On a écouté l’excellent EP « The Close / Le réveil » de Josef Salvat

Gros coup de coeur cette semaine avec la sortie de l’EP « The close / Le réveil » de Josef Salvat.

Coup de coeur, car cet EP est une véritable montagne russe avec une montée en puissance, des émotions incroyables incluant des boucles electro folles, mais également certains passages plus apaisants pour reprendre notre souffle avant une arrivée qui nous laisse bouchée bée et une seule envie derrière, recommencer encore et encore.

Et si je vous parle de ce sentiment, c’est parce que au moment d’écrire cet article, j’en suis à ma 7ème écoute consécutive sans aucun instant de lassitude, mais bien la simple envie de relancer le tout une huitième fois.

Comme dit plus haut, l’Ep débute doucement avec un « Voice mémo » et une voix en fond qui semble rassurer l’auteur sur ses capacités et l’énergie à adopter pour faire fonctionner ce qui va suivre. C’est alors que la montée débute via la piste « First time » tout en douceur, histoire de mettre en avant la superbe voix de Josef Salvat. Mais pas question d’entamer la descente et les sensations directement et « First time » accélère le tempo pour nous emmener le temps de quelques sensations vers les premiers frissons…

Les premières sensations passées, « Swimming » ralentit le tempos pour souffler et nous préparer à la suite… Non sans nous surprendre avec une petite phrase en français dissimulée par ici.

C’est alors que la plus grande descente et la plus grosse sensation arrive via l’incroyable tube électro qu’est « One more night« . Définitivement le tube et le titre le plus efficace de cet EP, Josef Salvat dépose sa voix captivante sur une musique électro totalement dingue qu’on vous recommande d’écouter soit au casque, soit au home cinéma histoire de profiter de toutes les petites subtilités que compose ce morceau. Et des subtilités il y en a aussi dans la vix, la manière de chanter et le texte alterné en anglais et en français… Définitivement mon morceau préféré de cet EP et celui que je vais probablement écouter le plus sur les prochains mois.

« Peaches » arrive ensuite et s’il fait un peu redescendre le tempo, ce n’est pas dans une ballade traditionnelle, bien au contraire. Il est un peu le passage qui continue de nous faire bouger sans nous mettre la tête à l’envers (Toujours lié aux montagnes russes) C’est une petite promenade pop très agréable.

Pour ce qui est de « Carry on« , c’est un peu le passage dans un tunnel avec de nombreuses lumières… On écoute, on imagine et on a des étoiles plein les yeux et des images plein la tête. On continue la promenade avec ce morceau en sentant bien que la fin du voyage approche doucement.

Et quelle fin de voyage avec « I miss you » en piste de clôture. Une magnifique ballade pour nous laisser le temps de nous remettre de toutes ces émotions que l’on vient de vivre avec les pistes précédentes… Tout en laissant suffisamment de nostalgie que pour nous donner envie de remettre ça…

Allez en avant pour le 8ème tour…

Photos de Seb Fagg

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :