Critique de Les Têtes Givrées

Les Têtes Givrées

7.4

Scénario

8.0/10

Réalisation

6.5/10

Casting

7.5/10

Musique

7.5/10

Les pour

  • Un bon scénario qui va au delà du message écologique
  • Clovis Cornillac comme on l’aime

Les contre

  • Sonne un peu téléfilm dans sa réalisation

Twitter : #LesTêtesGivrées @ugcdistribution @TF1Studio #ArrasFilm2022 @ArrasFilmFestiv

Réalisation : Stéphane Cazes

Casting : Clovis Cornillac, Claudia Tagbo, Shirel Nataf, Matteo Salamone, Marwa Merdjet Yahia, Malonn Lévana, Betina Flender, Maïssa Diawara, Louis Durant

Durée : 1h42

Sortie : 15 février 2023

Les films à message écologique c’est parfois gonflant et pourtant le film Les Têtes Givrées arrive à nous toucher parce qu’il s’intéresse à autre chose en parallèle : le pouvoir de la jeune génération et l’importance de l’encourager et de la soutenir. 

L’histoire démarre en région Rhône-Alpes où on peut observer en arrière plan les paysages montagneux où la neige semble manquer. Fait avéré dans la suite de l’intrigue. On suit alors Alain, ex entraîneur de ski, qui accepte un poste d’enseignant dans une classe de SEGPA au collège. Cette classe est composée d’élèves en difficultés complètement démotivés, délaissés et qui semblent sans avenir. Pourtant Alain est décidé à les prendre en main et à leur redonner goût à l’apprentissage. Au cours d’une sortie scolaire à l’intérieur d’un glacier dans les montagnes, ses élèves vont développer l’idée et le projet de sauver le glacier de leur région qui malheureusement est destiné à disparaître à cause du réchauffement climatique. Le film va donc suivre leur périple. Les personnages vont grandir et nous émouvoir à tour de rôle. 

Clovis Cornillac continue de poursuivre une belle carrière avec un nouveau rôle attachant. On aimerait tous connaître un enseignant aussi intelligent pour soutenir ses élèves et les faire avancer. Cornillac incarne parfaitement ce profil. Il est accompagné d’une bande de jeunes comédiens et comédiennes plutôt doués même s’il y a quelques maladresses qu’on pardonne vite. Claudia Tagbo est géniale en principale du collège, à la fois drôle et touchante. 

La réalisation sonne parfois un peu téléfilm mais arrive tout de même à proposer un rythme soutenu qui nous permet de profiter pleinement de notre séance. On vous encourage donc à aller voir Les Têtes Givrées. Un bon ciné pour la détente qui donnera peut-être des envies de s’intéresser un peu à l’écologie mais aussi à la transmission des connaissances dans un but humanitaire et citoyen. 

Soyez le premier à commenter

Laissez nous un commentaire