Hanson : 20 ans de « Middle of nowhere »

Le temps passe vite… Trop vite diront certains.

Que dire quand on sait que 20 ans séparent ces deux photos…

Oui, il s’agit bien de Taylor HansonIsaac Hanson et Zac Hanson, ce trio de frères découverts du grand public en 1997 avec le titre MMMBop

premier extrait de l’album « Middle of nowhere«  qui cette année fête ses 20 Ans. occasion également pour le groupe d’organiser une très grande tournée intitulée « Middle of everywhere«  célébrant à la fois cet album, mais surtout les 25 ans de carrière du groupe, qui avant le carton de MMMBop, proposait déjà quelques titres de ci de là.

Mais aujourd’hui, nous avions surtout envie de vous parler de « Middle of nowhere » qui reste à ce jour un des meilleurs albums pop rock et ce 20 ans après sa sortie.

Tout débute donc avec MMMBop publié le 15 avril 1997 ; Single qui va directement rencontrer le succès alors qu’en réalité il s’agit là d’une seconde sortie dans la mesure où le titre était déjà présent dans une version un peu différente sur le premier ep indépendant du groupe intitulé lui aussi MMMBop et publié en 1996.

Véritable carton, MMMBop sera n°1 dans 27 pays et s’écoulera à plusieurs millions d’exemplaires dont 710 000 rien qu’en Angleterre et où il restera n°1 pendant 3 semaines !

La France succombera évidemment aussi au single et ce dernier atteindra la 4ème place des charts.

A l’origine une ballade, le titre est donc accéléré et retravaillé par les Dust Brothers, transformant donc le titre pop en véritable carton mondial !

Suite au carton du titre, l’album Middle of Nowhere sort et s’arrache comme des petits pains partout dans le monde ! Alors âgé entre 11 et 16 ans, les 2 enfants nés à Tulsa, en Oklahoma vont rapidement être élevés au rang de stars et devenir en peu de temps les nouvelles coqueluches de la gente féminine avec comme avantage aussi d’attirer un public masculin qui apprécie l’aspect rock du groupe alors que depuis un moment déjà, le monde de la musique tourne autour de chansons de type « Boys Band ».

L’album se vendra à 10 millions d’exemplaires dont environs 4 uniquement sur le sol US.

L’une des forces du groupe réside également dans le fait qu’ils ne sont pas que de simples chanteurs mais également auteurs et  compositeurs. Ainsi plusieurs titres issus de l’album se trouvent être le fruit de leur plume : MMMBop, Thinking of You, With You in Your Dreams et Man from Milwaukee.

Après le carton du premier single, les fans devront attendre quand même 5 mois avant de voir arriver le second extrait. 5 longs mois, soit quelque chose de quasi impossible aujourd’hui où les artistes sortent parfois jusqu’à 3 ou 4 titres sur la même période pour assouvir ce goût constant de nouveauté du public actuel.

Mais en 1997, il n’y avait pas encore la même folie de l’Internet et les fans étaient prêts à attendre les nouveaux singles, à accourir dans les marchands de disques acheter celui-ci et l’écouter en boucle jusqu’à la prochaine sortie…

Le second single choisi est « Where’s the love » et sort le 1er septembre 1997.

Un peu moins populaire que le carton MMMBop, le titre parviendra quand même à atteindre la 2ème place des charts en Australie et au Canada là où il atteindra la 27ème place des charts US et la 37ème en France. Difficile de passer après un carton tel que MMMBop

Après deux tubes pop, le groupe décide de publier une ballade et alors que l’album comprend de véritables pépites à l’image de « yearbook » ou « Lucy », c’est finalement I will come to you qui est choisi et sort le 10 novembre 1997, soit 2 petits mois à peine après Where is the love, montrant que l’entrain autour du second single était moins fort que le premier.

Ce choix de single paye et le titre va atteindre la 5ème place des charts UK et la 97me aux US, soit un réelle plus vis-à-vis de « Where’s the love« . Quant à la France, il offrira un Top 10 à la chanson.

Un des avantages du single était d’avoir également un titre inédit, non présent sur l’album et depuis devenu une sorte de petit plaisir pour les fans : « Cried »

Voici une version live

Vu que I will come to you cartonne, le groupe va attendre de nombreux mois avant de proposer ce qui sera le single suivant extrait de « Middle of nowhere« .

Voyant que le public attend de jolies ballades de la part  d’eux, « Weird » sera choisi.

Publié en Avril 1998, soit quand même pratiquement 5 mois après le carton « I will come to you« , le titre sera également sélectionné pour être le générique de fin du film « Les minipouss« .

Le groupe est au sommet et peut même s’offrir un très grand réalisateur pour le clip… Gus van Sant, le réalisateur super populaire de Good Will Hunting.

Pensant réitérer le carton de « I will come to you », le titre marquera le 4ème top 20 en Angleterre et rencontra son public en Australie.  Les autres pays seront un peu plus frileux.

Pourtant, le single est un de ceux les mieux écrits du groupe.

Isn’t it weird. Isn’t it strange.
Even though we’re just two strangers on this runaway train
We’re both trying to find a place in the sun
We’ve lived in the shadows, but doesn’t everyone
Isn’t it strange how we all feel a little bit weird sometimes
Isn’t it hard. Standing in the rain.
You’re on the verge of going crazy and your heart’s in pain
No one can hear though you’re screaming so loud
You feel all alone in a faceless crowd
Isn’t it strange how we all get a little bit weird sometimes.
Sitting on the side waiting for a sign, hoping that my luck will change.
Reaching for a hand that can understand, someone who feels the same.
When you live in a cookie cutter world being different is a sin.
So you don’t stand out. But you don’t fit in. Weird.
Sitting on the side waiting for a sign, hoping that my luck will change.
Reaching for a hand that can understand, someone who feels the same.
When you live in a cookie cutter world if you’re different you can’t win.
So you don’t stand out but you don’t fit in. Weird.
Isn’t it strange how we all feel a little bit weird
Strange, how we all get a little bit…
Strange, ’cause we’re all just a little bit weird sometimes.
Essayant de retrouver une dernière fois le succès avec cet album dans les charts, le groupe publiera en ultime single issu de « Middle of nowhere« , le titre d’ouverture de celui-ci « Thinking of you« , un titre ni trop lent, ni trop rock, juste entre les deux et capable de plaire à tous.

Voulant mettre toutes les chances de leurs côtés, le trio proposera 2 cd single dont le second  comprendra des versions démo de MMMBop, Thinking of you et l’excellent With you in your dreams

Quant à Thinking of you, il sera un carton en Australie et en Finlande où le titre atteindra le top 10 lors de sa sortie en juillet 98.

Pour ce single, le groupe ne publiera pas de clips, voici à la place une version live

Pour ce qui est de l’album Middle of Nowhere, il comprend de très bonnes chansons qui méritent l’écoute, à commencer par  Yearbook, chanson jamais interprétée en Live et ce jusqu’en… 2007 soit 10 ans après sa publication !

Autre excellent morceau issu de l’album et l’une des chansons les plus émouvante de  l’album, « Lucy » chanté en solo par Zac.

The day that I left Lucy
A tear fell from her eye
Now I don’t have nobody, and I was such a fool
On the day that I left Lucy.
The day that I left Lucy she cried, then said goodbye
Now it’s done, and it’s over, and I am all alone
On the day that I left Lucy
Now I don’t have anymore songs to sing
‘Cause you were everything, everything to me
I didn’t realize I felt this way, until that day
Today I’m missing Lucy, and you say that she’s OK, I hope she is.
Now I don’t have nobody and no one will ever replace…
My Lucy
I love Lucy, Lucy…
On the day that I left Lucy…my Lucy

Revoici également l’une des plus belles chansons de l’album « With you in your dreams » ici en mode live

En vérité, chaque titre de l’album est de très grande qualité, que ce soit Madeline, Speechless, Look at you, A minute without you ou encore le bonus Man from Milwaukee

Suite au succès de cet album, le groupe va aller proposer plusieurs « Sous-Albums » : Snowed In composé de chansons de noël, ainsi que 3 Car garage incluant essentiellement des démos dit « River » qui joue sur la popularité de  « Titanic »

Arrivera ensuite l’album Live « Live from Albertane » avec en ouverture le titre « Gimme some lovin‘, la bande originale du film Jack frost

Et c’est ainsi que l’ère « Middle of Nowhere » se clôture avant l’arrivée du second album « This time around« .

Et aujourd’hui ?

Et bien 20 ans après le carton MMMBop, le groupe est certes plus discret, a moins de succès, mais a su continuer d’exister en créant leur propre label indépendant (ainsi qu’une marque de bière) et en publiant d’autres albums en plus du fait de partir en tournée.

Et pas plus tard qu’il y a deux semaines Hanson a même publié une chanson inédite intitulée « I was born« 

Enfin le groupe passera par Paris le 5 juin 2017 dans le cadre de la tournée anniverssaire

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :