Madonna: Sa musique et le cinéma

Vous le savez peut-être si vous me lisez également sur Facebook ou Twitter ou si vous me connaissez personnellement, mais je suis un inconditionnel de Madonna (certains diront même que je peux être pénible… mais bon). Et alors qu’aujourd’hui son second album « Like a Virgin » fête ses 30 ans, j’ai eu envie de revenir sur sa carrière, non pas en tant qu’Actrice mais en tant que chanteuse liée au cinéma ou pour le cinéma…

On le sait, Madonna est à la fois chanteuse mais aussi actrice et si dans ce domaine, elle n’a pas toujours rencontré le succès et été capable d’enchaîner les bons rôles, il faut quand même rendre justice à son travail en tant que comédienne de par certains de ses rôles loin d’êtres aussi catastrophiques qu’on veut bien le faire croire. Ainsi, on retiendra Dick Tracy, Recherche Susan désespérément, Evita bien entendu ou encore Une équipe hors du commun pour ne citer que quelques un de ses grands rôles au cinéma.

Mais s’il y a bien un domaine où La reine de la pop excelle, c’est celui de la chanson et forcément de la bande originale de film.

Tout commence en 1985, Madonna va proposer la même année plusieurs titres pour différentes bandes originales. Si le public retiendra essentiellement le titre Into the groove issu du film « Recherche Susan Désespérément » dans lequel Madonna y tient le rôle principal, beaucoup ont tendance à oublier que le titre Gambler ainsi qu’un de ses plus gros tubes à ce jour, Crazy for you se retrouvent également présents dans un film, à savoir « Vision Quest« .

Concernant le titre Gambler, on notera que la version présente dans le film n’est jamais sortie officiellement mais bien une version plus rock et retravaillée. A noter que ce titre ne s’est jamais retrouvé sur un album studio officiel de Madonna mais uniquement présent sur un single sorti en Angleterre ou sur la Bande originale du film dans lequel et comme vous avez pu le voir, Madonna y tenait un petit rôle de chanteuse de bar.

Enfin, pour la bande originale de Recherche Susan désespérément, Madonna écrira le tube Into the groove qu’elle chante encore régulièrement en live aujourd’hui. Ce titre ne sera pas présent sur la première version de l’album Like a Virgin mais bien sur sa ressortie et la version européenne. Chose amusante, la chanson a permis au film de cartonner mais ne se retrouve absolument pas sur la bande originale de ce dernier sorti en vinyle et puis en cd.

Voici une version live du titre qui montre combien Madonna aime revisiter et retravailler ses titres afin de ne jamais lasser son public.

Madonna aime le cinéma et lui rendra également régulièrement hommage et c’est sans surprise que son tube Material Girl aura comme concept d’être une nouvelle version de la scène Diamonds Are a Girls Best Friend du film « Les hommes préfèrent les blondes« 

Quand il s’agit de lancer la promo de son 3ème album, Madonna va proposer une ballade, devenue elle aussi un classique depuis… Live to tell mais là aussi, peu de monde se souvient aujourd’hui que ce titre est présent dans le film At close Range avec Sean Penn, son premier mari

Un peu plus tard, Madonna qui cartonne partout dans le monde se voit offrir le rôle de Nikky Finn pour le film Who’s that girl. Film apprécié des fans mais détesté par la critique US qui depuis va avoir du mal à imaginer Madonna en tant qu’actrice verra sa promo et sa bande originale tourner essentiellement autour de Madonna avec pas moins de 4 chansons sur 9 présentes, interprétées par elle.  Si on oubliera rapidement le titre Can’t stop, on ne pourra que saluer les succès des 3 autres titres, à savoir le titre éponyme Who’s that girl mais aussi Causing a commotion et le très beau The look of love.

Le film bénéficiera également d’une autre grande promo de la part de Madonna qui croyait dure comme fer au projet puisqu’elle utilisera le titre du film pour partir en tournée et proposer le Who’s that girl world tour

 

Madonna n’a plus rien à prouver et est devenue en 4 albums à peine, une valeur sûr de la musique et après le carton planétaire de son album Like a prayer, elle peut déjà se permettre de proposer un album complet de chansons inspirées d’un héros de comics, Dick Tracy. C’est en effet en 1990 que Madonna accepte le rôle de Breathless Mahoney, chanteuse de cabaret, séductrice au lourd secret aux côtés de Warren Beatty dans le rôle titre.

Sur cette bande originale on retrouve ni plus ni moins que 12 titres de Madonna et la verra même remporter l’Oscar de la meilleure chanson avec Sooner or Later en battant entre autre John Bonjovi ou même John Williams et sa Bo de Maman j’ai raté l’avion.

Avec ce titre, Madonna prouvera également une bonne fois pour toute qu’elle est capable de chanter en Live et assurer le show comme personne.

Mais de cet album on retiendra surtout le carton mondial et toujours aussi populaire, Vogue, présent sur la bande originale du film mais absent de celui ci dans lequel Madonna met en avant ces acteurs et actrices qu’elle admire.

Voici également une magnifique version live proposée lors du Re-Invention tour

1992, Madonna crée la controverse partout dans le monde en sortant l’album Erotica, le livre Sex et son film Body of Evidence l’année suivante. Madonna est vue alors comme une fille n’ayant pas peur de parler de sexualité pour certains et comme une traînée pour les autres. Mais surtout cela va malheureusement faire oublier sa très bonne prestation dans le film « Une équipe hors du commun » aux côtés de Tom Hanks et Geena Davis.

Pour ce film, Madonna signera le titre « this used to be my playground » qui pourtant ne se retrouvera pas sur l’album de la bande originale du film pour des raisons de contrats n’autorisant pas Madonna à se retrouver sur des complications comprenant d’autres artistes… Même si une version raccourcie sera plus tard proposée sur un album hommage aux Jeux Olympiques. Enfin la version présente dans le film de pratiquement 7 minutes n’est jamais sortie officiellement puisque c’est toujours des versions raccourcies que l’on retrouve de cette superbe chanson, aujourd’hui reconnue comme un véritable classique.

en 1995, C’est la consécration pour Madonna en tant qu’actrice chanteuse puisque sa performance de Eva Peron pour Evita lui vaut une nomination aux Golden Globes dans la catégorie meilleure actrice mais aussi l’obtention d’un  second Oscar avec le magnifique « You must love me »

La bande originale comprend également d’autres tubes tels que « Another suitcase in another hall » et le carton « Don’t cry for me Argentina » qui parviendra à atteindre la 1ère place du classement français…

A ce moment là, Madonna est là depuis plus de 10 ans déjà et a déjà révolutionné le monde de la pop en proposant chaque fois des choses différentes… mais les plus gros risques arrivent…

Madonna que l’on dit parfois froide est en fait une femme remplie d’humour et c’est donc sans surprise qu’elle va accepter de proposer un titre sur la bande originale de Austin Powers 2. Le titres composé avec William Orbit sera l’un de ses plus grands tubes et montre une Madonna déconnante aux côtés de Mike Myers. A noter que Madonna ne joue pas dans le film.

en 2001, Madonna va de nouveau contribuer musicalement à l’un de ses films en reprenant un classique de Don McLean, American pie. Véritable carton, Madonna, malheureusement, aujourd’hui rejette un peu ce titre en refusant de le jouer en live et en déclarant à qui veut qu’elle déteste cette reprise et ne comprend toujours pas pourquoi elle a fait celle ci si ce n’est pour faire plaisir à son ami et co-star du film « The next best thing » Rupert Everett.

Une des raisons qui rendent Madonna aigrie face à cette chanson a également été révélée par elle même puisqu’elle a expliqué que si le titre ne se trouvait pas sur son second best of GHV2 sorti en 2001,  c’est parce que selon elle, American pie n’avait absolument pas sa place sur l’album Music et que le fait que sa maison de disque la pousse à l’y inclure l’a terriblement énervée et de ce fait, a décidé de ne pas la proposer sur son best of, histoire de les punir…

Lorsque le clip est sorti… Pour ne pas changer, certains conservateurs ont hurlés à la controverse au moment où elle danse avec le drapeau US entre ses jambes.

Quelques années plus tard.?. L’annonce de Madonna pour le générique du prochain James Bond va en surprendre plus d’un car comme souvent, on ne sait absolument pas à quoi s’attendre. Dans un premier temps, elle écrira le titre « Can’t you see my mind » (toujours inédit et jamais entendu par le grand public. Chanson générique très classique, cela ne plaît pas trop à Madonna qui va alors proposer une autre chanson comprenant le titre du film (une demande également des producteurs) et proposer Die Another Day. Là aussi certains conservateurs vont hurler au scandale car ce titre ne correspond en rien aux classiques Bondiens et pourtant, encore aujourd’hui, Die Another Day reste le plus original, le plus moderne et le plus culotté de tous les thèmes de James Bond. Madonna en s’associant avec les deux français Mirais et Michel Colombier va diviser le public puisqu’elle sera nommée au Golden Globe de la meilleure chanson électro de l’année en même temps que pour le Raspberry awards de la pire chanson de l’année…

Quoi qu’il en soit, depuis ce film,  les génériques de James Bond sont redevenues bien plus classiques et l’on ne peut que regretter l’absence de prise de risques que seul Madonna aura osé faire…

Depuis… Plus de chansons tirées de film en single bien que le titre Masterpiece lui ait offert un Golden Globe de la meilleure chanson issue d’une bande originale

Enfin, elle a dernièrement proposé sur sa tournée MDNA, une nouvelle version de son tube Like a Virgin mixée au superbe thème Evgeni’s Waltz crée par Abel Korzeniowksi, extrait de la bande originale du film W.E. écrit et réalisé par… Madonna !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :