Critique de La promesse d’une vie

Avis:

Twitter : #Lapromessedunevie @UniversalFR

Titre Original : The water diviner

Acteurs : Russell Crowe, Olga Kurylenko, Yılmaz Erdoğan, Dylan Georgiades

Réalisateur : Russell Crowe

Date de sortie : 1 avril 2015 (2h20min)

bonus: Photos de l’avant-première

1er grand film pour Russel Crowe après s’être essayé aux documentaires, La promesse d’une vie regorge justement d’énormes promesses et cela mérite d’être encouragé donc, oui il faut aller voir ce film même s’il n’est pas parfait.

Promesse d'une vie Critique1

Si le scénario du film est très prenant, il se veut un rien trop long tout de même et certains passages sont un peu plats et ne font pas réellement avancer l’histoire. Heureusement ils ne sont pas si nombreux que cela, mais comme je le disais c’est un film rempli de promesse et donc on espère que le prochain Russel Crowe fera 1H30 ou alors 2H00 comme celui ci mais 2H00 justifiées.

Promesse d'une vie Critique3Russel Crowe dernière la caméra, c’est aussi un talent incroyable pour filmer des paysages, de mettre en valeur certains endroits pourtant pas particulièrement extraordinaires comme de grandes vallées despotiques. C’est un excellent travail mais là aussi, à force de vouloir bien faire, parfois on a cette étrange impression de regarder un documentaire touristique avec pour mission de nous faire prendre un avion pour la Turquie. Malgré les batailles, la guerre, tout y est magnifique. Mais là aussi on sent clairement tout le potentiel de cinéaste de Russel Crowe et un prochain film un tout petit peu plus roots ne serait pas plus mal.

Heureusement le film regorge de très grandes choses, à commencer par sa bande originale somptueuse, épique quand c’est nécessaire, touchante par moment et surtout envoûtante non stop. Cela faisait longtemps que je n’avais pas entendu une si belle bande originale. Puis Russel Crowe qui dirige Russel Crowe l’acteur, c’est du gâteau car forcément qui mieux que lui même pour se diriger à la perfection ? On retrouve en effet le grand Russel Crowe proposant une prestation parfaite et touchante. Il est pour ceci aidé par deux seconds rôles délivrant là aussi une superbe performance, à savoir Olga Kurylenko et Yılmaz Erdoğan, tous deux vraiment excellents. Ensuite, n’oublions pas le jeune Dylan Georgiades qui interprète un jeune garçon malicieux et jamais pénible, autant dire que cela fait du bien un enfant que l’on n’a pas envie de frapper après 5 minutes.

La promesse d’une vie est une belle épopée qui plaira aux amateurs de films avec Russel Crowe qui se veulent dans de grands espaces, épiques avec cette once d’humanité que lui seul est capable d’apporter. Il était excellent acteur, il sera à n’en pas douter un incroyable réalisateur

Promesse d'une vie Critique2

Critique de Jonathan :

Le film est d’entré très prenant et pour une première réalisation, Russell Crowe réussit plutôt bien son coup malgré quelques petites maladresses du débutant. Il prouve ici qu’il a un véritable potentiel de cinéaste. Ce qui frappe d’autant plus, c’est son talent au niveau de la mise en scène et le soin qu’il parvient à donner à la photographie de son long-métrage. C’est d’ailleurs la partie se déroulant en Australie qui m’a le plus séduit, les magnifiques paysages du pays des kangourous qu’il parvient à mettre en avant sont juste splendides. Par contre et c’est bien dommage, ce savoir-faire se perds un peu à certains moments et essentiellement dans toute la partie se déroulant en Turquie. Russell Crowe fait également preuve de savoir-faire au niveau de la direction d’acteurs. Lui-même est juste impeccable et nous offre une prestation digne de ses plus grands rôles. Olga Kurylenko fait preuve d’une justesse de jeu sensible et touchante. Tous les autres seconds rôles sont juste parfaits ! Au final, The Water Diviner est un très beau film d’aventure, très touchant de par son sujet fort et ses magnifiques paysages.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :