Critique de Belle comme la femme d’un autre

Avis:

Twitter: #Bellecommelafemmedunautre @RezoFilms

Acteurs: Olivier Marchal, Zabou Breitman, Audrey Fleurot, Charlie Dupont, Isabelle Candelier

Réalisatrice:  Catherine Castel

Date de sortie:: 22 janvier 2014 (1H3O)

Bande annonce: 

belle comme la femme4

Décidément, ce début 2014 est bien sous le signe de la comédie française et après Laurence Arné dans À coup sur, Émilie Dequenne dans Divin enfant, voici le tour d’Audrey Fleurot dans Belle comme la femme d’un autre

Trois actrices on ne peut plus charmantes même si pour le côté sexy, Audrey est un tout petit cran au dessus. Il faut dire que le rôle de femme sexuellement forte colle parfaitement à son style de femme fatale à la chevelure rousse là où Laurence Arné était elle aussi parfaite en bonne copine et ou Émilie Dequenne semble idéale en femme au foyer.

Mais oublions les autres comédies sorties en ce mois de Janvier et concentrons nous sur celle ci.

belle comme la femme2Malheureusement elle souffre des mêmes problèmes que les 2 autres films pré-cités en début d’article, à savoir une très bonne idée de départ mais qui s’essouffle sur la fin sauf qu’ici le film n’est pas aidé par des passages qui semblent avoir été mal montés. Ainsi on ne comprend absolument pas pourquoi subitement et sans raison apparente comment le personnage d’Audrey Fleurot se déclare la femme d’Olivier Marchal sans même que ce dernier ne bronche (d’autant que les patrons ne semblaient pas tracassé qu’il ‘y ait pas de femme aux côtés du héros) ou encore cette fin expédiée on ne peut plus étrangement avec un twist final n’ayant aucun sens et qui semble juste là pour dire d’avoir une fin.

Tout ceci est bien dommage car entre ces deux passages quelque peu ridicules, on rigole assez bien et l’on passe un réel bon moment.

belle comme la femme4

Une fois encore donc et c’est quand même la 3ème fois en deux semaines, une énième comédie française qui se casse un peu la figure, la faute à un scénario manquant de profondeurs et optant pour une conclusions totalement bâclée et facile. Un film qui amusera donc les familles devant la télé un soir mais qui ne semble pas terminé pour être dans les cinémas. Après tout, on attend quand même plus au cinéma qu’un bon télé film, aussi amusant soit-il.

belle comme la femme5A noter tout de même que tous les acteurs, du premier au seconds rôles à l’exception de Charlie Dupont Qui singe Francois Damiens à tout va, sont excellents avec une mention spéciale à  Zabou Breitman, très drôle et vraiment en grande forme, Audrey Fleurot qui n’a jamais été aussi sexy et une Isabelle Candelier à crouler de rire dans chacune de ses scènes. Non vraiment, c’est frustrant de devoir pointer du doigts ce manque d’accomplissement du film alors que l’on s’amuse vraiment avec des actrices qui en donnent vraiment !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :