Critique de Ricki and the flash

Ricki and the flash

7.8

Scénario

6.0/10

Acteurs

9.0/10

Réalisation

8.0/10

Musique

8.0/10

Les pour

  • Un excellent casting
  • Une agréable bande originale

Les contre

  • Un scénario classique

Twitter : #Rickiandtheflash @SonyPicturesFr

Acteurs : Meryl Streep, Kevin Kline, Mamie Gummer, Sebastian Stan, Rick Springfield, Ben Platt, Nick Westrate

Réalisateur : Jonathan Demme

Date de sortie : 2 septembre 2015 (1h42min)


Dire que l’histoire de Ricki and the flash est classique, que l’on se doute du dénouement et qu’il flirt avec les bons sentiments serait totalement justifié, mais comme souvent avec ces films dont l’histoire est toute tracée, cela fonctionne et même très bien.

ricki and the flash critique 2

On se fait en effet rapidement emporter par la rockeuse sur le déclin Ricki et son groupe de musiciens en fin de carrière prénommé the Flash. Que faire de sa vie quand la seule chose dont on semble doué est le show et ce même si le show-business ne veut pas de vous ? Et bien continuer encore et toujours, car même s’il n’y a qu’une ou deux personnes dans la salle à qui la musique parle, cela vaut la peine de continuer. C’est un peu ainsi que débute le film avec une vieille rockeuse travaillant dans un super marché, ayant tourné le dos à toute sa famille pour vivre de sa passion qu’est le rock and roll qu’elle exerce encore en tant que vedette principale d’un bar de village dont les aléas de la vie vont rappeler à la raison.

ricki and the flash critique 4Car tout ceci va changer quand la fille de Ricki qu’elle n’a pratiquement pas élevée est sur le point de divorcer. Sujette à la dépression, c’est son père qui va alors demander à son ex femme, Ricki dont le véritable prénom est Linda de venir l’aider. Rick débarque alors  chez son ex mari afin de sauver sa fille sans pour autant être la bienvenue… Mais au final qui est la plus à sauver dans l’histoire ?

Ricki and the flash est donc un film simple, mais qui bénéficie d’un casting de très grande qualité à commencer par une Meryl Streep une fois encore parfaite et apportant un réel plus au film, nous faisant croire totalement à son histoire ainsi qu’un Kevin Kline vraiment bon sans oublier un Sebastian Stan que l’on avait tendance à trop associer à son personnage de Soldat de l’hiver dans Captain America et en oublier finalement qu’il avait le look de jeune premier idéal pour ce type de personnage qu’il incarne dans ce film (le fils bio de Meryl Streep).

Chaque rôle est parfaitement écrit et surtout interprété avec brio. De plus l’idée de s’intéresser à une chanteuse de Rock est pas mal du tout, car les passages chantés permettent une petite coupure dans l’histoire et d’alléger un peu le tout.

Ce film m’a un peu fait penser à la superbe série télé Nashville où l’on suit également les soucis de famille de l’héroïne principale tout en s’intéressant à sa carrière. C’est un peu la même chose ici mais avec un côté rock et non Country.

ricki and the flash critique 1

A noter que l’on s’attache réellement aux personnages et qu’une fois la fin du film il est difficile de les laisser filer. Et oui la petite montée d’émotion est bien présente lors du dénouement du film.

Ricki and the flash est donc un film dans la lignée de Country Strong avec Gwyneth Paltrow, un autre film qui mélangeait histoire personnelle et chanson et qui était déjà une très grande réussite. Une recette simple mais diablement efficace.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles | Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :