Cette semaine dans les salles

sorties 11 mars base

Cette semaine beaucoup trop de films et peu échapperont à la dure loi du marché, faire des entrées ou se faire éjecter des salles.

 

  • LAZARUS EFFECT (Metropolitan FilmExport ~204 copies), pour les fans d’Olivia Wilde.

Une équipe de chercheurs universitaires découvre comment ramener les morts à la vie. Ils n’imaginent pas ce que leurs expériences vont déclencher.

CRITIQUE

 

 

  • THE VOICES (Le Pacte ~182 copies), le nouveau Marjane Satrapi.

Jerry vit à Milton, petite ville américaine bien tranquille où il travaille dans une usine de baignoires. Célibataire, il n’est pas solitaire pour autant dans la mesure où il s’entend très bien avec son chat, M. Moustache, et son chien, Bosco. Jerry voit régulièrement sa psy, aussi charmante que compréhensive, à qui il révèle un jour qu’il apprécie de plus en plus Fiona – la délicieuse Anglaise qui travaille à la comptabilité de l’usine. Bref, tout se passe bien dans sa vie plutôt ordinaire – du moins tant qu’il n’oublie pas de prendre ses médicaments…

 

  • SELMA (Pathé Distribution ~175 copies), les biopics ont du mal à séduire…

CRITIQUE

Selma retrace la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne qui s’est achevée par une longue marche, depuis la ville de Selma jusqu’à celle de Montgomery, en Alabama, et qui a conduit le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote en 1965.

 

  • NIGHT RUN (Warner Bros ~405 copies), Liam Neeson en tête d’affiche.

À Brooklyn, Jimmy Conlon, mafieux et tueur à gages qu’on surnommait autrefois le Fossoyeur, n’est pas au mieux de sa forme. Ami de longue date du caïd Shawn Maguire, Jimmy, qui a aujourd’hui 55 ans, est hanté par ses crimes – et traqué par un inspecteur de police qui, depuis 30 ans, n’a jamais renoncé à l’appréhender. Et ces derniers temps, il semble que le whisky soit le seul réconfort de Jimmy.
Mais lorsqu’il apprend que sa prochaine mission consiste à éliminer Mike, son fils qu’il n’a pas revu depuis des années, Jimmy doit choisir entre la « famille » mafieuse qu’il s’est construite et la vraie famille qu’il a abandonnée il y a bien longtemps. Tandis que Mike est en cavale, Jimmy comprend que pour racheter ses fautes passées, il lui faut sans doute protéger son fils du sort funeste qui l’attend lui-même désormais… Alors qu’il n’est plus en sécurité nulle part, Jimmy ne dispose que d’une seule nuit pour résoudre son conflit de loyautés et s’amender enfin.

 

 

  • LE DERNIER COUP DE MARTEAU (Pyramide Distribution ~116 copies) par Alix Delaporte la réalisatrice d’Angèle Et Tony.

Quand Victor, 13 ans, pousse la porte de l’opéra de Montpellier, il ne connaît rien à la musique. Il ne connaît pas non plus son père venu diriger la 6ème symphonie de Mahler. Il l’observe de loin, découvre l’univers des répétitions… Le jour où Nadia, sa mère, lui annonce qu’ils doivent quitter leur maison sur la plage, Victor s’inquiète. Pour sa mère, dont il sent qu’elle lui cache quelque chose, mais aussi pour sa relation naissante avec Luna, la voisine espagnole. Victor décide alors de se montrer pour la première fois à son père…

 

  • WHITE SHADOW (Premium Films ~10 copies)

En Tanzanie, en 2008, les albinos étaient persécutés. Des médecins « sorciers » offraient de grosses sommes pour se procurer des parties de leurs corps pour leurs potions magiques. Entre 2008 et 2010, plus de 200 homicides liés à ces pratiques de sorcellerie ont été commis. Le film raconte l’histoire d’Alias, un jeune albinos qui, après avoir assisté au meurtre de son père, est envoyé par sa mère à la ville, où son oncle Kosmos lui offre le refuge. Tandis qu’il vend des lunettes, des DVD et des téléphones portables pour gagner sa vie, le jeune homme ne tarde pas à traverser l’épreuve, à fleur de peau, de la difficulté de la vie et de la différence. 

 

  • 1001 GRAMMES (Les Films Du Losange ~29 copies)

Lorsque Marie, une scientifique norvégienne, assiste à un séminaire sur le poids réel du kilo à Paris, c’est son propre étalon de la déception, du chagrin, et surtout de l’amour, qui se retrouve sur la balance.

 

  • HORSEHEAD (Tanzy Distribution ~5 copies)

CRITIQUE

Jessica est une jeune femme qui va devoir mener l’enquête sur le passé étrange de sa famille au sein de ses propres rêves.

 

  • L’AMOUR NE PARDONNE PAS (Belissima Films ~53 copies)

Une femme, un homme, deux cultures et des années qui les séparent : Adriana et Mohamed parviendront-ils à dépasser les préjugés du monde qui les entoure ? Une histoire d’amour sincère au coeur de l’Italie du Sud.

 

  • LIBRES (J+B Séquence Distribution ~11 copies)

France – Joseph et ses amis participent à un stage dans une ferme bio. La liberté et la musique sont à l’honneur. Ils ignorent qu’à quelques kilomètres de là, quatre des cinquante huit réacteurs nucléaires français risquent de réduire à néant leur liberté.
Japon – à quelques encablures de la centrale de Fukushima – Daiichi, Hiroto et Nagomi, en exil de leur ville natale, coupés de leurs amis et de la nature, prennent conscience de ce qu’ils ont perdu à jamais.
Danemark – Île de Samsø. Emmanuel, Sofus et Victoria vivent insouciants et libres, au cœur d’une nature préservée. Grâce aux énergies renouvelables, ils peuvent s’épanouir en toute sécurité.
C’est alors que commence pour ces enfants un parcours initiatique sur les énergies renouvelables, grâce à des adultes soucieux de leurs construire un futur durable.

 

  • CROSSWIND LA CROISEE DES VENTS (ARP Sélection ~63 copies)

Le 14 juin 1941, les familles estoniennes sont chassées de leurs foyers, sur ordre de Staline. Erna, une jeune mère de famille, est envoyée en Sibérie avec sa petite fille, loin de son mari. Durant 15 ans, elle lui écrira pour lui raconter la peur, la faim, la solitude, sans jamais perdre l’espoir de le retrouver. « Crosswind » met en scène ses lettres d’une façon inédite.

 

  • LES CONTES DE LA MER (KMBO ~34 copies)

Un programme de 3 courts métrages d’animation pour découvrir le monde de la mer.
Le Petit bateau en papier rouge
Un petit bateau en papier rêve d’explorer le monde. Il part donc à l’aventure sur toutes les mers de la Terre.
Enco, une traversée à vapeur
Sur une plage déserte, un petit garçon s’embarque à bord d’une mystérieuse épave. Commence alors son voyage où s’entremêlent rêve et réalité.
Le Bonhomme de sable
Qu’arrive-t-il lorsque nous quittons la plage le soir ? De drôles de créatures de sable prennent alors vie.

 

  • A TOUT JAMAIS (Bodéga Films ~3 copies)

Thomas, Mario, Lynn et Speck forment une bande de joyeux drilles, jeunes, un peu dingues et révolutionnaires. Le temps passe et chacun suit son chemin. Mario se marie, a un enfant, puis divorce, avant qu’on lui diagnostique une sclérose en plaques. Chaque jour, son état se détériore, chaque jour, il perd un peu de l’indépendance qu’il chérit tant. Encore animé par les convictions politiques de sa jeunesse, il se lance dans une lutte pour que soit reconnu en Belgique le droit à l’euthanasie.

 

  • A LA FOLIE (Les Acacias ~15 copies), pour ceux qui aiment les documentaires très longs (3h47).

Un hôpital psychiatrique du sud-ouest de la Chine. Une cinquantaine d’hommes vivent enfermés traînant leur mal-être du balcon circulaire grillagé à leur chambre collective. Ces malades, déviants ou opposants, éprouvent au quotidien leur résistance physique et mentale à la violence d’une liberté restreinte. Wang Bing nous plonge dans la « folie » de la Chine contemporaine.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :