Critique de Parkland

Avis:

Twitter:  @Metropolitan_Fr  #Parkland

Acteurs: Zac Efron, Marcia Gay Harden, Billy Bob Thornton

Réalisateur :  Peter Landesman

Date de sortie  2 octobre 2013 (1H34)

parkland

Bande annonce: 

parkCe n’est pas le premier film qui parle de l’assassinat de JFK et ce ne sera sans doute pas le dernier alors quel intérêt peut bien apporter ce film, me direz-vous ?

et bien l’intérêt n’est pas tant de s’attarder sur JFK mais sur les personnes ayant été touchées d’une manière ou d’une autre par ce décès. A commencer par les docteurs s’étant occupé de lui, la personne ayant filmé l’assassinat, le frère et la mère du tueur… Bref voilà la promesse faite sur le papier.

ParklandPromesse semi-tenue car forcément en 1H34, c’est bien trop peu que pour bien développer le tout. Le film débute donc avec l’assassinat de JFK et le début de journée des différents protagonistes mais ceci est expédié en 20 minutes et malheureusement, il est difficile de s’attacher aux personnage (nombreux) en si peu de temps.

Une fois le président emmené à l’hôpital, on va suivre le combat des médecins, les difficultés pour le cameraman amateur de faire développer son film ou la réaction de la famille Oswald.

Mais là encore, les choses vont bien trop vite et le choix de ne se focaliser que sur le jour de l’assassinat et les 3 jours suivants semble bien trop peu en comparaison de ce qui aurait pu être fait.

PARKLAND

Parkland En effet chaque personnage (personne réelle donc) est intéressant et alors qu’on les montre très affecté par tout ce qui se passe, il aurait été plus agréable de faire durer le film sur plusieurs semaines et voir l’évolution du chagrin, la reconstruction de la famille Oswald ou la façon dont le jeune interne (interprété brillamment par Zac Efron) va gérer avec deux morts sur les bras et pas n’importe qui, puisqu’il se chargera à la fois de JFK mais aussi de son assassin.

A côté de cela, le film est intéressant, passionnant même et réalisé intelligemment en alternant images d’époque et images filmées aujourd’hui mais cela renforce encore plus la déception une fois le générique arrivé. C’est un peu comme vous laisser goûter à un excellent plat avant de vous le retirer aussi vite. On a pas le temps d’en apprécier toutes les saveurs et l’on aimerait que cela dure encore et encore pour bien analyser et comprendre toutes les différentes couches…

Un film réussi donc mais trop court !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :