Critique: La prochaine fois je viserai le coeur

Avis:

Twitter : #laprochainefoisjeviserailecoeur @MarsFilms

Titre Original :

Acteurs :Guillaume Canet, Ana Girardot, Jean-Yves Berteloot

Réalisateur : Cédric Anger

Date de sortie : 12 novembre 2014 (1h51min) 

La prochaine fois je viserai le coeur critique4Les films ur les faits divers sont très populaire et parfois aussi totalement loupés aussi… Heureusement ce n’est absolument pas le cas de « La prochaine fois je viserai le coeur« .

Alors oui on pourra reprocher un film son côté « Trop français », trop filmé de façon un peu plan plan (la scène du policier qui prend feu est un exemple de façon de filmer à la française alors qu’aux Etats-Unis, ce genre de passage aurait été bien plus impressionnant) et une musique un peu trop classique mais ce sont bien là les rares défauts du film qui pourtant vont rapidement disparaître pour laisser place à un très bon film porté par un Guillaume Canet incroyable !

Boudé aux Césars depuis bien trop longtemps, il serait logique qu’il soit nommé pour ce film, voir même qu’il remporte le prix tant il parvient à nous embarquer dans cette histoire aussi folle que bien réelle que celle de ce gendarme criminel. A la fois attachant, perturbant et terriblement puissant, Guillaume Canet porte le film sur ses épaules et transformer ce qui au premier abord pouvait ressembler à un simple téléfilm en un excellent film de cinéma.

Ne connaissant pas l’histoire originale, j’ai été surpris par le ridicule de celle ci (on rappel que c’est une histoire vraie) et de la folie de son personnage principal.

La prochaine fois je viserai le coeur critique2

Concernant les autres rôles, ils sont eux aussi brillamment interprétés avec une Ana Girardot plus séduisante que jamais en tête.

Notons également que pour quelqu’un étranger à cette affaire, on va rester accroché jusqu’à la fin en se demandant comment tout ceci va se terminer et les dernières phrases du film (écrites) vont vous coller à votre siège car aussi incroyable que ce que l’on vient de voir (Il sera simplement considéré comme fou et non condamné à mort)

A noter également une scène de tir au fusil en face caméra très dérangeante car c’est très difficile de se sentir ainsi visé et je peux vous dire que je n’étais pas à mon aise avec cette arme pointée sur moi et que j’ai sursauté à chaque détonation…

La prochaine fois je viserai le coeur critique3

La prochaine fois je viserai le coeur est un film à la fois drôle, bénéficiant d’un très bon suspens et surtout d’un Guillaume Canet au sommet.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :