Critique de La belle et la bête

La belle et la bête

8.8

Scénario

9.0/10

Réalisation

9.0/10

Acteurs

8.5/10

Musique

8.5/10

Les pour

  • Une belle adaptation
  • Des acteurs crédibles
  • Josh Gad excellent

#Twitter : #LabelleEtBête @DisneyFR

Titre VO: BeautyAndTheBeast

Réalisateur : Bill Condon

Acteurs : Emma Watson, Dan Stevens, Luke Evans, Kevin Kline, Josh Gad, Ian McKellen, Emma Thompson, Ewan McGregor

Date de sortie : 22 mars 2017

Durée: 1h36

De tous les films d’animations adaptés à ce jour par Disney, La belle et la bête était (avec Le roi lion) sans doute le plus gros challenge du studio vis-à-vis des attentes que ce projet d’adaptation des classiques pouvait susciter.

Entre la pression de faire ne fusse qu’aussi bien que le film de 91 (et espérer une nouvelle nomination aux oscars) tout en y apportant suffisamment de nouveautés que pour justifier cette relecture, Bill Condon devait avoir une sacrée pression sur les épaules.

Heureusement pour lui, Disney et l’ensemble du casting du film, cette relecture de La belle et la bête est plutôt réussie.

Ne s’éloignant jamais de ce que Le public connaît, Bill Condon reproduit les scènes mythiques du dessin animé tout en y ajoutant des petites touches bienvenues.

Ainsi le film comble certains trous de l’histoire découverte en 91 et donne des explications plausibles à certaines choses restées finalement dans l’ombre. Qu’est devenu la mère de belle, pourquoi les villageois ne se souviennent pas du château, qu’est-ce qui a conduit Le prince à être aussi ignoble au début de l’histoire; soit tout un tas de choses absentes, bien évidemment, du classique Disney qui se devait de simplifier les choses puisque destiné aux enfants.

T

Mais la réussite de ce film n’est pas uniquement dans son ambition de combler les trous, mais aussi dans celle de réinventer ce que l’on pensait connaître par cœur. Le spectateur peut ainsi jouer au jeu des 7 erreurs avec plaisir durant tout le film puisque certaines scènes devenues cultes avec le temps semblent identiques et pourtant fourmillent de petites modifications ou d’ajouts intéressants. A ce petit jeu, vous prendrez plaisir à revoir Le film de 91 avant ou après celui-ci pour comparer.

Qu’en est-il maintenant du casting live… et bien sachez que celui-ci est de très bonne qualité et ce jusqu’aux seconds rôles absolument pas délaissés si ce n’est celui du libraire qui a été modifié pour des raisons à peine masquées… La preuve étant ses autres apparitions dans le film en fond de foule ne sachant visiblement pas quoi faire.

Luke Evans est le Gaston rêvé là où Emma Watson délivre une jolie prestation en Belle, mais celui que l’on retiendra sans doute le plus de ce superbe casting est Josh Gad qui offre une approche unique à LeFou sans pour autant modifier ce que l’on connaît de lui. Sans vous dévoiler ce qu’il apporte, sa prestation va vous surprendre et ce dans le bon sens du terme.

Notons également un excellent travail de réalisation offrant ainsi aux adultes ayant grandis avec le classique animé, le moyen de retrouver certains passages, certains lieux qui les ont marqués tout en gardant un aspect assez Cartoon que pour divertir les enfants.

Les chansons du film sont bien interprétées et l’incorporation des nouvelles sont plutôt bien placées si ce n’est la toute première qui coupe en 2 l‘introduction « Il était une fois » connu de tous. C’est le seul moment où une chanson semble forcée.

Une fois encore Disney parvient à proposer une belle relecture d’un de ses classiques, respectant l’oeuvre connue de tous et évitant les erreurs passées qui consistaient à vouloir absolument tout changer pour justifier une relecture. Quand un film est parfait, il est inutile de le refaire et Disney a bien saisi cette approche.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :