Cette semaine dans les salles

Une semaine de rentrée où il faudra trouver du temps pour se faire une toile. Bons choix et bonnes séances.

 

  • Un Nouveau Jour Sur Terre (Paramount Pictures France) Documentaire de Livin Fan, Peter Webber et Richard Dale qui sort presque onze ans après Un Jour Sur Terre (1.51M).

Un nouveau jour sur terre nous propose, grâce à de nouvelles avancées technologiques spectaculaires et des scènes totalement inédites, de nous plonger comme jamais auparavant, au plus près des splendeurs de la Nature.
Du lever au coucher du soleil, reptiles et batraciens, mammifères terrestres et marins et créatures minuscules ou gigantesques guettent le soleil dont tous dépendent pour leur survie, des plus hautes montagnes aux îles les plus reculées, de la savane africaine à l’océan Arctique.
Un documentaire exceptionnel pour mieux comprendre que chaque jour compte davantage de tragédies et de récits enchanteurs qu’on ne peut imaginer…
CRITIQUE

 

  • Sofia (Memento Films Distribution ~100 copies) Premier long de Meryem Benm’Barek qui a reçu le prix du meilleur scénario au festival de Cannes 2018 dans la section un certain regard.

Sofia, 20 ans, vit avec ses parents à Casablanca. Suite à un déni de grossesse, elle se retrouve dans l’illégalité en accouchant d’un bébé hors mariage. L’hôpital lui laisse 24h pour fournir les papiers du père de l’enfant avant d’alerter les autorités…

 

  • Shéhérazade (Ad Vitam) Premier long de Jean Bernard Merlin qui a reçu le prix Jean Vigo 2018 du long métrage et est reparti triplement couronné du festival du film francophone d’Angoulême : Valois TV5 monde de diamant, Valois Magelis des étudiants francophones et Valois SACEM de la musique de film.

Zachary, 17 ans, sort de prison.
Rejeté par sa mère, il traîne dans les quartiers populaires de Marseille. C’est là qu’il rencontre Shéhérazade…

 

  • Photo De Famille (SND) Deuxième long de Cécilia Rouaud après Je Me Suis Fait Tout Petit (52.5k).

Gabrielle, Elsa et Mao sont frères et sœurs, mais ne se côtoient pas. Surtout pas.
La première est « statue » pour touristes, au grand dam de son fils ado. Elsa, elle, est en colère contre la terre entière et désespère de tomber enceinte. Et Mao, game designer de génie chroniquement dépressif, noie sa mélancolie dans l’alcool et la psychanalyse.
Quant à leurs parents, Pierre et Claudine, séparés de longue date, ils n’ont jamais rien fait pour resserrer les liens de la famille.
Pourtant, au moment de l’enterrement du grand-père, ils vont devoir se réunir, et répondre, ensemble, à la question qui fâche : « Que faire de Mamie ? »

 

  • Invasion (Art House ~37 copies) Nouveau long de Kiyoshi Kurosawa dont les meilleurs scores sont Tokyo Sonata (95k), Shokuzai Celles Qui Voulaient Se Souvenir (88.4k), Vers L’Autre Rive (81.7k), Creepy (70.1k), Shokuzai Celles Qui Voulaient Oublier (68.9k).

Pourquoi tout le monde change-t-il soudainement de comportement ? Etsuko est-elle la seule à se rendre compte que son amie, son patron, son mari ne sont plus tout à fait les mêmes ? Peu à peu, elle réalise que les humains sont en train de perdre leurs émotions…

 

  • En Douce (Les Découvertes Du Saint-André ~1 copie) Un long de Jean Jonasson.

A 24 ans, Sophia quitte la Bretagne à la recherche d’un job. Alternant voyages en train et séjours en Provence, elle se fixe finalement à Paris. Amitiés, amours, liaisons cachées, emploi de serveuse remplissent son quotidien. Mais les fins de mois tournent mal, et les amours tournent court. Comment devenir adulte dans une société qui, par son étroitesse, ses empêchements et ses limites, ne permet déjà pas vraiment de vivre sereinement sa jeunesse ?

 

  • Whitney (ARP Sélection) Nouveau documentaire de Kevin Macdonald après Un Jour En Septembre (10.9k), Mon Meilleur Ennemi (25.1k) et Marley (101.7k).

Elle a vendu 200 millions d’albums.
Elle détient le record du plus grand nombre de numéros 1 consécutifs.
Sa chanson « I Will Always Love You » est le single le plus vendu par une chanteuse.
Derrière les records, les rumeurs, les scandales, les secrets et la gloire, voici la vraie Whitney.
CRITIQUE

 

  • A La Recherche D’Ingmar Bergman (Epicentre Films ~20 copies) Nouveau long de Margarethe Von Trotta après L’Honneur Perdu de Katharina Blum (522.3k), Les Années De Plomb (215.1k), Trois Sœurs (155k), Les Années Du Mur (14.7k), Rosenstrasse (41.9k), Je Suis L’Autre (8.7k) et Hannah Arendt (347k).

Ingmar Bergman est considéré comme l’un des réalisateurs les plus importants de l’histoire du cinéma. À l’occasion du centenaire de sa naissance en 2018, la cinéaste allemande Margarethe Von Trotta s’interroge sur l’héritage du maître, son travail et sa vie personnelle, qui continue d’inspirer des générations de réalisateurs.

 

  • Free Speech Parler Sans Peur (Jupiter Films ~9 copies) Documentaire de Tarquin Ramsay.

L’Homme peut-il vraiment être libre sans une totale liberté d’expression ? Est-elle l’oxygène de notre société ? Le film va au cœur de ce qu’est réellement la liberté d’expression et de son impact sur notre quotidien. Jacob Appelbaum, Julian Assange, Sarah Harrison, Jude Law, Jérémie Zimmermann (la Quadrature du Net) évoquent les enjeux et l’importance de ce droit fondamental fortement remis en question aujourd’hui, notamment en occident. Sans cette liberté essentielle, il n’y en a pas d’autres possibles.

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire