Cette semaine dans les salles

base sorties 7 octobre 2015

Après une semaine où les nombreuses sorties n’ont pas brillé, voila que cette nouvelle semaine nous propose une vingtaine de  nouveaux films avec il faut dire un choix varié, en espérant qu’ils trouvent leur public.

 

  • L’ETUDIANTE ET MONSIEUR HENRI (Studiocanal) Nouveau film d’Ivan Calberac après UNE SEMAINE SUR DEUX (499.3k), ON VA S’AIMER (263.1k) et IRENE (244.6k). Au casting on retrouve le confirmé Claude Brasseur, inoubliable François Berreton le papa de Vic et la découverte prometteuse Noémie Schmidt.

A cause de sa santé vacillante, Monsieur Henri ne peut plus vivre seul dans son appartement parisien. Particulièrement bougon, il finit néanmoins par accepter la proposition de son fils Paul de louer une chambre à une jeune étudiante. Loin de tomber sous le charme, Henri va se servir d’elle pour créer un véritable chaos familial…

  • LE LABYRINTHE LA TERRE BRULEE (Twentieth Century Fox France ~550 copies) Ce deuxième opus fera-t-il aussi bien que le premier (3.1M) ?

Dans ce second volet de la saga épique LE LABYRINTHE, Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi, rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED. Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d’obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d’ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d’autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir.

CRITIQUE

  • HOTEL TRANSYLVANIE 2 (Sony Pictures Releasing France) Ce deuxième opus fera-t-il aussi bien que le premier (1.7M) ?

Dracula et sa bande de monstres déjantés sont de retour ! À l’hôtel Transylvanie, beaucoup de choses ont évolué : Dracula a enfin accepté de dégeler son cœur et d’ouvrir la porte aux humains. Mais il se fait du souci pour son petit-fils, Dennis : mi-humain mi-monstre, ce gamin est bien trop adorable à son goût, et il risque de faire un piètre vampire ! Alors, quand les parents du petit, Mavis et Johnny, s’absentent, Drac fait appel à ses amis Frank, Murray, Wayne et Griffin pour apprendre à Dennis à devenir un monstre, un vrai. Personne ne s’attendait à ce que Vlad, le père de Drac – un vampire très grincheux et très vieille école – choisisse ce moment pour débarquer à l’hôtel. Et quand il découvre que son arrière-petit-fils a du sang humain, rien ne va plus…

  • THE VISIT (Universal Pictures International France ~198 copies) Nouveau film de M.Night Shyamalan après AFTER EARTH (1.2M), LE DERNIER MAITRE DE L’AIR (1.1M), PHENOMENES (1.3M), LA JEUNE FILLE DE L’EAU (442k), LE VILLAGE (2.4M), SIGNES (2M), INCASSABLE (3.4M) mais c’est SIXIEME SENS (7.7M) qui est son plus grand succès en France.

Deux enfants sont envoyés passer une semaine en Pennsylvanie, dans la ferme de leurs grands-parents. Mais lorsque l’un d’eux découvre qu’ils sont impliqués dans quelque chose de profondément dérangeant, leurs chances de retour s’amenuisent de jour en jour.

CRITIQUE

  • FATIMA (Pyramide Distribution ~103 copies) Nouveau film de Philippe Faucon après LA DESINTEGRATION (53.3k), DANS LA VIE (85.8k), LA TRAHISON (89.7k) et SAMIA (336.2k).

Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Toutes deux sont sa fierté, son moteur, son inquiétude aussi. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage avec des horaires décalés. Un jour, elle chute dans un escalier. En arrêt de travail, Fatima se met à écrire en arabe ce qu’il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles.

  • ASPHALTE (Paradis Films ~75 copies) Nouveau film de Samuel Benchetrit après JANIS ET JOHN (345k), J’AI TOUJOURS REVE D’ETRE UN GANGSTER (241k), CHEZ GINO (104k) et UN VOYAGE (3.3k).

Un immeuble dans une cité. Un ascenseur en panne. Trois rencontres. Six personnages.
Sternkowtiz quittera-t-il son fauteuil pour trouver l’amour d’une infirmière de nuit ?
Charly, l’ado délaissé, réussira-t-il à faire décrocher un rôle à Jeanne Meyer, actrice des années 80 ?
Et qu’arrivera-t-il à John McKenzie, astronaute tombé du ciel et recueilli par Madame Hamida ?

CRITIQUE 1
CRITIQUE 2

  • ORAGE (Rezo Films ~20 copies) Premier film de Fabrice Camoin qui adapte le roman de Marguerite Duras « 10 heures et demie du soir en été » . Ce roman a déjà été adapté par Jules Dassin dans les années 60 (176.7k).

Un violent orage bloque Maria et sa famille sur la route des vacances. Ils se réfugient dans une petite ville, près de la frontière espagnole, où la police recherche un homme qui vient de tuer sa femme et son amant. En pleine nuit, Maria se retrouve par hasard face au meurtrier. Croyant échapper à ses propres démons, elle décide de s’enfuir avec lui …

  • SICARIO (Metropolitan FilmExport ~285 copies) Nouveau film de Denis Villeneuve après INCENDIES (340.8k), PRISONERS (1.1M) et ENEMY (203.2k).

La zone frontalière entre les Etats-Unis et le Mexique est devenue un territoire de non-droit. Kate, une jeune recrue idéaliste du FBI, y est enrôlée pour aider un groupe d’intervention d’élite dirigé par un agent du gouvernement dans la lutte contre le trafic de drogues. Menée par un consultant énigmatique, l’équipe se lance dans un périple clandestin, obligeant Kate à remettre en question ses convictions pour pouvoir survivre.

CRITIQUE

  • JE SUIS A TOI (Outplay) Deuxième film de David Lambert après HORS LES MURS (10.8k).

Lucas, un jeune argentin démuni, fait tout ce qu’il peut pour survivre à Buenos Aires. Sur internet, il rencontre Henry, un boulanger belge qui souffre de solitude et qui rêve de le sauver de la prostitution. Lucas traverse l’Atlantique et arrive dans un petit village de Belgique pour devenir l’apprenti de Henry, mais il se sent vite prisonnier… Audrey, la vendeuse de la boulangerie, a quant à elle tout pour lui plaire, mais elle se refuse à lui…

  • SANGUE DEL MOI SANGUE (Belissima Films ~90 copies) Marco Bellocchio retrouve Alba Rohrwacher qu’il avait « dirigé » dans LA BELLE ENDORMIE (31k). Le réalisateur est surtout connu pour LE DIABLE AU CORPS (664k) et VINCERE (269.8k).

Federico, un jeune homme d’armes, veut réhabiliter la mémoire de son frère, un prêtre séduit par une nonne, sœur Benedetta. A cette fin, il se rend à la prison-couvent de Bobbio, où, accusée de sorcellerie, elle est enfermée. Benedetta l’ensorcelle à son tour. Elle est alors condamnée à la perpétuité et emmurée vivante. Au même endroit, des siècles plus tard… Federico, un inspecteur ministériel, frappe à la porte du couvent, transformé depuis en prison, puis laissé à l’abandon. Il découvre que le bâtiment est habité par un mystérieux comte, qui ne sort que la nuit…

  • LE NOUVEAU STAGIAIRE (Warner Bros France ~281 copies) Nouveau film de Nancy Meyers après THE HOLIDAY (1M), TOUT PEUT ARRIVER (877.3k), PAS SI SIMPLE (697.9k) et son plus grand succès en France CE QUE VEULENT LES FEMMES (3M).

Ben Whittaker, un veuf de 70 ans s’aperçoit que la retraite ne correspond pas vraiment à l’idée qu’il s’en faisait. Dès que l’occasion se présente de reprendre du service, il accepte un poste de stagiaire sur un site Internet de mode, créé et dirigé par Jules Ostin.

  • LES CHEMINS DE COMPOSTELLE (Jupiter Films ~10 copies)

Depuis le IXème siècle, des millions de pèlerins du monde entiers ont entrepris ce voyage épique, réputé pour être aussi enrichissant sur le plan spirituel, qu’éprouvant sur le plan physique. De nos jours, plusieurs centaines de milliers de personnes parcourent ces sentiers, pour la plupart non goudronnés, avec pour tous viatiques un sac à dos et une paire de chaussure de marche. Dans Les Chemins de Compostelle, l’occasion nous est offerte de voyager à l’intérieur des cœurs et des esprits de six pèlerins modernes, confrontés à l’épuisement, à la solitude et aux doutes, mais parvenant finalement à surmonter tous les obstacles.

  • CATCH ME DADDY (Bodega Films ~9 copies)

Laïla, jeune fille d’origine pakistanaise et son ami Aaron, jeune anglais, tentent d’échapper à une véritable chasse à l’homme lancée contre eux. Poursuivis dans les contrées austères du Yorkshire, ils vont tout faire pour tenter de sauver leurs vies…

  • LES ANIMAUX FARFELUS (UFO Distribution)

6 courts-métrages d’animation pour les tout petits (2-5 ans), qui content les pérégrinations d’animaux tout fous : une pieuvre amoureuse lancée dans une course poursuite, un cerf qui découvre la troisième dimension et la vie hors du papier, un chat à la voix déraillée qui s’essaie au chant lyrique, des girafes qui goûtent au plaisir du plongeon acrobatique…

  • LA FORTERESSE (Les Films du Préau ~15 copies)

Chinmay, 11 ans, quitte sa métropole d’origine pour une petite ville du bord de mer. Le jeune garçon a du mal à s’accoutumer à ce nouvel environnement et à s’ouvrir aux autres. Pourtant, dans sa nouvelle école, il va se lier d’amitié avec un groupe de quatre garçons. Une amitié qui les fera grandir…

  • WORMS (Chapeau Melon Distribution ~50 copies)

Junior entre dans la pré-adolescence et fait face à une crise existentielle. Accidentellement expulsé de sa maison et emmené dans un endroit lointain, Junior a besoin de trouver un moyen de revenir chez lui mais pour cela il a besoin d’affronter un terrible personnage à trois bandes.

  • QUI A TUE ALI ZIRI (Zeugma Films ~5 copies)  Nouveau documentaire de Luc Decaster après REVE D’USINE (11.7k), ETAT D’ELUE (0.6k) et ON EST LA (0.6k).

Ali Ziri, un homme de 69 ans, décède le 11 juin 2009 après son interpellation par la police nationale à la suite d’un contrôle routier à Argenteuil. «Arrêt cardiaque d’un homme au coeur fragile», déclare le Procureur de Pontoise. Appuyant la famille qui vit en Algérie, un collectif d’Argenteuillais demande une contre-expertise. Deux mois plus tard l’institut médico-légal révèle 27 hématomes sur le corps d’Ali Ziri. Pendant cinq années, le cinéaste a suivi les pas de ceux qui demandent « Justice et vérité » après cette mort, ignorée des médias, mais que certains considèrent comme un lynchage digne des pires périodes de l’histoire. Au-delà d’une affaire de justice, Luc Decaster s’est attaché à représenter ce qu’une telle affaire suscite à l’intérieur d’une ville de banlieue ordinaire. Le cinéaste suit les échanges dans les rues de la ville, les entretiens avec les avocats dans les palais de justice, mais aussi les réunions internes du collectif « Vérité et justice pour Ali Ziri ». Au fi l de la dramaturgie du fi lm, des retournements de situations et de nouveaux espoirs, se révèlent des personnalités étonnantes d’ingéniosité. Par-delà les échanges, le fi lm interroge la justice française et ses incohérences lorsque des policiers sont mis en cause.

  • MEME PAS PEUR (BarProd ~20 copies) Deuxième documentaire d’Ana Dimitrescu après KHAOS (15k).

Le film « MÊME PAS PEUR ! » commence le jour d’après, c’est-à-dire le 12 janvier, le lendemain de la grande manifestation du 11 janvier qui a rassemblé plus de quatre millions de personnes dans les rues, en France et à l’international. Les événements des 07, 08 et 09 janvier 2015 ont impacté notre société d’une manière sans précédent. L’union et la solidarité ont été le mot d’ordre de ces quelques jours. Toutefois la peur de la suite existe, qu’elle soit située au niveau du terrorisme ou bien du clivage de la nation.

  • FEVER (Strutt films ~6 copies) Premier film de Raphael Weal adapté du roman de Leslie Kaplan.

Paris, au début des années 2000. Damien et Pierre, deux lycéens brillants, assassinent un femme repérée dans la rue, à quelques semaines du bac… En sortant de l’immeuble de la victime, une passante, Zoé, les remarque et va développer une véritable obsession pour leur crime.

  • MINI HEROS (Les Productions de La Géode ~1 copie) Un documentaire « animalier » à voir à la Géode.

Un monde extraordinaire, où la vie bat plus intensément et où ce que nous connaissons semble démesuré, se cache dissimulé sous nos pieds. Mini Héros raconte une journée de la vie de deux minuscules héros : une souris sauterelle, mangeuse de scorpion, (Onychomys torridus) et un tamias, petit mammifère rongeur de la famille des écureuils vrais (Sciuridae). Pour chacun d’eux cette journée sera faite de drames et de dangers, que seuls leur courage et leur perspicacité leur permettront de surmonter.
Les prises de vues 3D immersives et des effets visuels étonnants font entrer de plain-pied les spectateurs dans ce monde miniature.

 

Synopsis © Allociné & Distributeurs.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :