Annabelle – Critique

Avis:

Twitter : #Annabelle @WarnerBrosfr

Titre Original :

Acteurs : Annabelle Wallis, Ward Horton, Alfre Woodard, Eric Ladin

Réalisateur : John R. Leonetti

Date de sortie : 8 octobre 2014 (1h38min)

Synopsis : John Form est certain d’avoir déniché le cadeau de ses rêves pour sa femme Mia qui attend un enfant. Il s’agit d’une poupée ancienne, très rare, habillée dans une robe de mariée d’un blanc immaculé. Mais Mia, d’abord ravie par son cadeau, va vite déchanter.

Une nuit, les membres d’une secte satanique s’introduisent dans leur maison et agressent sauvagement le couple, paniqué. Mais faire couler le sang n’est pas suffisant pour cette secte et ceux ci ont trouvé bien pire pour semer la terreur – ils vont donner vie à une créature monstrueuse, permettant aux âmes damnées de revenir sur Terre : Annabelle…

annabelle

Critique de Chris

Annabelle critique B1Avant d’aller voir le film, j’ai tout entendu, à savoir que le film était atroce, qu’il ne faisait pas peur, qu’il était mauvais et j’en passe… Même David de notre site qui avait eu la primeur de le voir m’en avait rapporté qu’un avis mitigé. Autant dire que j’y suis allé avec quelques réserves mais au final j’en sors plus que satisfait. Explication.

Dans un premier temps, et ils sont peu à en parler, Annabelle propose un casting d’excellente qualité.  Annabelle Wallis et Ward Horton nous offrent une performance vraiment excellente et alors que généralement on se retrouve avec des acteurs incapables de jouer la comédie dans les derniers films d’horreurs en date, ici on a des acteurs qui en plus d’être attachants sont excellents. Le plus impressionnant étant selon moi Ward Horton pour qui je peux facilement prédire une belle carrière si on lui propose de beaux rôles.

Les seconds rôles sont également excellents et c’est un réel plaisir que de retrouver Tony Amendola dans autre chose que la série Once Upon a Time.

Annabelle critique B2

Passé le casting, ce qui m’a plu dans ce film est qu’il propose une photographie superbe et un très bon sens du rythme. Les jump scares sont là quand il faut et les moments plus paisibles également bien placés. Concernant le scénario ensuite, même si l’on pourra regretter une toute fin un peu simple et une origine banale, tout le reste tient la route avec un twist que je n’avais pas vu venir (Le fait que ce soit la mère qui doit donner son âme et non le diable qui essaye de prendre cette du bébé).

Par mis les autres choses m’ayant plus dans ce film, je retiendrai l’image du mal car avec James Wan à la production, il a eu l’intelligence de reprendre une approche assez similaire que celle présente dans Insidious et Conjuring avec le côté « Apparition discrète » en arrière plan offrant une certaine continuité et lien entre tous ces films.

De plus quand on y pense, Conjuring que tout le monde a aimé jouait déjà sur ce côté enquête et mystère plus que par son côté Horreur et Annabelle est dans la même direction donc j’ai du mal à saisir que l’on puisse encenser le premier sans reconnaître les qualités du second. certains ont la mémoire courte ou une simple envie de suivre le mouvement sans assumer le fait qu’il n’y ait pas de mal à apprécier un film comme celui ci.

Annabelle critique B3

Moins bien que Conjuring oui mais loin d’être mauvais…

Critique de David

Alors que The Conjuring était le film d’épouvante-horreur par excellence, Annabelle, son préquel est tout le contraire.

Annabelle se veut effrayant avec ses quelques « jump scare », mais c’est bien raté, puisque chacune de ses scènes est prévisible et ça en devient même drôle par moment, alors que ce n’est pas du tout le but. Pour tout vous dire, la bande-annonce nous montre déjà la plupart des scènes intéressantes du film, donc aucune surprise de ce côté là.

La poupée est censée être effrayante, mais elle n’engendre aucune émotion, alors que dans The Conjuring, elle provoquait l’effroi en l’espace de cinq minutes d’apparition seulement. Dans ce spin-off, la présence de la poupée ne provoque que ennui et consternation. Le film n’apporte rien de nouveau et surtout met énormément de temps à démarrer et quand on a enfin cette impression que quelque chose d’intéressant va se passer, encore une fois ce n’est pas le cas.

ANNABELLE

Un seul point positif, oui il y en a au moins un. Annabelle est légèrement plus effrayant que The Conjuring, mais c’est tout ce que je pourrais dire de bien sur le film. Les personnages sont fades et très ennuyeux et l’histoire n’en parlons même pas, puisqu’elle ne propose absolument rien d’original, c’est vide, plat et ça en devient même pathétique par moment.

Au final Annabelle est d’aucune utilité et fortement ennuyeux et totalement dispensable. Mais étant donné que le budget du film est de 5M$, il sera très vite remboursé et une suite, spin-off ou autre nous sera très vite proposée, en espérant que la qualité soit revu à la hausse.

LE film donnera donc quelques sueurs froides aux amateurs de jump scare mais décevra les fans qui espéraient un film du même niveau que The conjuring. Décevant

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :