Critique de Les Goûts et les Couleurs

Les Goûts et les Couleurs

8.8

Réalisation

8.5/10

Casting

9.0/10

Scénario

8.5/10

Musique

9.0/10

Les pour

  • Une bande originale qui nous embarque
  • Très bon casting

Twitter : #LesGoûtsEtLesCouleurs @Pyramide_Films

Réalisation : Michel Leclerc

Casting : Rebecca Marder, Félix Moati, Judith Chemla

Durée : 1h50

Date de sortie : 22 juin 2022

L’année 2022 continue de nous offrir de belles pépites côté cinéma français. En effet, le nouveau long métrage réalisé par Michel Leclerc, Les Goûts et les Couleurs est magnifique.

Les films musicaux parfois font un peu peur et semblent proposer toujours la même chose. Pourtant ici il y a ce quelque chose qui le rend unique. La bande originale a été totalement écrite pour l’intrigue et compose en partie tout le passif d’un des personnages qui est une grande vedette de la chanson des années 70.

Le scénario débute sur un duo de femmes qui enregistre un album de musique : une jeune chanteuse Marcia et son idole Daredjane, la fameuse grande icône des 70’s. Malheureusement cette dernière décède. Marcia doit donc convaincre l’ayant droit de lui permettre la sortie de l’album. Cependant, celui-ci ne s’entendait pas du tout avec sa parente et aimait encore moins sa musique. C’est alors que leurs mondes respectifs vont se faire face ainsi que leurs idées et leurs goûts divers et variés.

La réalisation du film est sensationnelle. Les séquences de flashback à coup de clips stylés années 70 sont fabuleuses et très réussies. Les chansons sont plaisantes à écouter et quelques unes un peu crues collant parfaitement au personnage de Daredjane qu’on nous dépeint. Judith Chemla qui campe le rôle, avec passage au maquillage pour la vieillir dans les scènes en 2022, nous impressionne une nouvelle fois avec son talent de chanteuse et son interprétation édulcorée. Rebecca Marder en tant que Marcia est parfaite. L’actrice nous avait déjà ébloui dans Une Jeune Fille Qui Va Bien et prouve son talent ici avec un jeu différent et tout à fait adéquat au personnage qu’elle incarne. Félix Moati qui joue Anthony, l’ayant droit, ne déçoit pas.

Au delà de la partie musicale, le contexte est bien exploré. Il met en avant une dure réalité et aborde les conséquences de certains choix. Une petite histoire d’amour est également à l’ordre du jour mais ne fait pas le tout du film. On vous laisse le plaisir de découvrir le reste. De notre côté, on se fait déjà un plaisir de réécouter la bande originale déjà disponible sur toutes les plateformes.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :