CRITIQUE de Crimson Peak.

Crimson Peak

8.4

Scénario

7.0/10

Acteurs

8.0/10

Musique

8.0/10

Décors

10.0/10

Effets spéciaux

9.0/10

Les pour

  • Jessica Chastain parfaite.
  • Mise en scène somptueuse.
  • Décors exceptionnels.
  • Effets spéciaux impeccables.

Les contre

  • Scénario un peu trop classique.
Avis:

Twitter: #CrimsonPeak @UniversalFR

Acteurs : Mia Wasikowska, Jessica Chastain, Tom Hiddleston

Réalisateur : Guillermo del Toro

Date de sortie : 14 octobre 2015 (1h59min)

SYNOPSIS :

Au début du siècle dernier, Edith Cushing, une jeune romancière en herbe, vit avec son père Carter Cushing à Buffalo, dans l’État de New York. La jeune femme est hantée, au sens propre, par la mort de sa mère. Elle possède le don de communiquer avec les âmes des défunts et reçoit un étrange message de l’au-delà : « Prends garde à Crimson Peak ». Une marginale dans la bonne société de la ville de par sa fâcheuse « imagination », Edith est tiraillée entre deux prétendants: son ami d’enfance et le docteur Alan McMichael.

CRITIQUE :

Après nous en avoir mis plein la vue avec le monstrueux Pacific Rim, Guillermo Del Toro nous revient cette année avec un autre film de genre qui lui tient particulièrement à cœur, le film d’épouvante.Crimson Peak photo 03

Guillermo Del Toro prend son temps pour introduire chacun des personnages et installe peu à peu son intrigue pour une meilleure empathie envers les trois personnages principaux. Certes en soit le scénario est très classique et ne nous surprendra jamais vraiment, mais le film s’avérera vite beaucoup plus subtil qu’il n’y paraît.

Le gros point fort du film est indéniablement les somptueux décors et l’ambiance gothique formidablement bien reconstitués. Le manoir est sombre et angoissant. Il semble d’ailleurs respirer et saigner… à vous donnez des frissons dans le dos ! La photographie est parfaite et virevolte d’une scène à l’autre de façon splendide et élégante, elle offre à chaque plan un aspect magnifiquement inquiétant. Les effets spéciaux sont quant à eux extrêmement réussis et bien foutus, le rendu des fantômes est d’un « réalisme » saisissant. D’ailleurs, chaque apparition d’un spectre est percutante et toujours impressionnante.Crimson Peak photo 13

Niveau casting c’est Jessica Chastain qui remporte la mise, elle fait preuve d’une nuance de jeu juste extraordinaire comme toujours. Tom Hiddleston ne démérite pas non plus. Mia Wasikowska ne s’en sort pas mal de son côté mais reste en retrait à côté des prestations exceptionnelles de Jessica Chastain et Tom Hiddleston. Par contre Charlie Hunnam n’est absolument pas convainquant, au point d’être complètement effacé.Crimson Peak photo 16

Del Toro rend un véritable hommage aux anciens films de maisons hantées. Même si à la base le long-métrage est présenté comme film d’horreur, et bien que certaines scènes offres leur lot d’hémoglobines, Crimson Peak se révèle rapidement plutôt tourné vers le suspens. Car si l’apparition des spectres peut-être parfois angoissante, c’est plutôt les découvertes sordides de l’héroïne qui nous angoissent véritablement. D’ailleurs une des faiblesses du film réside peut-être bien là, car l’utilité de la présence des fantômes peu légitimement être remise en question…

Enfin, même si Guillermo Del Toro semble s’enfermer dans le simple film d’hommages, la qualité n’en demeure pas moins au rendez-vous. Au final, la principale force du film, comme déjà dit plus haut, réside essentiellement dans sa réalisation parfaite et son aspect visuel, aspect visuel qu’hélas Del Toro n’arrive jamais à dépasser et ce au détriment de l’originalité qu’il aurait pu apporter au film,  ainsi que la prestation exceptionnelle de Jessica Chastain.Crimson Peak photo 12

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :