Critique de Un début prometteur

Avis:

Twitter : #UnDebutPrometteur @gaumontfilms

Titre Vo: Un début prometteur

Acteurs : Manu Payet, Fabrice Luchini, Veerle Baetens, Zacharie Chasseriaud

Réalisateur : Emma Luchini

Date de sortie :  30 septembre 2015 (1h30min) 

 Un début prometteur porte bien son nom car au départ le film nous offre ce personnage antipathique qui se révèle vite être extrêmement drôle et charismatique. Martin qui sort d’une énième cure de désintoxication ne quitte plus ses bouteilles persuadé de sa théorie qu’on n’est pas alcoolique si on ne boit qu’une journée sur deux. Ainsi donc le film nous permet de voir au delà de cette vision du gars complètement torché et on se régale avec ses répliques et situations bien écrites. Mais voilà à côté de ça, l’intrigue secondaire du petit frère qui tombe amoureux d’une très jolie trentenaire nous gonfle rapidement. Peut être est-ce du au jeu débutant de Zacharie Chasseriaud qui n’arrive pas à nous convaincre.

un début prometteur 1
Heureusement pour rattraper le coup on a Manu Payet qui nous montre qu’il a du talent. Il n’est pas que le mec marrant. Avec son personnage de Martin, il a pu vraiment approfondir son jeu. Il y a de l’émotion qui passe et rien que sa voix dans certaines scènes nous surprend, limite on ne le reconnait pas. Un très beau travail d’acteur jusqu’à la volonté de prendre réellement du poids pour éviter les prothèses de gros ventre. Comme il l’a dit après la séance, le plus gros challenge était de ne pas seulement jouer le mec bourré mais le mec qui fait comme s’il ne l’était pas. Et bien chapeau c’est réussi.
Pour lui donner la réplique nous avons la joie de voir comme à son habitude un très bon Fabrice Luchini qui a donc ici été dirigé par sa fille Emma, la réalisatrice du film.
Puis il y a la très belle Veerle Baetens qui nous charme avec son accent flamand très discret et sa très jolie voix de chanteuse.

Un-début-prometteur4
Côté mise en scène on voit très bien que les plans et le scénario ont été fort travaillés et réfléchis. Une petite baisse de rythme à un moment du film mais dans l’ensemble on profite d’un bon ciné avec une simplicité sans pareil. Conclusion, film à voir si vous voulez vous détendre. A part ça c’est loin d’être le film de l’année.

Quelques photos de notre rencontre après projection avec la réalisatrice Emma Luchini et l’acteur Manu Payet

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :