Critique de White Shadow

Avis:

Twitter : #White Shadow #etrangefestival

Titre original :

Acteurs : Hamisi BaziliSalum AbdallahRiziki Ally

Réalisateur : Noaz Deshe

Date de sortie : 6 novembre 2014 (Allemagne) (1H57)

Est-ce un film, est-ce un documentaire… Difficile à dire devant white shadow qui prend le point de vue d’un enfant albinos pour nous raconter les difficultés de la vie en Afrique le concernant mais aussi du peuple pauvre en général. Le film Se voulant proche de la réalité, on va assister à des scènes de violences physiques, d’un meurtre sauvage, mais jamais graphique (ne vous attendez pas à du gore, ce n’est pas le but recherché ici), de moments de joies, de croyances, de coutumes, bref des moments de vie. Le film décide de montrer la vie telle qu’elle l’est et c’est bien suffisant.

White Shadow critique1

Si d’un point de vue technique, on ne peut qu’être en admiration devant le travail de réalisation tant le film regorge de superbe plans, on ne pourra finalement regretter que le manque de scénario (en apparence) car après 1h30 on a cette impression de tourner en rond et l’on a tendance à s’ennuyer.

White Shadow critique2Difficile également de s’attacher aux personnages car en s’attardant sur toute l’Afrique évoluant autour, le réalisateur en oublie presque son héros principal qui finalement devient donc simple personnage par mis tant d’autres et non le véritable héros de l’histoire.

Avec un véritable scénario et des acteurs plus attachants, il ne fait aucun doute que ce réalisateur aurait eu tout pour proposer un grand film.

Si l’on prend l’exemple du très beau « les bêtes du sud sauvage » sorti en 2012, il comportait lui aussi des choses visuellement très belles mais surtout une histoire bien plus touchante et surtout une jeune actrice au charisme incroyable. white shadow manque juste ces quelques éléments  pour être très bien

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :