Critique de Spider-man : Far From Home

Spider-man : Far From Home

8.7

Scénario

8.0/10

Réalisation

8.0/10

Casting

9.0/10

Bande originale

9.6/10

Les pour

  • 100% fun et scénario bien écrit
  • Jake Gyllenhaal est parfait en Mystério
  • De beaux effets visuels

Twitter : #SpidermanFarFromHome @SonyPicturesFr

Titre VO : Spider-man : Far From Home

Réalisateur : Jon Watts

Acteurs : Tom Holland, Jake Gyllenhaal, Zendaya, Samuel L Jackson, Jon Favreau, Marisa Tomei, Cobie Smulders…

Durée : 2h15

Date de sortie : 3 juillet 2019

Alors que Avengers : Endgame résonne encore dans nos esprits, voilà qu’un autre film arrive déjà pour conclure la phase 3 du MCU (Marvel Cinematic Universe). Après les émotions fortes, Spider-man : Far From Home débarque sur les écrans le 3 juillet et nous offre un vrai moment de fun un peu à l’image de Homecoming précédent opus sur notre araignée favorite.

Les gens ont l’habitude maintenant… A chaque sortie d’un Marvel, on entend des « On a le plus grand film d’entre tous », « Il est évidemment meilleur que le précédent et va révolutionner le genre » etc. En réalité les gens ont tellement l’habitude des superlatifs exagérés venant des Etats-Unis qu’ils préfèrent attendre notre avis à nous, la critique française qui ira clairement vers moins d’excès, pour se faire une idée.

Alors si ce Spider-Man n’est pas le meilleur film de toute la MCU, si il n’est pas aussi fort que Infinity War, il est une chose certaine et vraie, ce Spider-Man : Far from home est le plus fun et le plus réussi depuis Spider-Man 2 de Raimi !

Les événements reprennent là où on les a laissé à la fin de Endgame et Peter Parker ne va malheureusement pas pouvoir se reposer puisque Nick Fury fait rapidement appel à lui pour sauver le monde une fois de plus.

Dès son générique de début (à même de devenir culte chez les fans du MCU), ce Spider-Man est déjà plus fun que les deux de la saga Amazing. C’est directement drôle et tellement décalé qu’on ne peut qu’éclater de rire.

Rythmée et euphorique, Far From Home nous diverti à 100% tout en faisant avancé le fil rouge du MCU. L’intégration du nouveau personnage Mysterio est parfaitement réussi et ceci également en grande partie grâce à l’interprétation de Jake Gyllenhaal. A côté on retrouve la même bande que dans Homecoming avec les camarades de lycée de Peter, la tante May et Happy, fidèle bras droit de Tony Stark, qui a une fois de plus apporte son humour tout à fait unique.

Ce Spider-Man far from home est en effet une excellente comédie, là pour apporter de la lumière après la tristesse laissée à la suite de Avengers Endgame et quand bien même on pleure toujours un peu nos héros tombés au combat, le film va rester en permanence dans la légèreté, histoire de nous apporter du plaisir et du réconfort.

Tom Holland confirme son talent et assume complètement son rôle de Peter Parker ainsi que de Spider-man. Enfin, Samuel L Jackson est toujours aussi tordant en Nick Fury accompagné de la fidèle Maria Hill jouée par Cobie Smulders.

Attardons nous un peu plus sur le petit nouveau dans le MCU, Jack Gyllenhaal dans le rôle de Mysterio.

Si malheureusement son histoire et ce qu’il fait dans le film ne surprendra pas le public connaissant un peu le personnage puisque le tout est cousu de fil blanc, Mysterio est quand même bien réussi et surtout bien interprété par un Jake Gyllenhaal vraiment à l’aise dans cet univers. Son personnage est également responsables des plus belles scènes d’effets spéciaux et notamment sur une scène clef que l’on ne peut vous dévoiler ici. Mysterio est fun, interessant et bien joué, on ne peux en dire plus si ce n’est que ce choix de casting était définitivement le bon.

Au niveau des autres intrigues, c’est plaisant de constater qu’on peut encore être surpris après déjà 22 films dans cet univers. Même si certains points sont assez évidents, on reconnait une bonne intrigue dans son ensemble et les petits clins d’œil à droite et à gauche en rapport avec les autres films ou autres sujets divers nous ont donné le sourire à chaque fois.

Côté réalisation, les effets numériques sont enthousiasmants. On serait presque curieux de voir le rendu en 3D pour plusieurs des scènes de combats.

Un véritable moment de plaisir donc devant Spider-man : Far From Home qu’on souhaitera revoir au moins une seconde fois pour apprécier les détails qui échappent au premier regard. Pour finir, les fans le savent très bien mais un rappel ne fait pas de mal. Deux scènes post-génériques existent et il serait dommage de les louper.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :