Critique de L’appel de la forêt

L'appel de la forêt

5.7

Scénario

6.0/10

Casting

7.4/10

Réalisation/ Effets visuels

4.4/10

Bande originale

5.0/10

Les pour

  • Gentil pour les enfants

Les contre

  • Des effets visuels qui rendent le tout faux et superficiel

Twitter : #LAppelDeLaForet

Titre VO : The Call of the Wild

Réalisateur : Chris Sanders

Acteurs : Harrison Ford, Omar Sy

Durée : 1H40

Date de sortie : 19 février 2020

Nouvelle sortie et première à véritablement arriver chez nous sous le nouveau nom « 20th century Studio« , ex « 20th century fox« , L’appel de la forêt est de ces films familiaux que j’aurai imaginé arriver plus facilement sur le prochain service de streaming Disney + Qu’en salle.

Film à même de plaire aux enfants, ceux-ci seront la cible principale, mais également ceux a qui le film devrait plaire. Du côté des parents, ce sera une autre affaire.

En effet, le plus gros problème qui aura du mal à passer chez les adultes se trouve être la qualité décevante des effets visuels. Absolument rien ne semble vrai dans ce film. Que ce soit les décors totalement superficiels sur fonds verts ou le design des chiens, tout sonne faux pour qui a un regard avisé, soit 92% des gens en 2020.

Les enfants seront évidement moins regardant là-dessus et le tout passera bien plus facilement avec eux qui y verront simplement des couleurs criardes et des chiens rigolos.

Concernant l’utilisation des chiens, ici en CGI, le rendu est d’autant plus décevant quand on a connu des films comme « Beethoven » ou encore « Benji » où les animaux étaient vrais et faisaient des choses naturellement amusantes. Mais notre époque où tout semble interdit, tabou et ce jusqu’à l’utilisation de véritables animaux rend finalement le tout si faux que la magie opère moins (surtout que le budget du film est évidemment trop faible que pour rendre l’illusion parfaite).

Concernant le casting du film, Omar Sy n’est pas présent sur l’affiche (juste son nom) et pourtant il occupe une grande partie du film au point de se demander s’il n’est pas celui qui a le plus de temps de présence à l’écran face à Harrisson Ford.

Omar Sy joue bien, délivre une prestation proche de celle que l’on attend de lui avec une difficulté en plus… Son propre doublage. Parfois cela est un peu étrange et manque de naturel, ce qui forcément donnera envie de voir le film en VO afin d’y retrouver les nombreuses subtilités évaporées en post prod.

Harrisson Ford vieillit et avec ce film, de par son look, on se fait vraiment à l’idée que les années Indiana Jones et Star Wars sont loin derrière. Le maquillage fait qu’il semble vraiment vieux et forcément les rôles proposés sont différents. Il joue évidemment très bien et c’est un plaisir de le retrouver.

Le scénario est lui aussi destiné aux plus jeunes, même si de ce côté-là les adultes ne seront pas trop exclus et prendront quand même du plaisir. L’histoire se laisse regarder et s’apprécier. Après tout il faut garder son âme d’enfant et avec ce genre de film, cela passe parfaitement.

Reste la bande originale, agréable.

L’appel de la forêt n’est pas un grand film de cinéma, mais plus un divertissement familial que l’on regardera avec les enfants un dimanche après-midi, confortablement installé au fond d’une salle de cinéma de quartier ou à la maison.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :