L’Étrange Festival : Ghost Graduation.

Après des films à l’univers bien sombre, un peu de légèreté hier après midi à L’Étrange Festival avec la projection de Ghost Graduation, une comédie espagnole de Javier Ruiz Caldera.

434587884_640

Synopsis : Modesto possède un sixième sens : il voit des morts. Lorsqu’il débarque dans un nouvel établissement hanté, il vient en aide à de jeunes fantômes coincés dans leur lycée après leur mort des suites d’un incendie…

Dans ce film tout est parfaitement réuni pour obtenir un joyeux teen movie à la sauce espagnole, avec une pléiade de personnages hauts en couleurs ! Prenez un professeur qui paraît totalement instable, et son psy à côté de la plaque, un insupportable parent d’élève à cheval sur les principes, une directrice d’établissement dépassée, une secrétaire coincée, et ajoutez une jolie bande de fantômes pour mettre un peu d’animation, mélange de première de la classe, fêtard à la gueule de bois, de rebelle incompris, l’adolescente enceinte et sportif tombeur de filles. Enfin parsemez tout ça d’une pincée d’intrigue, deux doigts de situations cocasses, et quelques maux d’adolescents. Mélangez tout ça et vous obtiendrez un film qui ne manque pas de rythme ! Quant aux clichés, ils ne manquent pas d’être copieusement égratignés (squelette hanté, objets volants, le fameux tunnel de lumière etc.) pour le plus grand plaisir du spectateur.

Ghost-Graduation-5

Sans prétention autre que de divertir, ce film accompli la tâche avec aisance. Dans la réalisation, on ne manquera pas de noter une petite ressemblance avec l’univers de la série Glee, dont le film n’a pas à rougir. Digne des productions américaines, les droits ont d’ores et déjà été achetés par Will Smith pour un remake à la sauce US (à croire qu’ils ne peuvent décidément pas se contenter des originaux…).

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :