Critique de « Wolverine : le combat de l’immortel (The wolverine) »

Wolverine : le combat de l'immortel

4.9

Scénario

6.0/10

Casting

6.5/10

Réalisation

5.2/10

Bande originale

6.0/10

3D

1.0/10

Les pour

  • Le plaisir de voir Hugh Jackman

Les contre

  • Prévisible
  • Peu excitant

Twitter : #Wolverine @20thCFox_FR

Titre VO :

Réalisateur : James Mangold

Acteurs : Hugh Jackman, Tao Okamoto, Rila Fukushima, Famke Janssen

Durée : 2H08

Date de sortie : 24 Juillet 2013

critique de #Chris

The-Wolverine-le-combat-de-limmortel5

Il y a comme un arrière goût de déception dans cette critique, sachez le….

The-Wolverine-Hugh-Jackman-image

Alors que beaucoup semblent avoir été déçus par le premier Wolverine, je dois admette pour ma part avoir apprécié le film.  Certes, ce n’était pas un grand film de super héros comme les premiers X-Men mais les origines de Wolverine et sa relation avec Sabrerooth m’ont laissé une bonne impression.

Et nous voici en 2013 avec la suite et… La déception.

En gros ce qui m’a le plus gêné dans cette suite est cette impression de ne pas regarder un film X-Men. Si l’on peut comprendre cette envie de se détacher et de ne pas proposer quelque chose de semblable aux autres films déjà existants, ce Wolverine 2013 s’éloigne vraiment trop de la saga de base si bien que sans Wolverine et Jean Grey, on se retrouve dans un film asiatique aux chorégraphies très, trop soignées.

Venons en justement aux scènes de combats, elles aussi très éloignées des autres films. Terminée la baston brute et bourin et bienvenue à de la chorégraphie made in Japan.

Certaines scènes sont si chorégraphiées qu’elles ressemblent parfois plus à un ballet qu’à une véritable scène de combat et si cela est très beau selon le contexte, j’ai trouvé cela déplacé pour un film X-Men.

the_wolverine_-_le_combat_de_laeur_tm_immortel_12_photos_hd_01

Il n’y a uniquement que la scène sur le train un tantinet est intéressante et  énergique en comparaison des autres bien trop lentes et calmes à mon goût. Sur la plupart du temps… je me suis ennuyé.

Rila-Fukushima-The-Wolverine-image

Reste donc l’histoire et les personnages. Débutons par l’histoire assez classique et prévisible (le twist final est détectable très très rapidement). Les personnages quant à eux sont soit sous exploités comme Viper, soit manquent de charismes comme Yukio dont je n’avais que faire après 5 minutes, soit trop classiques (Voir Wolverine refaire 15 fois le coup du visage retourné vers la caméra pour montrer qu’il guérit rapidement est vite lourd), soit trop girouettes (Je ne dis pas qui exprès pour ne pas spoiler mais il y a dans ce film un personnage qui est le roi du retournement de vestes express si bien que l’on ne comprend finalement plus du tout ses intentions)

Comme beaucoup en ont déjà parlé, la scène la plus excitante du film restera celle après le générique car contrairement au reste, elle correspond bien à ce que j’attend personnellement d’un film lié aux X-Men.

J’ajouterai seulement que les scènes entre Jean Grey et Logan sont les plus intéressantes, car les seules s’intéressant réellement au personnage de Wolverine et à son évolution.

En soit donc le film n’est pas mauvais et se laissera apprécier mais je ne peux placer ce film dans l’univers X-Men (au cinéma) car bien trop éloigné.

Pour ce qui est de la 3D… Quelle 3D ?

Critique de #Jonathan

A la base j’étais un peu sceptique en voyant la première bande-annonce de « The Wolverine », et cela principalement à cause de deux scènes. La scène de combat sur le train et la scène des motos sur le toit des maisons…

Heureusement la séquence des motos a été supprimée et finalement la séquence du train s’intègre très bien au contexte du film ! Voilà pour cette petite introduction très subjective…

Hugh-Jackman-in-The-Wolverine

Pour en venir au film en lui-même, on suit ici un Wolverine en quête de rédemption, cherchant un sens à son existence (son immortalité), déchiré de l’intérieur suite à la mort de l’amour de sa vie dont il est responsable (Jean Grey dans X-Men 3). Qui plus est tout cela se passe dans un pays à la culture et un langage que notre héros griffu à du mal à comprendre renforçant encore plus le côté isolé et désemparé de Wolverine. C’est ce côté « psychologique » qui m’a beaucoup plu dans ce nouveau spin-off, même si le scénario reste très linéaire et prévisible tout du long. J’ai malgré tout  passé un très bon moment !

Pour le reste ce Wolverine reste un film de « comics », mais avec de l’action bien chorégraphié, tout en gardant un côté sobre dans sa mise en scène. En bref, ce « Wolverine : Le Combat de l’Immortel » est pour moi une belle réussite et « immortalise » véritablement un personnage emblématique d’une saga sur le point de passer à un niveau bien supérieur !

Surtout ne manquez pas la séquence post-générique, qui n’augure que du bon pour le prochain « X-Men »… Show must go on !

1 commentaire sur Critique de « Wolverine : le combat de l’immortel (The wolverine) »

  1. Ah bah si en plus t’avais apprécié le premier, ça me rassure encore moins sur cette suite vu que j’avais pas apprécié le 1er ! Ah si un jour ils pouvaient faire un Wolverine qui correspond vraiment à celui des comics (les 2 premiers X-men s’en approchait pas mal), ça serait tellement énorme ! (J’aurai quand même bien voulu voir ce que Darren Aronofsky nous aurait pondu s’il s’était pas barré avant.)

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :