Critique de Barbaque

Barbaque

8.2

Scénario

7.0/10

Casting

8.8/10

Réalisation

8.8/10

Les pour

  • Culte grâce à un humour incroyable !

Twitter : #EtrangeFestival @etrangefestival

Titre VO :

Réalisateur :  Fabrice Eboué

Acteurs : Fabrice Eboué, Marina Foïs, Virginie Hocq

Durée :

Date de sortie : 27 octobre 2021 (Vu à L’étrange Festival)

Bon sang que ça fait du bien un acteur / réalisateur qui ose se moquer de tout et tout le monde sans tenir compte des oin-oin de twitter qui s’offusquent dès qu’un poil de cul les gratte !

On savait Fabrice Eboué culotté via ses spectacles et ses précédents films, mais avec Barbaque, en plus d’y aller à fond, il tient ici son film « culte » et le digne successeur de « C’est arrivé près de chez vous« .

Si évidemment on pourra discuter sur le scénario qui n’invente pas grand-chose (cela a déjà été vu), Fabrice Eboué apporte la modernité nécessaire et l’humour noir adapté pour piquer les coincés actuels si bien qu’il ne fait aucun doute qu’il va faire grincer des dents et le fait déjà en fin de cette première mondiale avec quelques Tweets (évidemment) de certaines personnes qui se créent et se plaisent dans un monde aseptisé par crainte d’affronter ce dernier tel qu’il est vraiment. Ce n’est d’ailleurs pas étonnant que souvent cela ne dépasse pas Twitter, royaume des planqués et des frustrés par excellence (Même s’il y a aussi des gens bien et vrais, fort heureusement) !

Mais revenons à Barbaque qui nous offre en plus d’une histoire incroyablement drôle et acide, un duo d’acteur qui fonctionne très bien. Marina Foïs en barge castratrice, manipulatrice est comme toujours incroyablement douée et Fabrice Eboué est à la fois drôle et tendre, lui aussi à l’image que l’on a de lui.

N’oublions pas les deux seconds rôles principaux interprétés par Virginie Hocq et Jean-François Cayrey qui sont également hilarants dans un autre style !

Le film est très bien réalisé et ne souffre jamais d’u quelconque manque de rythme. L’espacement entre les blagues est parfaite, l’humour joliment dosé et on reconnait bien ici l’aspect pro de l’homme de scènes qu’est Eboué pour parvenir à ceci.

Que dire de plus concernant ce film si ce n’est qu’il risque d’énerver certains et faire hurler de rire d’autres.

Merci en tout cas à Fabrice Eboué et ses producteurs de ne pas avoir succombé au politiquement correct à outrance, car d’autres le font déjà bien trop !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :