Critique de HHhH

HHhH

HHhH
7.375

Scénario

5/10

    Réalisation

    7/10

      Acteurs

      8/10

        Musique

        10/10

          Les pour

          Les contre

          #Twitter : #HHhH @MarsFilms

          Réalisateur : Cédric Jimenez

          Acteurs : Jason Clarke, Rosamund Pike, Jack O’Connell, Jack Reynor, Mia Wasikowska, Gilles Lellouche

          Durée : 2h00

          Date de sortie : 7 juin 2017

          HHhH est un nouveau film sur la seconde guerre mondiale et on a envie de dire… « Encore ? », car oui on ne compte plus les films sur la guerre et on en vient à se dire que finalement tout a déjà été dit.

          Arrive alors HHhH qui signifie « Himmlers Hirn heißt Heydrich », littéralement « le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich », surnom de ce dernier donné par les SS. Une information trouvée sur Wikipédia à défaut d’être expliquée dans le film… qui visiblement n’est pas parvenu à nous en parler pendant deux heures ou alors de manière très subtile au point de ne pas laisser le souvenir de son explication dans la tête des spectateurs.

          La question est donc de se demander si HHhH apporte ou non quelque chose de plus que ce que l’on a déjà vu ou pas avant et la réponse est « non » malgré ses très belles choses.

          Débutons par l’élément le plus réussi du film : Sa bande originale signée Guillaume Roussel vraiment magnifique. Si certains diront qu’elle est très, trop présente, elle m’a, de mon côté, captivé comme rarement une musique de film, rendant finalement le film bien plus intéressant que son histoire à la fois convenue et au montage discutable.

          Utilisant des instruments classiques et des nappes vocales, Guillaume Roussel propose des musiques à la fois classiques et qui pourtant sonnent véritablement moderne.  La musique est définitivement le gros point fort du film. Il m’est ainsi arrivé de fermer les yeux pour le simple plaisir d’apprécier cette magnifique composition.

          Malheureusement ce gros point positif ne peut faire oublier le scénario coupé en deux dont la première partie est ennuyeuse et surtout nous prive d’une histoire qui aurait pu être bien plus passionnante.

          Ainsi tout le début du film nous parle du soldat allemand Heydrich, sa vie, ses amours et ses plans diaboliques pour tuer des Juifs. Le problème avec toute cette première partie est que déjà il n’y a pas grand-chose de nouveau et le fait de nous montrer combien cet homme est méchant, froid et qu’il n’aspire qu’à une chose, à savoir monter en puissance dans la hiérarchie du mal finit par ennuyer et laisser un goût de déjà-vu. En contrepartie, l’histoire des deux jeunes chargés de le tuer est bien plus passionnante et intéressante, mais se voit amputée d’un potentiel important puisque l’histoire prend trop de temps sur Heydrich.

          De ce fait, la seconde partie du film sur la résistance, qui bien qu’elle n’apporte rien de nouveau non plus, est plus agréable à regarder et forcément il y a une plus grande empathie vis-à-vis de ces deux jeunes qui prennent des risques fous pour bien mener leur mission. Pour le coup on apprécie bien plus les héros de l’histoire que le grand méchant.

          Autre souci du film, certaines choses non expliquées ou alors de manière maladroite, des changements de timeline n’apportant pas grand-chose si ce n’est un ennui sur les parties « Heydrich » et une envie de rapidement retourner auprès de nos deux héros.

          Le côté positif est que tous les acteurs jouent bien, empêchant quand même au spectateur de trop regarder sa montre.

          Notons également que les images sont somptueuses et que le réalisateur essaye de nombreuses choses tout du long, alternant différent styles de plans, tous plus agréables les uns que les autres.

          Vous l’aurez compris, HHhH n’est pas un mauvais film de par sa réalisation, ses acteurs et surtout sa bande originale, mais se plante un peu sur son histoire n’apportant rien de spécial et surtout donnant l’impression d’aller nulle part.

          Dommage, mais vivement la sortie de la bande originale !

          Be the first to comment

          Laissez nous un commentaire