Critique de Five

Five

10

Acteurs

10.0/10

Scénario

10.0/10

Mise en scène

10.0/10

Musique

10.0/10

Les pour

  • Excellents acteurs
  • Un scénario de grande qualité
  • Les débuts d'un grand réalisateur
Avis:

Twitter :  #Five @STUDIOCANAL

Acteurs : Pierre Niney, François Civil, Igor Gotesman, Margot Bancilhon, Idrissa Hanrot

Réalisateur : Igor Gotesman

Date de sortie : 30 mars 2016

Il y a des acteurs comme ça où il ne faut même pas chercher à comprendre ou à en savoir plus… Je parle bien entendu de Pierre Niney qui jusqu’à aujourd’hui a enchaîné uniquement des bons films. De Nos 18 ans à YSL en passant par le désormais classique Comme des frères ou même Vice Versa où il donnait de sa voix au personnage de « Peur », Pierre Niney a ce don pour être incroyable dans ses choix de films. Et bien la bonne nouvelle est qu’une fois encore, il le prouve avec ce qui risque de devenir une comédie référence dans le cinéma français: FIVE !

Dans ce film, Pierre Niney campe un personnage super positif, très positif même et qui ne supporte pas l’idée de décevoir ses amis au point de toujours offrir des cadeaux, de payer le repas ou même la moitié du loyer du superbe appartement qu’ils viennent de prendre tous ensemble. Sauf que du jour au lendemain, son père va lui couper les vivres et Samuel (son personnage) va devoir absolument trouver une solution pour garder la face.

Une fois encore, comme dit plus haut, Pierre Niney est excellent dans ce rôle de mec au grand coeur qui va accumuler les galères au point de devoir accepter l’aide de ses amis interprétés avec justesse par François CivilIgor Gotesman, Margot Bancilhon et Idrissa Hanrot. Et puisque l’on parle de ses amis, il faut savoir que bien que Pierre Niney soit la vedette du film, le reste du casting est tout aussi exceptionnel, bien aidé par une écriture des rôles sans failles. Ainsi chaque personnage a une identité bien définie nous permettant un attachement directe à ceux-ci. Une qualité d’écriture que l’on doit à Igor Gotesman qui en plus d’interpréter l’un des plus beaux personnages du film se retrouve à la réalisation et à l’écriture du scénario.

Igor Gotesman que l’on a pu voir dans la série Casting avec son ami Pierre Niney et qui avec Five va irrémédiablement exploser en tant qu’acteur et surtout en tant que réalisateur. Une fois encore on a sur l’écran un premier film à la qualité incroyable que certains vieux réalisateurs devraient absolument regarder pour se rappeler comment on fait du cinéma et surtout de la bonne comédie. En effet, a l’heure où Igor Gotesman aurait pu se contenter d’un scénario médiocre, d’effets spéciaux cheap, d’une musique énervante et de dialogues pauvres comme certains films se déclarant être une comédie et terminant au sommet du box office en France font depuis quelques années, il n’en est absolument rien et chaque aspect de son film est soigné. Entre des dialogues d’une justesse et d’un modernisme procurant un  bien fou en passant par un générique signé Nekfeu vraiment excellent et une mise en scène soignée, Igor Gotesman est irrémédiablement un grand réalisateur que l’on va suivre d’autant que lorsque l’on regarde son film, on sent déjà qu’il pourrait être excellent dans d’autres genres que la comédie également. En effet et bien que Five soit très drôles, certains passages nous offrent aussi de beaux moments d’émotions notamment lorsqu’il se met en scène face à Margot Bancilhon.

Puis comment ne pas parler de François Civil qui avec son rôle de Timothée va marquer les esprits. Il est tout simplement à mourir de rire et ce à chacune de ses apparitions. C’est bien simple, vous savez automatiquement que vous allez vous marrer à la seconde même où il est à l’écran. Il est drôle du début jusqu’à la fin et forme avec Pierre Niney un duo efficace et tellement réussi qu’on en redemande pour un prochain film… Voir même une suite à celui-ci. Il faut dire que l’on s’attache tellement aux personnages qu’une fois le générique de fin, on a envie de rester avec eux et de repartir pour de nouvelles histoires.

A noter également quelques seconds rôles extraordinaires mais que je vais me retenir de dévoiler pour vous laisser la surprise mais sachez que même les petits personnages sont excellents.

Five est un film « vrai » sur l’amitié réalisé par un mec au coeur énorme entouré d’une belle bande de pote et cela se ressent à chaque minute. Et comme l’amour est communicatif, on ne peut en fin de projection qu’aimer Igor Gotesman et ses potes Pierre Niney, François CivilMargot Bancilhon et Idrissa Hanrot. Plus qu’une simple comédie que l’on va apprécier regarder de temps en temps à la téléFive est un réel coup de coeur que je vais retourner voir à plusieurs reprises en salle dès sa sortie, cela ne fait aucun doute.

2 commentaires sur Critique de Five

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Five : Rencontre avec l’équipe du film | Zickma
  2. Cette semaine dans les salles | Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :