On a écouté Halizéa d’Alex Melville

Lorsque j’ai lancé l’Ep Halizéa d’Alex Melville, j’ai eu peu peur… Peur de devoir répondre à son mail perso que malheureusement je n’étais pas spécialement fan de Slam, de poésie parlée sur de la musique et que dès lors je n’allais pas parler de son EP sur le site…

Sauf que…

Sauf que comme j’écoute toujours tout et surtout les EP (plus court évidemment), je suis allé jusqu’au bout de ce dernier et avec raison.

En effet si effectivement l’intro « Le garçon » ne m’a pas convaincu à 100% et ce malgré la superbe musique qui accompagne le petit texte, mes oreilles ne sont pas restées insensibles à la belle musicalité du titre ainsi que du suivant « Gare d’Austerlitz » lui aussi essentiellement « Parlé ». Choisi comme premier extrait de cet Ep, « Gare d’Austerlitz » s’avère être un bon choix puisque après plusieurs écoutes, il rentre dans la tête et toute sa beauté surgit. C’est le genre de titre qui reste en vous longtemps…

La troisième piste « Paris nous a connu » est à nouveau musicalement superbe avec un côté rétro, vieille chanson française vraiment agréable. Sur ce titre Alex Melville laisse en partie le côté le « Parlé » pour le « Chanté » et c’est (de mon goût personnel) encore plus agréable.

Sur « Insomnie« , Alex Melville propose un joli duo chanté / Parlé avec Clémence Le Carre accompagné d’une musique incroyable. Définitivement la plus belle piste de cet EP, on a ici une petite pépite et un très gros coup de coeur.

Changement de style avec le titre « Contre nous » qui ressemble aux vieux titres pop des années 60 que l’on prendrait plaisir à écouter dans un bar après avoir mis une pièce dans le jukebox… Alex Melville montre qu’il est à l’aise sur différents registres et même dans les plus improbables.

Clairement devenu un de mes EP coup de coeur de l’année tant ce dernier est à la fois, fort, poétique, superbement mis en musique et surprenant, Halizéa sera disponible dès le 8 mai prochain et en attendant et je vous encourage à écouter en boucle le premier single avant de succomber à la beauté d’Halizéa.

Ne reste qu’à attendre la suite de ce premier EP vraiment réussi.

Crédit photos : @Noémielichtenberger & @mattéobognel

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :