On a écouté L’année du loup, l’album d’Alma Forrer

C’est en ce joli mois d’octobre qu’Alma Forrer va proposer son premier album, un premier album alternant chansons douces et titres plus rythmés, mais avec comme point commun une douceur vocale naturelle.

C’est qu’Alma Forrer a un joli filet de voix vraiment agréable qui s’écoute avec plaisir de bout en bout.

Du côté des belles pistes de cet album, il y a évidemment le coup de coeur L’année du loup que l’on écoute en boucle depuis quelques semaines maintenant.

La piste d’ouverture « N’être que l’hiver » est également parfaite puisque cette dernière résume assez bien ce que va proposer la suite, à savoir de belles chansons sur lesquelles la musique sera toujours là pour accompagner la voix d’Alma et jamais la submerger.

« Song d’une nuit d’été » a quelque chose de particulier puisque cette piste rappelle un peu ce que pouvait proposer Zazie à ses débuts. Musicalement proche de titres tels que « Je craque monsieur » ou encore « Tomber le masque » sans pour autant être une copie, bien au contraire, on se dit juste que cette chanson aurait pu se retrouver sur l’album « Zen » de Zazie.

Le single Conquistador est à la fois léger et pop, fait parfaitement son travail de mise en bouche même si on aura tendance à lui préférer les autres pistes de l’album qui sont encore un cran au-dessus.

Si Tout n’est pas perdu est agréable dans sa version album, il est clairement destiné à être chanté en live, en toute intimité et cela se ressent. En tout cas il ne fait aucun doute que ce morceau a le potentiel pour créer une ambiance particulière sur la tournée.

Il en va de même avec « La course » qui si ici s’écoute avec plaisir à lui aussi un potentiel incroyable pour la scène. Musicalement ce titre inspire une mise en scène 70’s avec des couleurs orange et blanche où Alma danserait délicatement tout en chantant cette belle histoire d’amour. « La course » est de ces chansons qu’il me plait à visualiser tout autant qu’à écouter.

Autre grand moment de cet album, la magnifique ballade « La raison de mon retard« , un superbe piano voix (au début) sur lequel Alma Forrer met plus que jamais en avant sa magnifique voix douce. Une véritable dose de douceur et de bonheur que ce titre. On en vient déjà à rêver d’un concert intime et acoustique.

Moins fan des chansons où le texte est parlé plus que chanté, j’ai évidemment moins accroché à « Je suis » même si une fois qu’Alma se met à chanter, le titre devient lui aussi magnifique et ce d’autant que musicalement il est superbe. Evidemment il s’agit ici d’un gout personnel et il ne fait aucun doute que cette piste plaira à un très grand nombre.

En bonus, Alma propose un remix dansant de son single « Conquistador » et c’est un très bon choix puisque en plus d’être réussi, il contraste avec « Je suis » et clôture de manière très positive ce superbe album.

L’album « L’année du loup » sera disponible le 25 octobre prochain et de notre côté, il ne fait aucun doute que l’on va l’écouter régulièrement avec comme finalité… le concert !

La release party aura lieu dans la librairie OFR (20 rue Du Petit-Thouars – Paris) le 25 à 19H00

  • 13/11 –  Chenove (21) – Le Cèdre – 1ère partie la Grande Sophie
  • 27/11 – Lille (59) – Théâtre Sébastopol – 1ère Partie la GRANDE SOPHIE
  • 29/11 – Bruxelles (BE) – Scène de la Madeleine – 1ère partie la GRANDE SOPHIE
  • 30/11 – Vendenheim (67) – Espace culturel – 1ère partie La GRANDE SOPHIE
  • 19/12 – Lyon – salle ATBC
  • 13/03 – Joinville le Pont (94) – Scène Prévert – 1ère partie Renan Luce

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :