Critique de Vincent n’a pas d’écailles

Avis:

Twitter : #VincentNaPasDécailles @le_pacte

Titre original: Vincent n’a pas d’écailles

Acteurs : Thomas Salvador, Vimala Pons, Youssef Hajdi

Réalisateur : Thomas Salvador

Date de sortie : 18 février 2015 (1h18min)

Quel ennui ! Mais quel ennui !

Pourtant en voyant la bande annonce de Vincent n’a pas d’écailles je m’étais dit que l’idée était originale. Un homme à première vue ordinaire voit ses forces décuplées dès lors qu’il est au contact de l’eau. Ainsi il nage avec puissance et même à l’air libre il lui suffit d’être mouillé pour accomplir des exploits comme sauter très haut.

vincent n'a pas d'écailles NAGE

Et voilà, l’histoire s’arrête là et en fait j’ai vraiment eu l’impression qu’il n’y en avait pas. C’était presque encore pire que de regarder les compétitions de natation (désolée pour ceux qui en sont fans). Enfin quand même, voir le personnage sans cesse nager a fini par avoir un effet soporifique sur moi. A tel point que lorsqu’il y a du enfin y avoir de l’action j’en ai raté un bout ayant fermé les yeux et ensuite je n’arrivais pas à comprendre ce qui avait provoqué cette course poursuite entre Vincent et les gendarmes. Dommage car le film a tout de même des qualités.

vincent n'a pas d'écailles COUPLE

Ce qui m’a donné envie de donner une étoile c’est que j’ai beaucoup aimé le charme et la relation qui se développe entre Lucie et Vincent. Même si ce n’était pas parfait cela a pu apporter un peu d’humour. Les acteurs jouent plutôt bien. C’est d’ailleurs le réalisateur Thomas Salvador qui campe Vincent. Je salue le courage d’avoir fait le choix d’un scénario pauvre en dialogues. Trop de phrases auraient encore plus plongé le film dans le médiocre.

Bref je ne saurais dire à qui pourra plaire Vincent n’a pas d’écailles, car moi en tout cas je ne retournerai pas le voir.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :