Critique de Un nouveau jour sur terre

Un nouveau jour sur terre

8

Scénario

6.5/10

Réalisation

9.5/10

Voix Off

9.0/10

Musique

7.0/10

Les pour

  • Une approche originale

Les contre

  • Un peu trop rapide

Twitter : #UnNouveauJourSurterre @paramountfr

Titre VO : Earth: One Amazing Day

Acteurs Voix off VO: Robert Redford, Jackie Chan

Acteurs Voix off VF: Lambert Wilson

Réalisateurs : Peter Webber, Richard Dale, Lixin Fan

Durée : 1h34

Date de sortie : 5 septembre 2018

Oh… Un nouveau documentaire animalier… Mais qu’apporte-t-il de plus que tous les autres ?

Et si je vous disais que pour la première fois, la réalisation du film n’hésite pas à effrayer les plus jeunes… Oui, sans devenir un film d’horreur évidemment puisque le film est familial, ce Un jour sur terre n’hésite pas à montrer ce que l’on ne voit pratiquement jamais dans ce type de documentaire, à savoir la cruauté de certaines espèces et la mort. Utilisant l’explication comme quoi certaines espèces sont obligées de chasser pour survivre, ici on assiste réellement à la préparation de la chasse, l’attaque et la mise à mort.

Que ce soit les serpents qui chassent, attrapent et tuent les iguanes en passant par les plantes carnivores ou même la chasse à « l’Ephémère », Un jour sur terre ne cache pas la vérité aux spectateurs et montre en effet que pur les animaux comme les hommes, la vie côtoie aussi la mort.

Aidé par une musique, de type suspens, vraiment prenante et créant une atmosphère digne des plus grands films noirs, certaines scènes en deviennent effrayantes, dignes d’un petit film d’horreur (encore une fois rien de graphique ou non adaptés pour les enfants).

Cet aspect unique au genre est un réel atout, puisque cela permet d’avoir quelque chose de nouveau dans le monde du documentaire.

Le suspens est présent et l’on entre totalement dans l’histoire avec l’espoir de voir certains animaux survivre et aussi d’autres échouer… Maudits serpents qui s’en prennent aux enfants iguanes…

Un des autres aspects du film vraiment réussi est l’utilisation de ralentis. Certains passages du film sont filmés de la même manière que les scènes de Quicksilver dans X-Men (pour les fans) et cela offre des images limpides, et un effet cinéma incroyable.

Si son aspect visuel et original est très réussi, il y a tout de même deux points un peu en dessous. le premier est celui de parler des manchots… Qui devient un classique du documentaire animalier vu et revu au point d’intéresser que peu de monde et ce malgré les scènes violentes de ceux-ci se cassant la figures sur les rochers (chose jamais montrée). L’autre point négatif est le fait que le film essaye de montrer un large éventail de ce qu’il y a sur terre et parfois cela va trop vite et fait surtout trop. S’attardant parfois que quelques minutes sur une espèce avant de passer à une autre, le film enchaîne bien trop rapidement et finit par fatiguer le spectateur qui se serait bien posé plus longtemps en compagnie des singes par exemple le temps de souffler…

Mais mis à part ces deux points faibles, Un nouveau jour sur terre est réussi et innove sur plusieurs points. A voir absolument.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire