Critique de #Jesuislà

#JeSuisLà

7.7

Scénario

7.2/10

Casting

8.8/10

Réalisation

6.8/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • Très bon casting
  • Bande originale très agréable

Les contre

  • Scénario réussi... Mais avec un goût de déjà vu

Twitter : #JeSuisLà

Titre VO :

Réalisateur : Eric Lartigau

Acteurs : Alain Chabat, Doona Bae, Blanche Gardin, Ilian Bergal, Jules Sagot

Durée : 1H48

Date de sortie : 5 février 2020

5 ans après le carton de La famille Bélier, Eric Lartigau est de retour derrière la caméra pour nous raconter l’aventure folle d’un homme qui sur un coup de folie décide de partir retrouver une femme rencontrée sur Instagram.

Personne n’est préparé à vivre un carton au cinéma et si réussir à faire aussi fort que celui de La famille Bélier ne sera pas évident, ce n’est pas avec #JeSuisLà qu’Eric Lartigau y arrivera.

Bien que le film soit réussi avec des personnages attachants et une bande originale soignée en plus d’une jolie mise en scène, il manque à ce film ce petit truc (sans doute les larmes) qui pourrait faire de ce nouveau projet un succès à la hauteur de La famille bélier.

Maintenant que l’on sait cela, on peut donc parler du film pour ce qu’il est et éviter la comparaison, car succès ou pas, #JeSuisLà est très agréable à regarder.

Si l’histoire est réussie, c’est entre autre parce qu’à nouveau Eric Lartigau nous montre la vie, celle d’un homme qui vit seul, qui a loupé son mariage, n’a pas vu grandir ses fils et sont le seul refuge est son travail. A nouveau Eric Lartigau s’intéresse à un « Monsieur tout le monde » sans jamais trop dévier du réel. Il n’y a pas beaucoup de fantaisies ici et cela n’est pas nécessaire puisque « La vie » est déjà passionnante.

Pour donner de la consistance aux personnages, Eric Lartigau a fait appel à de très bons comédiens. Alain Chabat est simplement parfait dans son rôle et montre une fois encore qu’il est bon acteur. Il est accompagné de Ilian Bergal et Jules Sagot dans le rôle de ses fils et ces derniers sont également très juste.

Pourtant et bien qu’ils soient excellents, ils se font tous voler la vedette par l’unique Blanche Gardin. C’est naturel chez elle, mais à chaque apparition, elle est drôle, occupe l’écran comme personne et rend chaque scène intéressante. Elle est si douée que dès la seconde partie du film où elle n’est plus présente, il y a comme un incroyable manque.

#JeSuisLà est donc un film plaisant, mais qui trouvera sans doute plus le succès en télévision que dans les salles de cinéma, et ce malgré toutes ses qualités.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :