Critique de Diana

Avis:

Twitter: @le_pacte #Diana

Acteurs: Naomi Watts, Naveen Andrews

Réalisateur : Oliver Hirschbiegel

Date de sortie  2 octobre (1h48)

diana

Bande annonce: 

Alors que le film se fait globalement incendier par la presse l’ayant déjà vu, mon avis sur ce film est plus que mitigé.

dianaEn premier parce que si l’on remplace Diana par Whitney Houston, Naveen Andrews par Kevin Costner on a… quelque chose de déjà vu

Bien entendu le raccourci ici est très rapide mais en gros, le film aurait eu pu s’appeler Berth et suivre n’importe quelle autre célébrité, cela aurait été pareil. En effet le fait que ce soit Diana n’apporte absolument rien aux thèmes et à la romance proposée puisque nous ne verrons jamais la politique anglaise intervenir ou encore ses enfants réagir étant donné que  cette amour est longtemps resté secret.  Sur ce point on se demande clairement pourquoi avoir choisi de parler de Diana si au final c’est pour simplement raconter n’importe quelle histoire d’amour entre une femme passionnée et un homme déchiré entre son envie de vie privée et son amour pour une célébrité.

Sur plusieurs points également le film montre une image de Diana parfois excessive, allant jusqu’à soumettre l’idée que son couple avec Dodi Fayed n’était en fait qu’un simple coup marketing monté par Princesse Di dans le simple but de rendre jaloux son amour secret.

Le film montre aussi un côté limite « nunuche » de la princesse accro aux séries télé et quelque peut ignare sur certains sujets comme le jazz ou la cuisine (la cuisson des pâtes) alors que venant d’une famille moyenne  avant sa rencontre avec Charles, on a du mal à imaginer une femme de son âge ne sachant pas préparer ce repas là.

diana

Autant vous dire que ce n’est pas l’image que j’avais de la princesse et sans doute pas l’image que je veux garder d’elle.

Reste les acteurs clairement en demi-teintes. Entre Naveen Andrews qui sur certains passages se la joue « playboy » beau gosse en prenant des poses étranges et Naomi Watts forçant certaines mimiques, le meilleur côtoie le pire dans le jeu des acteurs.

Si Naomi watts est parfaite dans son rôle de femme blessée, amoureuse et jalouse, lorsqu’elle doit reproduire les interviews de la princesse Diana à la télévision, on sent comme une sorte d’imitation et plus rien de naturel. Peut-être est-ce sans doute pour cela que l’on nous montre une Diana manipulatrice de la presse qui répète ses textes devant la glace avant d’aller à la télé. Malheureusement pour Naomi Watts, ces passages semblent sur-joués alors que si réellement Diana préparait ses textes, Cela paraissait bien plus naturel lorsqu’elle les récitait.

dianaAutre point négatif, à aucun moment on ne retrouve dans Naomi Watts le côté malicieux et charmeur de la princesse qui d’un simple regarde était capable de vous faire tomber amoureux d’elle de par son charme naturel.

Concernant Naveen Andrews, il en va de même avec lui où sur certaines scènes il va frôler la perfection et sur d’autres sembler totalement ridicule de par son jeu vraiment too much.  Il faut dire que certains plans ne l’aide pas et quand le réalisateur le film de loin regardant Diana dans la cuisine avec une lumière douce au fond, on a clairement l’impression de regarder une publicité avec le playboy regardant sa femme faire la vaisselle. Ne manque que le cigare et le côté Macho est là.

La fin du film est particulièrement poignante et au delà du tragique destin de la princesse, c’est la façon dont ceci est montré, développé et pour le coup le jeu d’acteur excellent des deux vedettes riche en intensités. Ces scènes là figurent parmis les meilleures.

Autre gros point positif du film, la musique tout simplement superbe même si l’on évite pas le cliché avec la chanson « ne me quitte pas » de Brel.

Et enfin Naomi Watts en brune (le temps de quelques scènes) est tout simplement magnifique.

Finalement donc Diana parle plus d’une célébrité amoureuse que d’autre chose. Ce n’est pas ce que j’attendais d’un film sur la princesse Di, à savoir une simple amourette.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :