Critique – Le Crime de l’Orient Express

Le Crime de l'Orient Express

8.4

Scénario

9.0/10

Acteurs

8.2/10

Réalisation

8.4/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • Casting magistral
  • Bande Originale
  • Prises de vues

Les contre

  • Rythme
  • Effets Spéciaux

Twitter : #MurderOnTheOrientExpress #LeCrimeDeLOrientExpress @20thCFox_FR

titre VO: Murder On The Orient Express

Réalisateur : Kenneth Branagh

Acteurs : Johnny Depp, Kenneth Branagh, Michelle Pfeiffer, Daisy Ridley, Penelope Cruz, Judi Dench

Durée : 1h54

Date de sortie : 13 décembre 2017

Si « Le Crime de l’Orient Express » n’est pas une oeuvre originale, cela ne rend pas moins intéressant le fait d’avoir une nouvelle revisite de ce roman d’Agatha Christie. En effet, si vous aviez peur d’y aller en connaissant déjà la fin, n’ayez crainte, foncez.

Commençons tout d’abord par le casting, il brille par ses noms connus de tous, allant de Johnny Depp à Judi Dench, en passant par Penelope Cruz et Daisy Ridley. De quoi attirer l’attention et ici, il ne s’agit pas de cacher un contenu vide en lançant de la poudre aux yeux. Le casting est parfaitement choisi, efficace et surprenant. Nous avons droit à d’excellents jeux d’acteurs et c’est un réel plaisir que de découvrir leurs personnages. Un tel casting magistral n’est pas sans nous rappeler celui de l’adaptation de 1974 qui était composé entre autres de Lauren Bacall, Sean Connery ou encore Anthony Perkins.

Mais si le casting peut attirer foule, le plus important est tout de même le contenu du film. L’histoire était déjà toute faite et c’est bien là que réside toute la difficulté de ce film. Adapter une nouvelle fois cette oeuvre au cinéma était un pari risqué. Kenneth Branagh s’est permis quelques différences notables avec l’oeuvre originale, rien de foncièrement choquant ou dénaturant, mais nécessaires à relire l’histoire. S’il y a bien une chose qui change considérablement au fil des adaptations, c’est la moustache de Hercule Poirot qui ne cesse de devenir de plus en plus imposante, un véritable personnage à part entière. Parmi les nouveautés, Il y a entre autre une modernisation de l’oeuvre, à coup d’effets spéciaux et d’originalité. L’effet de déjà-vu est évité, si vous avez lu le livre ou vu une des précédentes adaptations, vous pourrez sans problème voir celle-ci sans vous ennuyer.

Le réalisateur nous offre des plans variés en filmant de haut, en hors-champs, de l’extérieur ou même d’en bas, un véritable plaisir pour les yeux. De plus, ces différentes prises de vues servent à l’histoire, rendant le train étroit, presque étouffant pour les protagonistes à bord et favorisant l’effet « Cluedo ». On regrettera de ne pas voir plus le train, qui est tout bonnement magnifique, parfaitement recréé avec un style bien propre à l’époque de l’âge d’or du chemin de fer. L’Orient-Express va parcourir des lieux saisissants, aussi plaisants qu’hostiles comme on pourra le voir dans le film. Malheureusement, les effets spéciaux ne sont pas forcément une réussite, on perd en réalité, mais rien de bien traumatisant.

Il faut noter un humour certain du détective, qui peut rappeler parfois les récents films de Sherlock Holmes, une ressemblance qui se dissipe par la suite, fort heureusement. Il est indéniable qu’une volonté de surjouer les personnages est assumée, mais c’est parfois dommage, notamment quand il en va du comte et de la comtesse Andrenyi. Mais on ne peut nier qu’on se prend tout de même au jeu, on vit l’intrigue comme si on était nous-même dans le train, un exploit quand on connaît déjà la résolution de l’intrigue.

 

Le film a ses défauts, un rythme pas toujours maîtrisé et peut-être un peu trop facilité, mais il tient bien le chemin de fer ! Kenneth Branagh a réussi à offrir une nouvelle vie à cette oeuvre, sans tomber dans la copie, il fait honneur à Agatha Christie avec un casting cinq étoiles. Une revisite qui apporte sa plus-value. Notons une composition musicale du réalisateur, interprétée par la talentueuse Michelle Pfeiffer, qui rejoint une bande-originale fort sympathique pour les oreilles. Enfin, le clin d’oeil au roman « Mort sur le Nil » à la fin du film peut laisser penser que si succès il y a, une suite pourrait avoir lieu et de notre côté on aimerait beaucoup.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :