Seconde critique de Premier Contact

Arrival

8.5

Scénario

8.0/10

Réalisation

9.0/10

Acteurs

8.0/10

Musique

9.0/10

Les pour

  • Un grand film de SF comme on voit rarement
  • Du jamais vu dans la SF
  • Une belle mise en scène
  • Un scénario original
  • Des enjeux dramatique intéressant

Les contre

  • Pas abordable pour tous les spectateurs

#Twitter : #Premier contact @SonyPicturesFr

Titre VO: Arrival

Réalisateur : Denis Villeneuve

Acteurs : Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker

Date de sortie : 7 décembre 2016

Durée : 1h56

SYNOPSIS :

Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.
Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…

CRITIQUE :

J’ai toujours été fasciné par les films de science-fiction traitant d’invasions ou de contact avec une civilisation extraterrestre. C’est donc,  bien évidemment les yeux fermé, que je suis allé voir « Premier Contact » réalisé par le nouveau prodige Denis Villeneuve.

Il est très rapidement évident que Premier Contact est un grand film de science-fiction, comme l’on en voit très peu sur les écrans, ceux qui nous offrent une expérience et un spectacle encore jamais vu.

Ici le coeur du film ce ne sont pas vraiment les extraterrestres, mais le langage et l’importance de la compréhension. Effectivement, le long-métrage se centre essentiellement sur le langage et l’importance de la précision des mots, des mots qui n’ont pas nécessairement le même sens ni la même signification entre deux espèces. Et quand des Extraterrestres, dénués de toutes hostilités et ayant un niveau de conscience bien supérieur au nôtre, rencontrent une Humanité aux réactions souvent primitives et guettant le moindre signe d’hostilité. La moindre incompréhension et/ou la moindre mauvaise interprétation d’un mot peut vite faire déraper la situation.

Premier Contact nous happe assez rapidement et l’immersion se renforce très vite au fur et à mesure que nous commençons à comprendre les réels enjeux du long-métrage. Et au final, les enjeux de l’histoire dépasse de loin tout ce que l’on a pu voir dans la science-fiction jusque ici, tant ceux-ci vont preuve d’une réelle originalité. La mise en scène de Denis Villeneuve est quant à elle très sobre, mais envoutante et sa photographie nous offres de magnifiques prises de vues, parfois assez proche du travail de Terrence Malick. La musique composée par Johan Johansson est également très envoûtante et apporte un côté mystérieusement angoissant et insondable à l’ambiance générale du film. Le duo improbable Amy Adams / Jeremy Renner fonctionne très bien et démontre une étonnante alchimie entre les deux acteurs.

En bref ! Avec Premier Contact, Denis Villeneuve signe un film de science-fiction exceptionnellement rare, qui trouve instantanément sa place au panthéon des plus grands films de science-fiction.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :