Critique de Lola Pater

Lola Pater

7.6

Scénario

7.5/10

Acteurs

8.0/10

Réalisation

7.5/10

Bande originale

7.5/10

Les pour

  • Fanny Ardant est fabuleuse
  • Une histoire riche et humaine

Twitter : #LolaPater ‪@ARPSelection

Réalisateur : Nadir Moknèche

Acteurs : Fanny Ardant, Tewfik Jallab, Nadia Kaci

Durée : 1h35

Date de sortie : 9 août 2017

Lola Pater commence sur la mort d’une femme, la mère de Zino. Ce dernier se rend alors chez son père qu’il n’a jamais connu et dont il a obtenu l’adresse de la part du notaire. Sur place il rencontre Lola qui s’avère en fait être son père.

L’histoire de ce film est simple et pourtant elle véhicule tout un tas de réflexions et d’émotions sur comment chacun de nous pourrait réagir face à une telle situation. Sans en faire des caisses, le réalisateur Nadir Moknèche nous dessine avec sérieux le caractère de ses personnages et les fait se croiser. On est très vite ravi de voir que plusieurs d’entre eux réagissent avec beauté face à Lola. Un bon message sur l’acceptation de l’autre et de ses choix. Moknèche réussit à utiliser la petite touche d’humour suffisante pour permettre au film de s’épanouir et de ne pas tomber dans le pathos.

Le choix de Fanny Ardant dans le rôle principal est parfait. Le talent de l’actrice n’est plus à démontrer. Ses partenaires à l’écran sont également très bons. Tewfik Jallab qui joue le fils est touchant. Véronique Dumont et Bruno Sanches marquent nos esprits avec juste quelques séquences dans le film tout comme les interprètes des employés de l’hôtel où Lola séjourne.

Côté technique, rien d’extraordinaire mais sa simplicité convient très bien à l’ambiance du film ainsi que le choix de sa musique.

Lola Pater est un film d’une véritable richesse humaine. Une belle histoire qui mérite d’être vue sur les écrans des salles obscures.

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :