Critique de Ce qui nous lie

Ce qui nous lie

Ce qui nous lie
10

Scénario

10/10

    Réalisation

    10/10

      Casting

      10/10

        Musique

        10/10

          Les pour

          • Un film parfait

          Les contre

          Twitter : #CeQuiNousLie @STUDIOCANAL

          Réalisateur : Cédric Klapisch

          Acteurs: Pio Marmai, Ana Girardot, François Civil, Jean-Marc Roulot, María Valverde, Yamée Couture,

          Date de sortie : 14 juin 2017

          Durée : 1h53

          Cédric Klapisch est connu pour proposer de très beaux films, mais jamais aucun ne m’avait procuré autant de bien que « Ce qui nous lie« . En effet je suis sorti de la salle, léger, le coeur en joie et des images, aussi bien du film que personnelles, plein la tête.

          Généralement en sortie de projection, on commence déjà à réfléchir aux points positifs, aux points négatifs, à ce que l’on va bien pouvoir mettre dans sa critique, mais là je n’avais qu’une envie… me balader et me laisser porter par les belles images du film et la magnifique bande originale composant celui-ci.

          Car, oui « Ce qui nous lie« , en plus d’avoir une magnifique histoire, est filmé de la plus jolie façon possible par un Cédric Klapisch définitivement au sommet de son art. Il donne ainsi vie à la Bourgogne et sa culture du vin sans jamais ennuyer le spectateur, bien au contraire. On vit l’histoire au rythme des vendanges, en réalité,  prétexte à la reconstruction d’une famille un peu brisée et superbement interprétée par Pio Marmai, Ana Girardot et François Civil.

          Puisque l’on parle de casting, Cédric Klapisch a une fois encore eu l’oeil pour réunir des acteurs incroyables et à l’image de Romain Duris, Audrey Tautou et Cécile de France dans L’auberge espagnole, il offre ici au public un trio d’acteurs incroyablement talentueux et offrant un nombre incalculable d’émotions. Chacun des trois acteurs a ainsi la possibilité de montrer une palette assez large de son talent dans ce film. Que ce soit dans l’émotion ou dans la comédie, les trois excellent sous la caméra bienveillante de Klapisch.

          Si Pio Marmai hérite ici de son plus beau rôle de cinéma, François Civil montre combien il fait partie des grands acteurs montant. Enfin, que dire sur Ana Girardot qui confirme qu’en plus d’être une des actrices les plus séduisantes du cinéma, est également l’une des plus talentueuses de sa génération. Elle est éblouissante de bout en bout, nous attire constamment vers elle, nous émeut, nous fait rire; vous l’aurez compris, elle est resplendissante.

          Concernant l’histoire du film, elle est passionnante de bout en bout et surtout Klapisch joue avec notre fibre sentimentale en touchant à la fois au passé, aux liens familiaux, aux regrets mais aussi les promesses d’avenir… des thématiques chères à tous et qui forcément nous parlent.

          Concernant la bande originale du film évoquée ci-dessus, celle-ci est extraordinaire et souligne parfaitement les images d’une douce mélancolie et ce jusqu’au générique de fin interprété par Camélia Jordana, nous délivrant une jolie chanson. Chaque musique est parfaite et agréable à écouter.

          En fait, vous l’aurez compris, je n’ai absolument rien à redire sur ce film qui est parvenu à m’emporter dès les premières minutes grâce à son excellent casting, sa magnifique bande originale et sa réalisation exemplaire.

          Si Cédric Klapisch n’avait plus rien à prouver, il ne se repose pas sur ses lauriers et pousse la barre encore plus haut. Un grand réalisateur pour un grand film.

          2 commentaires sur Critique de Ce qui nous lie

          1. hello , concernant le générique de fin , il ne s’agit pas de Louane mais de Camelia Jordana , qui a co ecrit le texte avec Cedric sur une musique de Kraked Unit

          Laissez nous un commentaire