Seconde Critique de Seul sur Mars

Seul sur Mars

9.3

Scénario

8.5/10

Acteurs

10.0/10

Musique

8.5/10

Effets spéciaux

10.0/10

Les pour

  • Rythme réglé comme une horloge
  • Casting 3 étoiles
  • Réalisme absolu
Avis:

Twitter: #SeulSurMars @20thCFox_FR

Titre VO: The martian

Acteurs : Matt Damon, Jessica Chastain, Kristen Wiig, Jeff Daniels, Michael Peña, Sean Bean, Kate Mara, Sebastian Stan, Chiwetel Ejiofor, Mackenzie Davis

Réalisateur : Ridley Scott

Date de sortie : 21 octobre 2015 (2h21min)

SYNOPSIS :

Lors d’une expédition sur Mars, l’astronaute Mark Watney (Matt Damon) est laissé pour mort par ses coéquipiers, une tempête les ayant obligés à décoller en urgence. Mais Mark a survécu et il est désormais seul, sans moyen de repartir, sur une planète hostile. Il va devoir faire appel à son intelligence et son ingéniosité pour tenter de survivre et trouver un moyen de contacter la Terre. A 225 millions de kilomètres, la NASA et des scientifiques du monde entier travaillent sans relâche pour le sauver, pendant que ses coéquipiers tentent d’organiser une mission pour le récupérer au péril de leurs vies.

CRITIQUE :

En plus d’un casting de luxe certifié 3 étoiles, le nouveau film de Ridley Scott est réglé comme une horloge. Et il est évident que ce dernier a vraiment le sens du timing car, aucunes séquences, aucuns dialogues ni même aucunes situations ne semblent de trop. Tout dans le scénario s’enchaîne toujours de façon instinctive et logique sans jamais peser sur le rythme du long-métrage. Tout comme les différents rebondissements qui ponctuent le film et qui nous surprennent à chaque fois. Des situations qui nous laissent groggy autant que notre héros martien Mark Wattney (Matt Damon au top de sa forme et de son art. L’acteur  est décidément à l’aise dans n’importe quel type de rôle.)Seul su Mars photo 01

Le film nous offre énormément de situations épiques et mémorables qui deviennent rapidement cultes, à l’image de certaines situations humoristiques plutôt bien venues, comme par exemple une référence au Seigneur des Anneaux hyper bien placée et hilarante ainsi que des séquences bercées par de la musique disco où encore une autre séquence où nous nous retrouvons emmenés, sourire aux lèvres, par la chanson « Starman » de David Bowie. Classique me direz-vous, mais quel bonheur !

Seul su Mars photo 24Au-delà des décors représentants le sol martien d’un réalisme saisissant (et franchement on s’y croirait), l’aspect scientifique et technique du film est quant à lui d’une fidélité absolue à l’avancée scientifique actuelle et nous ramène sans cesse aux réalités de la chimie et de la physique. Le film nous oblige à voir les choses de façon toujours pragmatique, tel notre « héros martien » et qui ne fait que renforcer grandement le niveau de réalisme en nous permettant, en tant que spectateur de nous plonger à corps perdu dans cette formidable épopée martienne teintée de survivalisme. 

En bref, Ridley Scott nous offre un très grand film audacieux lui qui nous avait tant déçu ces dernières années. Un réel plaisir donc que de retrouver le grand cinéaste au sommet de son art et de son génie indéniable !
Seul su Mars photo 29

1 commentaire sur Seconde Critique de Seul sur Mars

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :