmundur Arnar Guðmundsson primé dans de nombreux festivals.

Un village isolé de pêcheurs en Islande. Deux adolescents, Thor et Christian, vivent un été mouvementé. Tandis que l’un tente de conquérir le coeur d’une fille, l’autre se découvre éprouver des sentiments pour son meilleur ami. À la fin de l’été, lorsque la nature sauvage reprend ses droits sur l’île, il est temps de quitter le terrain de jeu et de devenir adulte…

 

  • Les Hannas (ASC Distribution) Un long de la réalisatrice allemande Julia Cornelia Kaiser.

Les Hannas, ce sont Hans et Anna. Tous les deux sont enrobés, et ensemble ils forment un couple depuis 15 ans. Leur vie tourne autour de la cuisine, de la gastronomie et de leur séjour annuel immuable sur les côtes de la mer Baltique. Ils ont besoin de nouveauté, d’imprévu. Ils rencontrent Kim et Nicola, deux jumelles souffrant d’hyper-activité. Les Hannas entament alors chacun une liaison qu’ils se cachent mutuellement…

 

  • Kedi Des Chats Et Des Hommes (Epicentre Films ~75 copies) Documentaire de la réalisatrice turque Ceyda Torun.

Depuis des siècles, des centaines de milliers de chats vagabondent dans les rues d’Istanbul. Sans maîtres, ils vivent entre deux mondes, mi sauvages, mi domestiqués – et apportent joie et raison d’être aux habitants. KEDI raconte l’histoire de sept d’entre eux.
CRITIQUE

 

  • Les Femmes De LA Rivière Qui Pleure (Dissidenz Films) Un long de Sheron R Dayoc.

Dans les montagnes de Mindanao, aux Philippines, où les luttes territoriales, les querelles ethniques et la culture des clans déchirent les familles de génération en génération, dans un contexte de conflit armé généralisé, l’insécurité prédomine et chaque sortie devient un danger imminent.
Jeune veuve, Satra est partagée entre le désir de venger la mort de son mari et celle de protéger les siens, la rivière séparant le terrain de sa famille de celle des Ismaels constituant le théâtre de toutes les rancoeurs, mais aussi de toutes les douleurs.
Hommage à ces femmes qui tentent, malgré la perte d’êtres chers, de maintenir l’unité familiale, cette fiction bouleversante met en lumière un de ces nombreux conflits oubliés à travers le monde.

 

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :