Seconde Critique de Live by Night

Live by Night

6.5

Scénario

7.0/10

Réalisation

7.0/10

Acteurs

6.0/10

Musique

6.0/10

Les pour

  • Bon film sur la prohibition
  • Parfaite reconstitution de l'époque
  • Intrigue bien ficelées
  • Mise en scène maîtrisée

Les contre

  • Trop de longueurs
  • Scénario pas toujours bien équilibrée
  • Un manque de rythme et d'action

 

#Twitter : #LivebyNight @WarnerBros.

Réalisateur : Ben Affleck

Acteurs : Ben Affleck, Sienna Miller, Brendan Gleeson, Zoe Saldana, Chris Cooper, Elle Fanning

Date de sortie : 18 janvier 2017.

Durée : 2h08

SYNOPSIS :

Boston, dans les années 20. Malgré la Prohibition, l’alcool coule à flot dans les bars clandestins tenus par la mafia et il suffit d’un peu d’ambition et d’audace pour se faire une place au soleil. Fils du chef de la police de Boston, Joe Coughlin a rejeté depuis longtemps l’éducation très stricte de son père pour mener une vie de criminel. Pourtant, même chez les voyous, il existe un code d’honneur que Joe n’hésite pas à bafouer : il se met à dos un puissant caïd en lui volant son argent et sa petite amie. Sa liaison passionnelle ne tarde pas à provoquer le chaos. Entre vengeance, trahisons et ambitions contrariées, Joe quittera Boston pour s’imposer au sein de la mafia de Tampa…

CRITIQUE :

Live by Night réalisé par et avec Ben Affleck est un bon film sur l’époque de la prohibition, malgré quelques grosses longueurs qui handicapent le film par moment et l’empêchent de véritablement prendre son envol. A noter que Live by Night est également une adaptation d’un roman écrit par Denis Lehan, dont Affleck avait déjà adapté au cinéma un autre de ses romans, Gone Baby Gone.

Le long-métrage nous emmènes dans l’Amérique de la prohibition et nous fait également côtoyer la montée en puissance du Ku Klux Klan ainsi que les différentes luttes de pouvoir entre mafias attirées par le profit générés par l’alcool, la drogue, les jeux d’argent et la prostitution.

Pour ce qui est de la reconstitution de l’époque, le travail effectué est assez remarquable. Les voitures, les bâtiments, les différents décors et costumes ainsi que les armes et accessoires de l’époque, y sont parfaitement reproduits avec un savoir-faire et un vrai souci du détail offrant une véritable atmosphère au film

.Le début du long-métrage est très réussi et nous offre d’ailleurs une belle fusillade et poursuite en vieille automobile rondement bien menée et diablement efficace. L’intrigue dans l’ensemble est relativement bien ficelée, à part quelques longueurs vers le milieu du film et bien que l’ennui pointe régulièrement le bout de son nez, les différentes situations s’enchaînent de façon logique et les quelques rebondissements de la dernière demi-heure nous sortent de notre torpeur et rattrapent les quelques lenteurs inutiles de milieu de film.

Ben Affleck maîtrise plutôt bien la mise en scène de son long-métrage, cela, malheureusement au détriment du rythme beaucoup trop lent et du scénario mal équilibré,  le manque de rythme et d’action se faisant trop souvent ressentir. Le jeu d’acteur de Ben Affleck est quant à lui correcte, bien que parfois trop monolithique et manquant souvent de nuance.

En bref ! Malgré son impeccable travail de reconstitution et de mise en scène, Ben Affleck n’arrive jamais à faire décoller son long-métrage. En voulant certainement rester trop fidèle au matériau d’origine, il plombe son récit et fait naître chez le spectateur un véritable ennui. Après le chef-d’œuvre Gone Baby Gone, l’efficace The Town et l’oscarisé Argo, Ben Affleck nous offre son premier loupé sous la casquette de réalisateur…

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :