Critique de rattrapage

Rattrapage

6.5

Scénario

5.5/10

Acteurs

7.5/10

Réalisation

6.0/10

Bande originale

7.0/10

Les pour

  • De bons acteurs
  • Une BO originale

Les contre

  • Bien trop lent

Twitter : #Rattrapage ‪@ugcdistribution

Réalisateur : Tristan Séguéla

Acteurs : Anthony Sonigo, Jimmy Labeeu, Tanguy Onakoy, Max Baissette de Malglaive

Durée : 1h25

Date de sortie : 9 août 2017

On se souvient… ou plutôt justement on a déjà oublié le dernier film avec des youtubeurs en vedettes et ce n’est pas plus mal tant c’était une catastrophe.

Mais alors qu’est-ce qui peut bien me pousser à aller voir un film avec un autre youtubeur en tête d’affiche, me direz-vous ?

La réponse est simple : on a ici un youtubeur qui petit à petit fait ses preuves et montre un réel potentiel pour le cinéma. Ce youtubeur que l’on peut aujourd’hui appeler « acteur » est Jimmy Labeeu.

On a pu Le voir dans deux autres films avant celui-ci (Tamara, Correspondant) et par 3 fois déjà (en comptant ce film) il prouve qu’il est capable de jouer la comédie et de s’éloigner du personnage créé pour ses vidéos (qui soit dit en passant ne m’ont jamais fait rire).

Jimmy Labeeu est un bon acteur et pour le coup on aimerait vraiment Le voir parvenir à décoller cette étiquette de youtubeur pour ne pas couper l’envie aux gens de venir le voir sur grand écran, car oui, passé le célèbre réseau de vidéos… être youtubeur fait mauvais ménage avec Le public de cinéma.

Un autre avantage que ce jeune comédien a aussi, c’est celui de bien choisir ses rôles. En effet il se lance dans des projets lui donnant l’opportunité de créer et d’apporter quelque chose de différent et pas uniquement son nom / sa tête sur une affiche. Ainsi sur chacun de ses films et une fois encore sur ce Rattrapage, on ne se concentre pas uniquement sur lui et sur sa popularité sur le web, mais bien sûr une bande d’acteurs et sur un scénario. Et croyez-moi, cela change tout.

Malheureusement ce Rattrapage n’est pas exempt de défauts et pour le coup on aurait bien envie de demander au réalisateur de repasser également son examen.

En effet et bien que Le film permet de passer une soirée détente au cinéma, il sera aussi rapidement oublié que le temps de passer la sortie de la salle. Il faut dire que Le film à un gros défaut, un manque de rythme incroyable.

Alors que la bande annonce balance du gros son, nous plonge dans un super festival electro made in Belgium… Le tout est très lent, avec comme apogée la dite séance de Rattrapage bien trop longue et au final ennuyante.

Ce manque de rythme est d’autant plus dommage que l’on sent les bonnes idées derrières comme le choix de la bande originale (qui ne se contente pas de diffuser uniquement la techno du festival), le choix des comédiens et notamment Max Baissette de Malglaive, vraiment bon ou encore Laurence Bibot, même pour un petit rôle.

Même les caméos sont bien amenés et ne semblent pas forcés.

En réalité, on a ce sentiment que le film a été pensé pour être un film style « US » un peu trash avec la retenue française… En gros une retenue bien chiante ! Par 10 fois, on avait envie de hurler « Mais lâche-toi » « Part en sucette »… Et finalement rien !

Non, clairement ce Rattrapage n’est pas la catastrophe que certains annoncent (avant d’avoir vu le film), mais on espère quelque chose de plus énergique la prochaine fois et de plus couillu… de moins français !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :