Critique de Borg / McEnroe

Borg / McEnroe

9.2

Scénario

7.8/10

Acteurs

9.8/10

Réalisation

9.5/10

Bande Originale

9.8/10

Les pour

  • Superbe casting
  • Bonne réalisation
  • Musique magnifique

Twitter : #BorgMacEnroe @PrettyPictures3

titre VO:

Réalisateur : Janus Metz Pedersen

Acteurs : Shia LaBeouf, Sverrir Gudnason, Stellan Skarsgård

Durée : 1h48

Date de sortie : 8 novembre 2017

En voilà un très bon film que Borg / McEnroe. Utilisant la finale de Wimbledon de 1980 comme fil rouge, le film dévoile petit à petit les personnalités complexes à la fois de Björn Borg et John McEnroe même si le film s’attarde un peu plus sur le premier.

La réalisation est assez dynamique et offre à la fois un bon rythme et surtout un découpage réussi. Ainsi les fans de tennis vont s’y retrouver tout comme ceux pour qui le sport n’est pas vraiment quelque chose de passionnant. Les matchs proposés dans le film ne sont jamais longs et sont habilement coupés par des tranches de vies des deux joueurs si bien que chaque spectateur y trouvera son compte.

Les deux héros du film sont intéressants et leur histoire tout autant. Et pour peu que l’on ne connaisse pas le résultat final du dernier match proposé, on vit le suspens avec intensité.

Evidemment le film repose sur son casting et le moins que l’on puisse dire est que ce dernier est parfait. Shia LaBeouf est de ces acteurs que l’on attend chaque fois au tournant tant il nous a habitué à faire parler de lui bien plus par ses frasques que pour son talent d’acteur. Le voir endosser le rôle du difficile McEnroe semblait lui être destiné dès le départ si bien qu’il excelle dans ce rôle.

A la fois attachant et diablement juste, Shia LaBeouf délivre ici, une magnifique performance.

Face à lui, on découvre (En France, car une vedette chez lui) Sverrir Gudnason dans le rôle de Borg. Là aussi, on dirait clairement le rôle d’une vie. Que ce soit vis-à-vis de la ressemblance physique ou de l’interprétation sans faille, Sverrir Gudnason crève l’écran et délivre une prestation clairement oscarisable.

concernant les seconds rôles, ceux-ci sont également très bons, que ce soit du côté des adultes que du côté des enfants.

Enfin, la bande originale est magnifique et enrobe parfaitement les images proposées par Janus Metz Pedersen.

Borg / McEnroe n’est pas le Rocky du tennis, mais est clairement un des meilleurs films liés au sport proposés depuis bien longtemps.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :