Critique de Horns

Avis:

Twitter : #Horns @Metropolitan_Fr

Titre original :

Acteurs :  Daniel Radcliffe, Max Minghella, Joe Anderson, Juno Temle, Kelli Garner, Heather Graham, David Morse

Réalisateur : Alexandre Aja

Date de sortie : 1 octobre 2014 (1h59min)

Voilà un film que j’attendais, un peu comme tous les projets d’Alexandre Aja en fait depuis haute tension. Il faut dire que sur chacun de ses films, j’y ais troué quelque chose de vraiment plaisant. Que ce soit en tant que scénariste, producteur ou réalisateur, que ce soir avec Maniac, La colline a des yeux, Piranha 3D ou Mirrors, je n’ai jamais été vraiment déçu et la bonne nouvelle est que ce ne sera pas avec Horns que cela va commencer.

Horns critique4

Alors oui, autant débuter avec les seules critiques possibles à mon sens vis à vis de ce nouveau film, à savoir en premier qu’il est selon moi avec Mirrors le Alexandre Aja le plus sage de toute sa filmographie. Les amateurs de gores ou de frissons ne seront ainsi pas vraiment comblés, voir limite frustrés s’ils espéraient retrouver les scènes choquantes de ses précédents films. Hormis les 5 dernières minutes, tout y est très sage.

On pourrait également pointer du doigt un scénario un peu facile avec une fin évidente (même si un dernier twist relève le tout) mais ce serait en oublier qu’il est l’adaptation d’un bouquin et que pour le coup l’histoire ne lui appartient pas totalement.

Horns Critique 02

Mais à côté de ces petits défauts, heureusement le Aja 2014 est une agréable cuvée. Tout d’abord parce que le film est vraiment drôle et voir les différents protagonistes jouer aux jeux de la vérité face au diable est croustillant. Les gens ainsi n’hésitent pas à être eux même et à dire enfin ce qu’ils pensent véritablement et agir en conséquence et cela est assez amusant. Bien entendu, on pourra dire que certains de ses passages n’apportent pas grand chose au film et accusent quelques longueurs mais il faut voir ceci plus comme un running gag qu’autre chose.

Mais au delà d’être une comédie noire, Horns est avant tout un thriller de bonne facture avec un véritable suspens, une bonne enquête (même si comme dit plus haut, on en devine la fin un peu trop tôt) rappelant l’ambiance de Twin peaks (référence reconnue d’Alexandre Aja en personne).

Horns critique1On s’attache également aux personnages, briamment interprétés avec en tête de casting un Daniel Radcliffe exemplaire et extrêmement touchant. Il montre avec ce film plusieurs choses, à savoir qu’il est un excellent acteur et qu’il n’est pas obligatoire d’être un gros baraqué pour jouer dans des films. Vous le verrez, Daniel Radcliffe est quand même une croquette toute mince et c’est cool de ce dire qu’il est un mec tout simple et pas un ersatz de Kellan Lutz, Channing Tatum et compagnie qui viendraient à perdre 45% de leur Talent s’ils venaient à dégonfler des bras…

Non Daniel Radcliffe est un acteur simple avec qui il est facile de s’identifier et c’est aussi ce qui rend Horns vraiment bon, à savoir cette empathie que l’on ressent pour les personnages.

Bien entendu il n’est pas seul et la présence de Juno Temple apporte quelque chose de doux, proche du domaine des rêves, apportant comme une sensation d’apaisement sur toute cette affaire et cela procure un bien fou, comme une bulle d’oxygène à chacune de ses apparitions. Au niveau des seconds rôles, là aussi il n’y a rien à redire.

La mise en scène d’Alexandre Aja est toujours aussi belle et riches en bonnes idées, mais connaissant la carrière du monsieur, cela n’est en rien une surprise, après tout il n’a pour ainsi dire plus rien à prouver tant il déborde de qualités.

La véritable surprise pour moi, vient de la bande originale signée Rob. En effet alors que sur ses dernières bandes originales, il y avait toujours un petit truc qui le rendait détectable, ce n’est qu’à l’apparition de son nom au générique que j’ai découvert sa présence sur le « soundtrack » tant celui ci est différent de ce qu’il a pu proposer sur Maniac par exemple. Une très belle bande originale qui plus est, mais tellement différente.

FFN_IMAGE_50933344|FFN_SET_60056263

Vous l’aurez, compris, Horns n’est pas parfait mais reste un très bon film que je prendrais plaisir à regarder à nouveau

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Horns: Avant-première | Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :