Cette semaine dans les salles

Quelques films pour cette deuxième quinzaine de septembre. Bons choix et bonnes séances.

  • J’Irai Mourir Dans Les Carpates (Apollo Films) Nouveau long d’Antoine De Maximy après J’Irai Dormir A Hollywood (251.8k).

L’histoire commence par un banal accident de voiture sur une route montagneuse des Carpates. La voiture d’Antoine de Maximy, le présentateur de la série « J’irai dormir chez vous » a été emportée dans une rivière et son corps n’a pas été retrouvé. Le matériel et les images du globe-squatteur sont rapatriés à Paris. Agnès, la monteuse de la série, décide de terminer ce dernier épisode. Après avoir visionné les images elle s’attaque au montage du film. Mais des détails attirent l’attention d’Agnès. Petit à petit le doute s’insinue. L’histoire n’est peut-être pas aussi simple.

CRITIQUE 
  • Antoinette Dans Les Cévennes (Diaphana Distribution) Deuxième long de Caroline Vignal après Les Autres Filles (25.6k).

Des mois qu’Antoinette attend l’été et la promesse d’une semaine en amoureux avec son amant, Vladimir. Alors quand celui-ci annule leurs vacances pour partir marcher dans les Cévennes avec sa femme et sa fille, Antoinette ne réfléchit pas longtemps : elle part sur ses traces ! Mais à son arrivée, point de Vladimir – seulement Patrick, un âne récalcitrant qui va l’accompagner dans son singulier périple…

CRITIQUE 
  • Honeyland (KMBO) Documentaire de Tamara Kotevska et Ljubomir Stefanov. Le film est reparti du festival du film de Sundance 2019 avec le World Cinema Grand Jury Prize Documentary.

Hatidze est une des dernières personnes à récolter le miel de manière traditionnelle, dans les montagnes désertiques de Macédoine. Sans aucune protection et avec passion, elle communie avec les abeilles. Elle prélève uniquement le miel nécessaire pour gagner modestement sa vie. Elle veille à toujours en laisser la moitié à ses abeilles, pour préserver le fragile équilibre entre l’Homme et la nature.

  • Les Choses Qu’On Dit Les Choses Qu’On Fait (Pyramide Distribution) Nouveau long d’Emmanuel Mouret après Laissons Lucie Faire (34.6k), Vénus & Fleur (40.6k), Changement D’Adresse (147k), Un Baiser S’Il Vous Plait (203.6k), Fais-Moi Plaisir (122.5k), L’Art D’Aimer (205k), Une Autre Vie (56.2k), Caprice (125.6k) et Mademoiselle De Joncquières (547.4k).

Daphné, enceinte de trois mois, est en vacances à la campagne avec son compagnon François. Il doit s’absenter pour son travail et elle se retrouve seule pour accueillir Maxime, son cousin qu’elle n’avait jamais rencontré. Pendant quatre jours, tandis qu’ils attendent le retour de François, Daphné et Maxime font petit à petit connaissance et se confient des récits de plus en plus intimes sur leurs histoires d’amour présentes et passées…

  • La Maquisarde (Hévadis Films) Nouveau long de Nora Hamdi après Des Poupées Et Des Anges (17.4k).

Algérie, 1956, Plongée dans une guerre qui ne dit pas son nom, une jeune paysanne devient, malgré elle, une maquisarde. Mais lors d’une attaque, elle se fait capturer par un groupe de commandos qui la conduit dans un lieu d’interrogatoire interdit, où elle est enfermée avec une ancienne résistante française…

  • Africa Mia (New Story) Documentaire de Richard Minier et Edouard Salier.

C’est une histoire qui commence en pleine guerre froide, en 1964, quand dix musiciens maliens débarquent dans la Havane de Castro pour y étudier la musique. En brassant les sonorités ils deviennent le premier groupe afro-cubain de l’histoire : les Maravillas de Mali. Cinquante ans plus tard, entre Bamako et la Havane, nous partons à la recherche du maestro Boncana Maïga, son chef d’orchestre, avec le projet fou de reformer ce groupe de légende !

  • Mathilde Et Rosette (Les Découvertes Du Saint-André) Documentaire d’Alice Ekman.

A 33 ans, Alice se rend compte qu’elle ne connait rien de l’histoire de sa famille et décide de rendre visite à son grand-oncle, âgé de 92 ans, pour en savoir plus. S’entame alors une enquête qui lèvera peu à peu le voile sur un drame gardé secret pendant 75 ans. Un dialogue émouvant entre générations et un appel à la transmission de la mémoire.

  • Trio (BarProd) Nouveau documentaire d’Ana Dumitrescu après Khaos (15k) et Même Pas Peur (3.4k).

Trio est un film à la frontière du documentaire et de la fiction. C’est l’histoire d’un amour à trois celui d’un homme, Gheorghe, de sa femme et d’un violon. La réalisatrice Ana Dumitrescu grande amatrice du violon de Gheorghe, est allé parcourir la vie de cet homme, de sa culture tzigane et de son quotidien. Elle n’a pas cherché le folklore, préférant peindre les habitudes de ce couple au milieu de notes de violon. C’est un portrait de ces trois personnages, avec des moments d’une poésie simple, l’amour d’un couple et la force artistique de ce joueur de violon. Derrière ce bonheur, il y a la Roumanie d’aujourd’hui, sa réalité sociale dure et intense qui nous est rendue supportable par cette élégance simple de Gheorghe, sa femme et la musique. Trio est un voyage, on traverse des paysages, des hommes, des vies, un pays en mal d’identité et d’une musique douce et dansante.

  • Les Mal-Aimés (Cinéma Public Films) Nouveau long d’Hélène Ducrocq après A La Découverte Du Monde (54.1k).

Notre planète regorge de vie, et il nous appartient de la sauvegarder. Mais cette protection peut-elle exister ou être efficace alors même que nous ignorons le rôle et le fonctionnement de la plupart des espèces, ou pire, que certaines nous font peur ? Ce programme de 4 courts métrages montre avec douceur et tendresse l’univers de certains de ces « mal-aimés » auxquels les contes et légendes ou simplement les préjugés ont malheureusement donné une mauvaise réputation.

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :