Critique de Seul sur Mars

Seul sur Mars

8.7

Scénario

9.0/10

Acteurs

10.0/10

Effets spécieaux

8.5/10

3D

6.0/10

Musique

10.0/10

Les pour

  • Superbe histoire
  • D'excellents acteurs
  • Une musique bien fun
Avis:

Twitter: #SeulSurMars @20thCFox_FR

Titre VO: The martian

Acteurs : Matt Damon, Jessica Chastain, Kristen Wiig, Jeff Daniels, Michael Peña, Sean Bean, Kate Mara, Sebastian Stan, Chiwetel Ejiofor, Mackenzie Davis

Réalisateur : Ridley Scott

Date de sortie : 21 octobre 2015 (2h21min)

Pour débuter cette critique et vous annoncer haut et fort que Ridley Scott nous propose ici un grand film, il faut débuter par son casting impressionnant. Assez amusant quand on pense que le tire vf comprend le mot « Seul » alors que Matt Damon est véritablement loin d’être l’unique grosse vedette du film !

Seul sur Mars critique4

Véritable nid de seconds rôles trois étoiles, Ridley Scott se permet même d’utiliser Jessica Chastain sur à peine un quart de film réparti sur les 2H21 que fait « Seul sur Mars« , c’est dire combien les acteurs sont là pour l’histoire et non pour leur ego personnel. Et cela se ressent avec à aucun moment un des acteurs essayant de voler la vedette en faisant des caisses ou en minimisant la performance de Matt Damon. Non, la vedette du film est Matt Damon et les autres des seconds rôles impressionnants.

Seul sur Mars critique3Chacun à leur propre place, ils jouent tous incroyablement bien. Aucun faux pas, aucun acteur en dessous, absolument rien à redire sur le casting si ce n’est le plaisir de retrouver Mackenzie Davis ou encore Kristen Wiig que je préfère dans des rôles tels que celui ci que dans les comédies US usées.

Une fois le casting évoqué et salué, que reste-t-il dans Seul sur Mars ? Et bien il reste beaucoup de choses, à commencer par le renouveau de son réalisateur Ridley Scott.

Ayant déçu les fans avec Exodus qui reprenait à peu de choses près le même schéma que Gladiateur, à savoir toujours plus grand, toujours plus fort, toujours plus épique, ou encore avec un Prometheus en demi teinte, on se demandait clairement ce qu’allait bien pouvoir faire le réalisateur d’Alien sur la planète Mars.

Et bien Ridley Scott prend tous ses fans à contre courant et nous propose à la fois un grand film épique, certes mais surtout avec énormément d’humour, une bande originale composée de titres Disco et un Matt Damon qui apporte un côté léger à son personnage permettant d’éviter ainsi le cliché du super mec torturé par la vie bien trop souvent utilisé au cinéma ces dernières années.

De plus Ridley Scott évite les pièges et les clichés en masse tels que La famille qui se tracasse, la famille qui pleure à tout va, le gros drapeau US super présent pour bien rappeler que les Etats-Unis sont les meilleurs… bref tout ce qui devient pénible au cinéma. (On passera sur le côté obligatoire des chinois et des passages en Chine devenus obligatoires à Hollywood)

Alors que tous les clichés du genre auraient pu être réunis dans ce film, Ridley Scott les élimine d’un revers de main salvateur pour les spectateurs qui n’en peuvent plus de tout ça. C’est en cela que Seul sur Mars est aussi un grand film, dans sa manière de ne pas nous resservir une soupe froide depuis longtemps.

Et puis Seul sur Mars est aussi très intelligent et n’hésite pas à nous parler de science mais là aussi sans chercher à faire « élitistes ou pompeux » mais bien avec des explications simples et à la portée de tous. Pas question de nous pondre des univers parallèles, des calculs d’espace temps compliqués ou des phrases limites incompréhensibles, non Ridley Scott nous propose un film accessible à tous et n’a aucunement besoin de compliquer son scénario pour masquer du vide. Oui on peut faire un film dans l’espace et sur la science sans compliquer inutilement le tout. De plus l’utilisation de l’humour, de musique grand public permet ainsi à tout le monde de réellement profiter du long métrage. C’est définitivement un film tout public.

THE MARTIAN

D’un point de vue de la réalisation, Ridley Scott n’est jamais aussi bon que quand il est dans l’espace et ici encore, il est parfait. On est sur Mars avec Matt Damon, on découvre la vie d’Astronaute à ses côtés et celle ci est passionnante.

Entre superbes plans de l’espace ou des déserts rouges de Mars, on en prend plein les yeux même si la 3D n’est pas pleinement utilisée (celle ci était plus intéressante sur Prometheus).

Seul sur Mars est donc un film à l’histoire passionnante, parfaitement réalisé et s’éloignant des clichés du genre, autrement dit un très bon film.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Oscars: Nos pronostics | Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :