Spider-man Homecoming: Qui décide quoi ?

On le sait si vous suivez l’actualité autour de Spider-Man il fallait s’accrocher ces dernières années. Après Deux premiers films acclamés par la critique et un 3ème descendu par tous sous la houlette de Sam Raimi entre 2002 et 2007 et alors qu’un 4ème opus prévu fût dès lors purement et simplement annulé, c’est Marc Webb qui eu la lourde tâche de relancer la série avec un nouveau casting et une nouvelle intrigue en 2012 et 2014 sans succès (critique du moins).

C’est à ce moment-là qu’est arrivé Marvel avec une proposition en or pour Son Pictures qui était la suivante… Nos films de super héros rapportent des millions, laissez nous utiliser Spider-Man dans le prochain Captain America et en échange on vous livrera tout prêt un nouveau reboot de l’homme araignée avec notre savoir faire.  Une aubaine pour Sony dans la mesure où la simple idée de voir un film labellisé « Marvel » fait s’accourir une horde de fanboys près à dépenser énormément d’argent dans les salles obscures.

Et ce grand jour est arrivé puisque Spider-Man est bien au casting de Captain America: Civil-War et le moins que l’on puisse dire est que, à l’heure d’écrire ces lignes, Sony doit être heureux tant le travail effectué par Marvel sur le personnage est excellent. En effet, Tom Holland qui interprète Peter Parker / Spider-Man est vraiment parfait dans le rôle et le peu de minutes à l’écran suffisent amplement à faire de ce nouveau Spider-Man l’un des moments forts de Civil-War.

Mais qu’en est-il de Spider-Man: Homecoming, le prochain film solo de l’homme araignée... Qui fait quoi, qui décide quoi entre Sony, Marvel et un peu Disney (vu qu’ils détiennent Marvel).

La réponse a été donnée il y a quelques jours à Collider par le président de Marvel,  Kevin Feige.

Sony détient les droits et sera le studio qui proposera le film mais c’est Marvel qui se chargera de tout l’aspect créatif, allant du casting au scénario en passant par la publicité, l’introduction du personnage et l’incorporation de personnages emblématiques dans le film. Concrètement donc Marvel décide de tout… Mais Sony en tant que distributeur du film empochera les bénéfices, gagnera sur la vente des billets et les produits dérivés.

Même s’il ne fait aucun doute que Marvel y gagne quelque part, on ne peut que remarquer que concernant Spider-Man, le deal passé par Mavel est vraiment là pour faire plaisir aux fans dans la mesure où les grands gagnants de ce deal restent définitivement Sony qui n’a plus qu’à servir un plat préparé par le meilleur des traiteurs et en récolter le crédit.

Et qu’en sera-t-il de l’histoire… Pour le moment, peu d’informations si ce n’est que ce ne sera absolument pas une « origin story » et que l’on ne va absolument pas revivre l’histoire de l’araignée qui pique Peter ainsi que de voir ce dernier apprendre à utiliser ses pouvoirs. Selon Kevin Feige, après deux sagas en 10 ans, il est inutile de rappeler encore et encore les origines du héros et c’est pour cela que lorsque vous découvrirez Civil War, vous remarquerez que Spider-Man officie depuis un moment déjà, qu’il est bien connu du monde actuel et plus particulièrement de Tony Stark, AKA Iron man.

Pour le reste… rendez-vous en 2017

Spider-Man Homecoming

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :