Critique de 12 Years a Slave.

Avis:

Twitter: @MarsFilms #12YearsASlave

Acteurs: Chiwetel Ejiofor, Brad Pitt, Michael Fassbender, Benedict Cumberbatch, Paul Dano, Paul Giamatti, Sarah Paulson, Lupita Nyong’o

Réalisateur : Steve McQueen

Date de sortie  22 Janvier 2014 (2H15)

La critique de Chris

Bande annonce: 

Le thème de l’esclavage à Hollywood était plutôt récurent à une certaine époque, mais beaucoup plus rare ces dernières années et je dois dire qu’à l’idée que le prochain film de Steve McQueen allait être un film sur ce sujet m’a dès le départ emballé. Et ce malgré le fait que je n’avais  été vraiment touché, bien que fasciné, par ses deux premières réalisations Hunger et Shame. Mais deux des grandes différences de 12 Years a Slave avec la plupart des autres films qui traitent de l’esclavage, c’est qu’ici l’histoire se situe avant la guerre de sécession et est centrée essentiellement  sur le point de vue des esclaves. Le film s’inspire donc des mémoires de Solomon Northup, un homme libre qui va être kidnappé et vendu comme esclave. Son calvaire durera 12 ans…

12-years 02

Le gros point fort du film est incontestablement son casting 5 étoiles ! Comme à son habitude, Steve McQueen est un grand directeur d’acteurs, toujours capable de tirer ses comédiens vers le haut et leur faire atteindre des sommets en terme de jeu. Il y a d’abord dans le rôle titre Chiwetel Ejiofor, un acteur britannique d’origine nigérienne plutôt habitué à des rôles secondaires. Il fait preuve ici d’une prestation hors du commun et d’une véritable rage dans son implication jusqu’au-boutisme. Il est véritablement impressionnant et touchant ! Michael Fassbender (l’acteur fétiche de McQueen) est également très impressionnant dans son rôle d’Edward Epps, un propriétaire de champs de coton extrêmement violent, lunatique et sociopathe. Et que dire de la magnifique et première interprétation au cinéma de Lupita Nyong’o, véritable révélation du film et déjà nominée à l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle.

12-years0Steve McQueen nous livre une œuvre ambitieuse, âpre, violente et parfois traumatisante, jusqu’à véritablement nous dégoûter de ce que l’être humain est capable de faire à autrui. En plus d’une musique grandiose qui vous prend littéralement aux tripes, le scénario est quant à lui passionnant, construit intelligemment et développant parfaitement chaque personnage de façon subtile.

En bref ! 12 Years a Slave est un film réaliste et bouleversant comme on en voit peu, un message fort et percutant pour l’humanité dont on ne ressort pas indemne, notamment au travers de scènes de tortures et autres sévices aussi bien physiques que psychiques. Le cinéaste ne nous ménage jamais, comme pour mieux nous toucher au plus profond de nous-mêmes et nous secouer de droite, à gauche. Tout cela est porté par une mise en scène brillante ou les images s’entrechoquent, à la fois splendides et implacables… Film choque à ne pas manquer !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :