Critique : Morbius

Morbius

5.5

Scénario

5.0/10

Réalisation

6.0/10

Bande originale

5.0/10

Casting

6.0/10

Les pour

  • Plus sérieux que les 2 Venom
  • Les combats assez stylisés

Les contre

  • L'histoire qui ne raconte pas grand chose
  • Un méchant peu intéressant
  • Les 2 scènes post générique peu cohérentes

Twitter : #Morbius

Titre VO : Morbius

Réalisateur : Daniel Espinosa

Acteurs : Jared Leto, Matt Smith, Adria Arjona

Durée : 1H44

Date de sortie : 30 mars 2022

Morbius est clairement un nouveau film qui ne va pas rassurer les fans sur le Spider Verse avec les 2 échecs critiques Venom et Venom Let Be Carnage venant du studio SONY.

Malgré tout un peu plus digeste puisqu’on le regardera une seconde fois plus facilement que les 2 Venom, il n’est pour autant pas sans défaut.

Affichant une courte durée vis-à-vis des standards actuels , le film va très vite et ce malheureusement au détriment du scénario qui, s’il va droit au but, ne prend jamais le temps d’installer le personnage ou l’univers dans lequel il évolue. Oui, le scénario de Morbius n’a pas grand-chose à raconter d’intéressant et on regardera ce film pour se divertir sans top chercher autre chose.

On a ici une origin Story lambda sans étincelles, mais qui au moins à le mérite de ne pas nous ennuyer.

Cependant le film s’en sort mieux quand il faut mettre en scène les pouvoirs de Morbius qui sont plutôt bien réalisés même si on déplorera son aspect TOUT PUBLIC en offrant un film de vampires dénués de sang. On est plus proche d’un Twilight que d’un Dracula., ce qui est regrettable pour un film de qui annonçait de la noirceur…

Concernant les Acteurs ; Jared Leto est investi dans le rôle même si celui ci est loin d’être son meilleur. Il donne beaucoup mais n’est pas aidé par ce qu’il doit proposer…

Adria Arjona s’en sort comme elle peu et aurait pu voir son personnage interprétée par n’importe quelle actrice actuelle là où Matt Smith cabotine à plusieurs moments.

La musique cherche a faire son The Dark Knight mais sans en avoir sa force. Elle reste néanmoins pas dérangeante.

Il faut bien évidemment rester jusqu’à la fin pour découvrir les 2 scènes post générique qui risquent de faire beaucoup parler, mais pas spécialement en bien !

Morbius est donc ni totalement décevant ni vraiment surprenant. C’est un film que l’on oublie aussi tôt sorti de la séance, mais qu’on prendra plaisir à revoir… Un jour… Peut-être !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :