Critique de « Monstres academy »

Avis:

Critique de « Monstres academy »

Twitter:  @DisneyFR @disneypixarFR

Acteurs:  Billy Crystal, John Goodman, Peter Sohn

Réalisateur : Dan Scanlon

Date de sortie: 10 Juillet 2013 (1H44)

Bande annonce: 

Critique de #Jonathan

monsters-university-football-game

Après un « Cars 2 » très décevant et un « Rebelle » en deçà de nos attentes, Pixar nous revient avec « Monstres Academy » le préquel de « Monstres & Compagnie » ! Et je vous rassure tout de suite, ce nouveau Pixar est très réussi !

monsters-university-rose-bowl-spotPour commencer, c’est un réel plaisir de retrouver l’univers des monstres, façon « teen-movie ». évidemment ce préquel n’a plus l’impact du premier film qui avait l’avantage de la surprise et de nous faire découvrir ce monde peuplé de monstres avec des yeux ébahis de par sa richesse et ses nombreux personnages sympathiques, mais bon voilà, pourquoi gâcher son plaisir ?

Même si le scénario est moins bien construit que le premier film et malgré quelques baisses de régimes à certains moments, ce dernier est truffé de références au précédent (Monstres & compagnie) , de séquences hilarantes et le tout très rythmé dans son ensemble.

On retiendra ainsi la magnifique séquence du « Jeux de la Peur », un sommet d’hilarité !

Au niveau des graphismes; c’est beau, lumineux, coloré, fluide, soigné dans les moindres détails, un vrai régal pour les yeux. Bluffant ! C’est ahurissant de voir le progrès des images de synthèse, comparé au premier film qui date toute de même de 2001…

En bref, sans être un chef-d’œuvre et sans atteindre les sommets des précédentes aventures de Bob et Sulli. « Monstres Academy » est un film d’animation très réussi qui vous fera passer un merveilleux moment au cinéma. D’autant plus qu’il se révèle bien plus abouti dans son concept que les deux précédentes productions Pixar…

monstres-academy-01

N’hésitez pas, précipitez-vous voir ce petit bijou d’animation !

Critique de #Chris

Je suis enfin allé voir ce film et je ne suis pas aussi optimiste que Jonathan.

du côté de l’animation, celle ci est en effet irréprochable et d’une beauté dérangeante. En effet un film Pixar n’a jamais semblé aussi réel (au même titre que le superbe court métrage « Le parapluie Bleu » proposé avant le film).

Sur certains passages, il est difficile de faire la différence entre de l’animation 3D et un véritable film si bien que voir nos amis les monstres déambuler ainsi dans des décors criants de vérité est étrange et une pure réussite. Une fois encore Pixar a repoussé l’animation dans ses retranchements et nous laisse bouche bée.

Non, ce qui m’a un peu gêné dans ce film est l’histoire.  Si le début du film avec le petit Wazowski est vraiment bien, elle est aussi trop courte d’autant que ces passages sont selon moi les plus intéressants et les plus touchant. Pixar est en effet capable de nous émouvoir au travers de ses histoires (le début du film Haut reste un exemple et une leçon de cinéma dans ce domaine) mais une fois arrivé à l’université, il n’y aura absolument plus un seul moment aussi touchant, le film assurant simplement une succession de gags sympa mais pas non plus aussi hilare qu’espérer.

De plus Sully qui dans le film original apportait de la tendresse au travers de sa relation avec Booh est irritant dans ce film (son rôle est prévu de la sorte) et Wazowski censé apporté la tendresse mais cela ne fonctionne malheureusement pas. En fait l’erreur est d’avoir réécrit les personnages de sorte qu’ils ne semblent plus les même que ceux du premier film. Ainsi voir Wazowski travailler comme un forcené alors que dans Monsters’ inc il a du mal à remplir ses papiers en fin de journée ne va absolument pas dans la logique du personnage.

Le reste du film est également trop sage et manque cruellement de folie le rendant certes très beau et très sympa mais plutôt froid.

Autre précision, je n’aime pas quand une bande annonce montre des images promises non présentes dans le film surtout quand certains gags étaient vraiment bons…

Pour terminer, je dirais que le film est bien mais à des années lumières d’autres perles de Pixar. Le problème est que lorsque l’ on est habitué à l’excellence, on est rapidement déçu.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :