Critique de « Diversion »

Avis:

Twitter : #Diversion #Focus @warnerbrosfr

Titre Original : Focus

Acteurs : Will Smith, Margot Robbie, Rodrigo Santoro, Adrian Martinez

Réalisateurs : Glenn Ficarra, John Requa

Date de sortie : 25 mars 2015 (1h45min)

Synopsis :

Nicky, passé maître dans l’art de l’escroquerie, qui s’éprend de Jess, encore débutante en matière de fraude. Alors qu’il lui apprend les ficelles du métier et que la jeune femme se rapproche dangereusement de lui, il rompt brutalement avec elle.

Focus-critique (2)

Diversion, un film sur l’arnaque et sur l’escroquerie qui a réussi à me séduire tout autant que ses deux acteurs principaux, surtout la belle et séduisante Margot Robbie qui étend là tout son charme et le talent qu’on lui connaît depuis le film Le Loup de Wall Street. Il n’y a donc rien à redire sur elle puisqu’elle fait là un sans faute dans son rôle d’arnaqueuse qui va apprendre avec Will Smith tout ce qu’il y a à savoir sur le monde de l’arnaque. Une rencontre qui va complètement changer sa vie. Will Smith, qui souffre un peu depuis quelques films comme After Earth ou encore Men In Black III avec des prestations au Box Office très décevantes, nous fait en quelque sorte ici un bon retour en force avec Diversion dans lequel il nous montre toute sa palette de jeu et forme avec Margot Robbie un duo d’acteurs parfaitement accordé avec une forte complicité.

Concernant la mise en scène,  je ne trouve rien à redire non plus de ce côté, tout est accordé au millimètre près, on ne s’y perd jamais. Un film qui use de twist pour captiver le spectateur et c’est vraiment agréable, surtout quand ceux ci fonctionnent et ne semblent pas juste là pour le simple plaisir de compliquer une histoire n’en ayant pas besoin et c’est exactement ce que propose Diversion. Le long-métrage nous en met également plein la vue et en plus de cela,  nous laisse un souvenir impérissable.

très bon exemple concernant la réalisation, pour filmer au mieux les différents vols effectués par les pickpockets, les réalisateurs John Requa et Glenn Ficarra ont opté pour des angles de vue très spécifiques et des ralentis pour mieux les mettre en valeur et ainsi réussir à nous captiver et à nous bluffer par la même occasion.

Focus-critique (1)

Margot Robbie a différentes coupes de cheveux dans Diversion, signe de l’évolution de son personnage, qui représente l’incarnation ultime de la femme classe et fatale. C’est un film de braquage particulièrement malin où les enjeux ne cessent de prendre de l’ampleur au fur et à mesure de l’évolution de l’histoire. Diversion m’a époustouflé de part son intelligence et l’élégance de son scénario et de voir la manière dont les différents éléments de l’intrigue s’assemblent, comme les pièces d’un puzzle. Un excellent travail d’écriture.

Un mélange d’humour, d’émotions et d’escroqueries avec un scénario truffé de rebondissements. Un film à voir absolument !

Critique de Jonathan :

Après deux premières réalisations plutôt réussies, « I Love You Philip Morris » et « Crazy, Stupid, Love », Glenn Ficarra continue sur sa lancée dans le genre comédie romantique avec « Diversion ».

Diversion est un bon petit thriller sur fond de romance sans grande prétention si ce n’est que de nous divertir en toute décontraction et sans prise de tête. Malgré sa lenteur, le film se regarde sans déplaisir de par son intrigue rondement bien menée.

Avant d’être un film sur une bande d’arnaqueurs professionnelle, Diversion est avant tout une romance entre deux pickpockets de haut vol. Et l’on pourrait croire que l’intrigue n’a que ça à raconter, mais c’était sans compter sur plusieurs séquences très réussies, allant de simples séances de pickpocket et de paris fortement risqués. Ces séquences étant parsemées de nombreux twists, elles permettent de maintenir parfaitement l’attention du spectateur jusqu’à la dernière minute du long-métrage.

Mais c’était également sans compter sur la talentueuse et séduisante Margot Robbie (la duchesse de Wall Street), qui fait des merveilles dans son rôle de parfaite ingénue face à un très bon Will Smith de retour sous les feux de la rampe après l’échec cuisant d’After Earth. D’ailleurs, le duo d’acteurs fonctionne en parfaite alchimie. Oui, cela peut paraître bizarre dit comme ça, mais le « couple » Will Smith / Margot Robbie fonctionne à merveille !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :