C comme Culte 10 : La saga Freddy

Bien entendu cet article est à lire si vous avez vu les films, car il comprend de nombreux Spoilers !!

9 films, un héros mythique, du très bon comme du très mauvais, la saga «Les griffes de la nuit» ou comme certains l’appelleront «La saga Freddy» est à l’instar de «Vendredi 13» ou «Halloween» l’une des sagas les plus populaires et les plus connues à ce jour. On peut clairement dire que cette série de film est entrée dans l’histoire !

A Nightmare on Elm Street

C Culte Freddy 01 3

1984

25,504,513 de recettes US

Bande annonce :

Après le succès commercial de Halloween 1 et 2, de vendredi 13 1, 2, 3 et 4, le film d’horreur est au top mais un petit dernier va arriver et devenir le 3ème et dernier personnage mythique du film d’horreur moderne, Mr. Fred Krueger.

Là où Wes Craven, le scénariste et réalisateur du film va faire fort c’est en trouvant une idée originale qui peut encore faire peur. Il faut dire que les psychopathes sont les héros de tous les autres films d’horreurs et que si il veut faire marcher son histoire, il doit trouver une idée originale.

C’est alors qu’il lisait un article de presse concernant un groupe d’hommes souffrant de cauchemars violents et refusant de dormir qu’il va avoir l’idée du film. Selon l’article  certains de ces hommes seraient morts dans leur sommeil.

Wes Craven se dit qu’en effet s’il y a bien un lieu où nous sommes sans défense et sans contrôle c’est bien le milieu des rêves et c’est ainsi que débarque cette idée d’un homme assassiné revenant se faire vengeance, mais dans les rêves.

Dans un premier temps les origines de Freddy vont rester floues et certains aspects pouvant choquer seront minimisés ou à peine évoqués. Il faudra ainsi plusieurs films et années pour que l’on ose clairement dire que Freddy était pédophile et que c’est pour cette raison que les parents de l’époque ont décidé de le tuer et faire justice eux-même.

Ce premier film fonctionne à merveille de par l’histoire, car en effet il est assez effrayant de s’endormir sans réellement savoir ce qui nous attend (dans les rêves). Le manque de contrôle total peut générer du stresse et de la peur.  Ainsi lors d’une opération, ma seule inquiétude était de savoir ce qui se passait une fois endormi, est-ce que j’allais rêver, est-ce que j’allais tomber dans un grand vide, bref un tas de questions n’ayant aucun lien direct avec mon opération, mais qui me tracassaient quelques peu.

De tous les épisodes, il reste le plus flippant, le plus tordu et le mieux réalisé aussi (certaines suites seront également très très bonnes) avec un excellent casting et un Freddy Krueger menaçant.

C’est aussi le premier film de Johnny Depp qui pour l’occasion bénéficiera d’une mort magnifique, originale et qui restera une référence pour la saga Freddy

Mes 3 meurtres favoris

 

A Nightmare on Elm Street 2: Freddy’s Revenge 

C Culte Freddy 021

1985

29,999,213 de recettes US

Bande annonce:

Un an après le succès du premier film qui, rappelons le, est quand même parvenu en une semaine à rembourser ses coûts de production, ce qui est rare aujourd’hui en si peu de temps, débarque la suite la plus analysée de la saga. Analysée, car en réalité, le film est vu aujourd’hui comme un Freddy Gay Friendly sauf qu’à l’époque on ne parle pas encore de ça et les gens se contenteront de trouver le film parfois étrange…. David Chaskin, le scénariste du film a ainsi reconnu qu’il avait voulu en faire un film Gay déguisé là où le réalisateur comme les acteurs continuent de dire qu’ils n’en avaient pas conscience au moment du tournage. Certaines scènes telles que le rêve dans un bar gay et sa rencontre avec son prof de sport qui finira fouetté dans la douche en sont quelques exemples.

Passé ce fameux débat, cette suite en elle-même n’est pas des plus réussies et perd tout l’intérêt de l’histoire puisque là où Freddy vous attaquait dans les rêves, ici il parvient à sortir et attaquer dans le monde réel si bien que parfois on ne sait plus ce qui est rêve ou réalité telle que l’attaque de la piscine bien réelle alors qu’à d’autres moments il continue de hanter le héros dans ses rêves !

En parlant du héros, ce Jesse est une véritable tête à claque, hurle comme une nana, est énervant au possible et limite on aimerait vraiment qu’il claque. sa copine dans le film est elle aussi assez exaspérante et seul Robert Englund en Freddy apporte un semblant d’intérêt à ce film. là où tout le casting du 1er film était nickel, ici on ne s’intéresse pas trop aux personnages.

Wes Craven a ce sujet refusa de s’occuper de ce film, car le fait de faire venir Freddy dans le monde réel lui semblait une mauvaise idée et au départ il n’avait pas prévu Les griffes de la nuit comme une saga ,mais bien comme un seul et unique film.

Mes 3 meurtres favoris

 

A Nightmare on Elm Street 3: Dream Warriors

C Culte Freddy 033

1987

44,793,222 de recettes US

bande annonce:

Le 3ème film est vu par certains comme le meilleur épisode de la saga et il faut bien avouer qu’il est très bien foutu. Tout d’abord, on retrouve deux des vedettes du premier film (Heather Langenkamp et John Saxon) et l’histoire zape totalement le second film qui malgrédes résultats très bons au box office reçut de nombreuses critiques négatives vis-à-vis du fait que Freddy sortait du monde des rêves, donnant ainsi raison à Wes Craven !

La bonne idée du 3ème film est l’introduction d’un groupe de jeunes capables plus tard dans le film de contrôler leurs rêves et devenir ainsi qui ils souhaitent: Un magicien, une punk, une acrobate, quelqu’un doté d’une incroyable force ou le simple le fait de retrouver la parole pour Joey qui sera retenu captif par Freddy un bon moment du film.

L’idée malheureusement ne sera pas assez exploitée et là où Freddy aurait eu pu avoir du fil à retordre avec ces jeunes-là parviendra à les éliminer très (trop) rapidement. La demande grandissante à l’époque de meurtres originaux de plus en plus nombreux dans ce genre de film poussera les scénaristes à surtout enchaîner ceux-ci qu’à développer l’histoire.

En parlant de meurtres, certains ici sont vraiment bien trouvés comme celle du marionnettiste avec Freddy utilisant les veines de la victime comme fils lui permettent ainsi de le manipuler comme une marionnette ou encore la droguée avec les griffes de Freddy se transformant en seringues , provoquant une overdose à sa victime.

C’est aussi à partir de celui-ci que Freddy ne va plus seulement être un monstre, mais un personnage cynique, doté d’un humour tordu comme c’est le cas avec la fille qui rêve de passer à la télé et qui terminera la tête dans l’écran avec la tagline devenue culte « Welcome to primetime bitch ».

À partir d’ici, Freddy ne sera plus jamais le même.

Petit défaut du film, la fin dans le cimetière avec le squelette de Freddy qui marche seul, car si à l’époque cela était une prouesse technique, aujourd’hui les effets spéciaux de cette scène là laissent à désirer et rend le tout un peu ridicule.

Quoi qu’il en soit, cet épisode reste le plus populaire et le plus apprécié sauf par moi…

Mes 3 meurtres favoris

A Nightmare on Elm Street 4: The Dream Master

C Culte Freddy 041

1988

49,369,899 de recettes US

Bande annonce:

En effet si beaucoup adorent l’épisode 3, mon favori reste l’épisode 4. Ce dernier reprend quelques années après l’épisode 3 et les survivants semblent heureux et enfin en paix avec eux-même. Terminé l’asile, fini les cauchemars et bienvenue à la vie normale sauf pour Christine.  Cette dernière commence à rêver à nouveau de choses liées à Freddy et cela effraye ses amis qui redoutent qu’en rêvant à nouveau, Christine ne redonne de la force à Freddy qui se nourrit de la peur de ceux-ci et qu’il ne fasse son grand retour.

Malheureusement Christine va continuer et user à nouveau son pouvoir (développé dans le 3ème film) et attirer ses amis dans ses propres rêves… Un à un ils vont mourir.

Freddy est bien de retour et l’idée que le personnage le plus fort de Freddy 3 devienne finalement le personnage par qui le mal revient est très intéressant, car cela montre que la peur (sous la forme de Freddy) est un sentiment bien plus fort que tout (cela sera mis encore plus en avant dans le Remake).

Le film développe également l’idée qu’il est puissant d’entretenir la peur et lorsque Christine meurt à son tour, celle qui était la dernière des enfants des tueurs de Freddy aurait pu mettre un terme à tout ça si ce n’est qu’elle emmène avec elle une de ses amies dans son cauchemar, offrant ainsi à Freddy l’occasion de gagner en force et surtout de continuer à propager la peur.

Pour moi le thème est très intelligent et recherché et peut-être adapté au monde réel. En effet le fait de ne plus avoir peur de quelque chose lui ôte toute sa force. Prenez l’exemple du noir, enfant cela peut être une chose terriblement effrayante alors que plus on vieillit, moins l’on en a peur et au final le noir… Devient commun et faible.

Ce que j’aime aussi dans ce film est le personnage d’Alice. Au départ une jeune fille discrète, timide et paumée qui va au fil du film se révéler et devenir un personnage très puissant (elle sera d’ailleurs une des seules à survivre à Freddy puisqu’elle résistera aussi au 5eme film et ne reviendra pas dans le 6 – laissant sous entendre qu’elle est toujours vivante quelque part). De plus Lisa Wilcox est très séduisante et apporte un charme fou à son personnage.

Les autres sont également bien écrits et bien interprétés (c’est une des forces de la saga Freddy en général) et puis forcément les morts assez étranges sont bien trouvées puisqu’elles sont toutes liées aux peurs des victimes. Ainsi une des amies d’Alice détestant les insectes va en devenir un, le frère fan de Karaté va affronter un ennemi plus puissant que lui et surtout la mort de Sheila qui reste une des plus marquantes puisque la pauvre asthmatique va se voir vidée d’oxygène par Freddy.

Le film n’oublie pas de nous en dévoiler un peu plus sur les origines du tueur sans tomber dans l’histoire trop tordue.

Mes 3 meurtres favoris 

A Nightmare on Elm Street 5: The Dream Child

C Culte Freddy 052

1989

22,168,359 de recettes US

Bande annonce:

Arrive ensuite Freddy 5: l’enfant du cauchemar qui une fois encore va utiliser une idée démente mais malheureusement mal exploitée.  Alice étant un esprit fort et capable de combattre Freddy, ce dernier va trouver un moyen incroyable pour semer la terreur et revivre, à savoir insuffler la peur et donc gagner en pouvoir en incorporant les cauchemars du bébé d’Alice, tout juste enceinte.

Oui les bébés rêvent aussi et on imagine que par logique, ils peuvent eux aussi avoir des cauchemars et c’est cette faille que va utiliser Freddy pour revenir.

Pour le coup Alice n’a aucun moyen de combattre son ennemi (sauf si elle avait avorté – ce qui ne sera pas évoqué) et malheureusement la terreur va revenir.

L’idée donc est bonne mais mal exploitée, car cela n’explique pas comment certains amis d’Alice vont commencer  à cauchemarder et en mourir. Dans les premiers films, ils étaient liés à Freddy et donc logique qu’ils le connaissent, dans le 4, c’est Christine qui embarquait ses amis dans ses cauchemars, mais ici dans le 5ème film, comment un enfant pas même encore mis au monde peut-il rendre Freddy assez fort que pour tuer des gens n’ayant aucun lien avec son passé ?

L’autre souci de ce film est également la censure et longtemps (aujourd’hui encore) il a été vu comme le film le plus dérangeant de la saga à cause d’une seule et unique scène, celle où une des victimes se voit fusionner avec une moto… Cette scène est passée de nombreuses fois par la salle de montage, car à chaque soumission au comité de censures, ils exigeaient qu’elle soit édulcorée…

Les autres meurtres sont eux aussi originaux, mais arrivé ici, l’histoire est tordue, Freddy ne fait plus vraiment peur si bien que le film tombe un peu à plat.

Mes 3 meurtres favoris 

 

Freddy’s dead the final nightmare 

C Culte Freddy 063

1991

34,872,033 de recettes US

Bande annonce:

Ne parlons pas du 6ème film, appelé Freddy’s dead et supposé être le dernier film qui de manière générale est très mauvais.

En général quand on termine une saga, on aime retrouver des personnages, qu’il y ait une conclusion, une continuité et une logique alors qu’ici, il n’en est rien

Les rêves sont assez mauvais et jamais effrayants si bien que le début du film est lourd et ennuyeux à souhait.  Arrive ensuite l’histoire tordue expliquant que Freddy avait un enfant (chose jamais évoquée dans les autres films) et ce manque de continuité rend le film ridicule car on ne croit pas une seconde au fait que Freddy ait pu avoir un enfant (sans que cela n’ait été évoqué avant).

Le film reprend un peu le thème de « Dream warriors »avec des jeunes dans un hôpital mais sans le charme du 3ème opus.

A cela s’ajoute un village de dégénérés, une fin rocambolesque et une 3D qui forcément perd aujourd’hui de son intérêt (vieille 3D)

En fait pour un épisode final, on s’attendait à quelque chose de fun et d’effrayant histoire de boucler la boucle mais il n’en sera strictement rien. On a juste droit à l’épisode le plus pénible de la saga.

Mes 3 meurtres favoris

 

Wes Craven’s new nightmare

C Culte Freddy 072

1994

18,090,741 de recettes US

Bande annonce:

Freddy est mort, la saga est clôturée mais quand Wes Craven souhaite revenir et faire revivre son tueur (n’oublions pas qu’il est à l’origine de la saga), forcément on ne refuse pas d’autant qu’il va nous proposer l’épisode le plus culotté et le plus original de la saga.

Dans celui ci, on retrouve les acteurs du premier film, mais interprétant leur propre vie. Ainsi Heather Langenkamp est Heather Langenkamp et vit une vie de famille normale jusqu’au jour où elle apprend que la New Line a l’intention de faire un nouveau Freddy.

Ce qui est original dans ce film est le concept de rendre vivant un personnage fictif, car le thème du film est celui-ci: Le personnage de Freddy étant si puissant qu’il souhaite devenir une véritable entité à part entière. On ne parle plus d’un acteur interprétant Freddy mais bien de Freddy comme être réel.

Malheureusement le film ne sera pas un gros succès alors qu’il est le plus osé depuis le premier opus.

Seul chose énervante dans ce film, Miko Hughes, le petit garçon qui est une véritable tête à claque et est énervant au possible.

Les meurtres du film sont peu nombreux et pas très flippant mais l’histoire étant intéressante et prenante, cela apporte une belle dimension au film.

Après le flop de ce film, New Line ne proposera plus rien au niveau de Freddy pendant quelques années.

Mon meurtre favori

C Culte Freddy 071

 

Freddy VS Jason

C Culte Freddy 083

2003

82,622,655 de recettes US

Bande annonce:

Et nous voici en 2003 et enfin alors que le film était prévu en 1988, nous arrive Freddy VS Jason et le succès qui l’accompagne. Il faut dire que depuis le temps que l’on attendait ce film, il y avait de quoi exciter les fans. Le scénario est plutôt bien trouvé et permet de bien mélanger les deux univers que sont ceux de Jason et de Freddy. Malheureusement l’humour et le second degré bien trop présent dans le film en feront plus une comédie horrifique qu’un véritable film d’horreur. Le combat entre les 2 devient ainsi très rapidement ridicule (la scène de type flipper est vraiment nul).

La bonne chose est qu’ici Freddy retrouve de sa méchanceté et son humour noir plutôt que son humour gamin et ça fait du bien. On voit bien l’intention de New Line de refaire de Freddy, un personnage méchant, vicieux (il manipule Jason pour arriver à ses fins) et tordu. Malheureusement il ne va pratiquement jamais tuer puisqu’étant faible, il utilise Jason pour la sale besogne. En gros Jason dégomme des gosses pendant que Freddy nous fait le frustré de ne pas pouvoir tuer. Oublié donc l’originalité des meurtres,  propre à l’univers de Freddy.

Le choix des acteurs est plutôt intéressant puisque l’on voit Kelly Rowland et Monica Keena (alors populaire grâce entre autre à Dawson)Kely Rowland quant à elle bénéficie d’une des morts les plus cool de toute la saga !!!

Mes 2 meurtres favoris

 

A nightmare on Elm Street

C Culte Freddy 092

2010

63,075,011 de recettes US

Bande annonce:

Depuis quelques années la mode est au remake et forcément Freddy a eu droit au sien sauf que celui-ci a commis une grosse erreur en remplaçant Robert Englund dans le rôle de Freddy.

Grosse erreur, car pour les fans et après quand même 8 films avec le même acteur, cela semblait impensable.

Le film en lui-même n’est pas mauvais du tout, mais là où le remake de vendredi 13 s’éloignait suffisamment de l’original que pour éviter la comparaison, ce nouveau Freddy était bien trop proche de l’oeuvre de Wes Craven et face à ce dernier, il semble pauvre avec des acteurs nettement moins bons quand même et ne laissant plus aucun doute sur les activités pédophiles de Freddy. Plus de suspens donc, plus de surprises, finalement un remake basique et sans saveur !

Mes 3 meurtres favoris 

C’est ainsi que se termine la saga Freddy puisque pour l’heure, il n’est toujours pas prévu de faire une suite au film malgré l’argent récolté (sans doute du aux critiques assez négatives reçues des fans)

Bonus: Tous les meurtres de Freddy… Jusque Freddy VS Jason

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :